Berlin veut rester impliqué dans le développement du Mali

4

Berlin veut continuer à aider le Mali malgré l’annonce du retrait progressif des troupes allemandes déployées au sein de la Minusma. Analyse.

L’Allemagne est l’un des premiers pays partenaires du Mali en matière d’aide au développement. Même si Berlin a décidé de quitter militairement le pays, la position allemande reste inchangée sur le soutien à l’Etat malien, notamment pour ne pas abandonner la place à l’influence russe.

L’Allemagne est actuellement l’un des plus gros contributeurs de la Minusma avec 1.400 hommes. Donc son départ, programmé à partir de l’été prochain et qui va s’étaler jusqu’en mai 2024, va laisser un vide sur le terrain.

Toutefois, l’Etat allemand prend à son compte 6% du budget de la mission de l’Onu dans le pays et compte poursuivre ce soutien financier.

La ministre de la Défense Christine Lambrecht, à la descente de son avion sur le tarmac de l'aéroport de Bamako
La ministre de la Défense Christine Lambrecht s’était rendue au Mali en avril dernier pour rencontrer les troupes allemandes

Le gouvernement du chancelier Olaf Scholz laisse ainsi entendre qu’il continuera d’œuvrer pour la stabilisation du Mali auprès de la Minusma, même après le départ définitif des troupes allemandes.

La question sera d’ailleurs débattue lors de la visite de Christine Lambrecht, la ministre allemande de la défense, le 8 décembre prochain au Mali.

Pas de soldats, mais des moyens financiers

L’engagement de Berlin sera aussi maintenu dans le domaine de l’aide au développement et de l’aide humanitaire.

A l’inverse de la France qui a annoncé la suspension de son aide au développement, l’Allemagne souhaite maintenir sa présence et annonce le déblocage de près de 2.000 milliards de francs CFA en 2023 pour assister les couches les plus vulnérables de la population.

Un montant multiplié par 20 dans ce domaine au Mali depuis 2012.

Premier pays à reconnaitre l’indépendance du Mali en 1960, l’Allemagne compte donc poursuivre son appui dans les domaines de l’agriculture, de l’eau, de l’assainissement, de la décentralisation ou encore pour ce qui concerne la culture avec un budget de sept milliards de francs CFA.

La culture serait en effet, selon Berlin, un maillon essentiel pour la stabilisation et le retour de la paix au Mali.

Source: https://www.dw.com/fr

Commentaires via Facebook :

4 COMMENTAIRES

  1. 😂LE PETIT ABRAMUKRAINIEN VA SAUVER LES AFRICAINS QUI MANGENT DU MANIOC, DE L IGNAM DU MILET ET DU TOH, DE LA BANANE, DE L ALOCCO ET DU FOUFOU! …IL NOUS SAUVE AVEC DU BLE UKRAINIEN QUE NOUS NE CONSOMONS PAS! …MAIS QUE LES BELGES ET FRANCAIS BOUFFENT!…AU NOM DE L AFRICAIN!😂

    https://information.tv5monde.com/info/direct-guerre-en-ukraine-zelensky-veut-arreter-la-politique-genocidaire-de-la-russie-479951
    Zelensky annonce la création d’une initiative internationale pour éviter une famine mondiale.

    Un sommet sur la sécurité alimentaire mondiale s’est tenu à Kiev, samedi 26 novembre 2022, annonce le président ukrainien Volodymyr Zelensky. Selon lui, cette rencontre a permis de débloquer de nouveaux fonds pour acheminer les stocks de céréales récoltés en Ukraine vers les pays importateurs, comme la Somalie ou encore le Yémen.

  2. Who controls where plus how development aid is used? In short will it be necessary for Mali to redirect development aid from other projects to help facilitate achieving goals of development aid from Germany or will German development aid work alone? Will Malian government workers monitor German development aid use in every step plus stage with authority to forbid Germany from helping terrorists aiding groups? We must work with Germany to set strictly enforced guidelines on how Germany’s development aid may be used. Terrorists are hungry for what they are able to get free from Germany plus foreign contacts they may establish.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

  3. D’un point de vue difficile à comprendre que l’Allemagne quitte le Mali dans un ans ou deux et sont voisin et partenaire européen qu’est la France suspend son financement au développement. La solidarité occidentale entre elles pour détruire les autres et les maintenir sous le jougs de l’esclavage commence vraiment voler en éclat. Les bosch aussi commence à voir claire et à danser pour leur propre intérêt. Vivement l’éveil des consciences
    Celui qui veut traiter avec le Mali sera le bienvenu dans la mesure qu’il respecte notre dignité l’intégrité territoriale de notre pays et ne pas venir dans la tête qu’il n’y a que des noires ignorants.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here