6ème forum international Afrique développement (FIAD) au Maroc : Le leadership et l’engagement du Roi Mohammed VI en faveur du développement de l’Afrique salués…

1

Placée sous le haut patronage de Son Excellence le Roi Mohammed VI, cette 6ème édition du Forum international Afrique développement (Fiad) tenue du 14 au 15 mars 2019, à Casablanca, au Maroc, a été tout simplement un franc succès, de l’avis de nombreux chefs d’entreprises. Au cours de ce grand rendez-vous, le leadership et l’engagement du Roi Mohammed VI en faveur du développement de l’Afrique ont été salués par les participants, à commencer par le président de la Sierra Leone, Julius Maada Bio.  

a ville historique du Royaume, Casablanca, vient d’abriter avec succès, du 14 au 15 mars, la 6ème édition du Forum international Afrique développement (Fiad) sous le thème : ” Quand l’Est rencontre l’Ouest “. Comme lors des précédentes éditions, ce grand rendez-vous du monde des affaires a tenu toutes ses promesses, avec la participation de milliers de chefs d’entreprises et décideurs de plus de 30 pays dont le Mali.

Cette plateforme de rencontre d’affaires incontournable aujourd’hui à l’échelle du continent africain, est une initiative du Club Afrique Développement du Groupe Attijariwafa bank, depuis 2010.  Elle est dirigée par l’un des Fonds d’investissement panafricains du Continent, Al Mada, actionnaire de référence d’Attijariwafa bank.

D’après les chiffres, ce Forum a rassemblé plus de 7 500 opérateurs issus de 36 pays depuis sa création et a généré plus de 17 000 réunions B to B.

Le but essentiel du Fiad est de mettre en avant les grands projets de développement et également les projets d’investissement afin de mettre en exergue tout le potentiel économique de l’Afrique.

D’où la présence du ministre de l’Economie et des Finances, Dr Boubou Cissé, à la tête d’une délégation participant à ce grand rendez-vous, lequel s’inscrit aussi dans une démarche de promotion du commerce, des investissements, des échanges et de la coopération Sud-Sud, en positionnant le Royaume du Maroc en tant que moteur de l’inclusion africaine.

Cette présente édition a été marquée surtout par plusieurs panels dont les thèmes portaient sur : “accélérer l’intégration régionale, accroitre la création de valeurs” et “les jeunes prennent la main”.

La rencontre B to B, qui est un grand espace, a connu cette année un franc succès au regard du nombre enregistré. Ce fut un succès éclatant, selon les organisateurs. Ce qui augure des perspectives prometteuses pour les chefs d’entreprise africains.

Sans oublier aussi le marché de l’investissement qui a permis aux différentes délégations de présenter leurs projets.

Notons que le Mali était cette année parmi les sept pays à l’honneur avec la Côte d’Ivoire, l’Egypte, l’Ethiopie, le Kenya, le Rwanda et le Cameroun. Et le président de la Sierra Leone, Julius Maada Bio, était l’invité d’honneur du Forum. C’est pourquoi, il a profité de la cérémonie d’ouverture pour saluer le leadership et l’engagement du Roi Mohammed VI en faveur du développement de l’Afrique. “Le Maroc doit être fier de sa longue histoire et de sa tradition séculaire et s’enorgueillir de son engagement réel qui inspire l’espoir ainsi que de son agenda de développement en faveur du Continent et qui mérite d’être suivi. Nous devons faire face à de nombreux défis, tout en restant tournés vers le futur pour mobiliser les opportunités et les saisir au profit des pays du Continent”, dira le président sierra-léonais avec beaucoup de fierté.

 El Hadj A.B.H

 

45 opérateurs économiques maliens étaient au rendez-vous

Ils étaient, cette année, 45 opérateurs économiques maliens dans différents domaines à effectuer le déplacement sur le Maroc pour la 6ème édition du Forum international Afrique développement (Fiad) tenue du 14 au 15 mars dont le Mali était l’un des pays invités. Ces opérateurs économiques étaient conduits par le ministre en charge de l’Economie et des Finances, Dr Boubou Cissé. On notait aussi la présence du directeur général de l’Agence pour la Promotion des Investissements (API-Mali) Moussa Touré ainsi que des clients de la Banque internationale pour le Mali (Bim-sa).  Il s’agissait d’échanger avec des personnalités et décideurs du monde des affaires, de la finance, de la sphère économique, des investisseurs afin de nouer des partenariats stratégiques durables. C’est pourquoi, le ministre Boubou Cissé a saisi cette opportunité pour promouvoir la destination Mali auprès des investisseurs en exposant les programmes publics de développement économiques et sectoriels du Mali lors d’un speech et à l’occasion de différentes rencontres.

Notons que le Mali, à travers l’Agence pour la Promotion des Investissements (API-Mali) disposait d’un Stand pour dévoiler toutes les opportunités dans le domaine des affaires au Mali.

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here