«Biens mal acquis»: le fils du président de Guinée équatoriale renvoyé en procès en France

3
Teodorin Obiang, fils du président équato-guinéen, à Malabo, en juin 2013. CRÉDITS : JEROME LEROY/AFP
Teodorin Obiang, fils du président équato-guinéen, à Malabo, en juin 2013. CRÉDITS : JEROME LEROY/AFP

Le fils du président de Guinée équatoriale, Teodorin Obiang Nguema, est renvoyé en procès en France dans l’affaire dite des «biens mal acquis», selon une source proche de l’enquête. L’information a été confirmée à RFI par Me William Bourdon, avocat de l’ONG anti-corruption Transparency International France et président de l’association Sherpa.

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. AU MALI ON SE PRÉPARE À TRADUIRE ZON BRIN ET FAMILLE EN JUSTICE POUR LE PILLAGE ÉHONTÉ DES FONDS PUBLICS

    IL VA DIRE AUX MALIENS COMBIEN IL A PUISÉ DANS NOS CAISSES POUR CONSTRUIRE SON PALAIS DE SEBENIKORO

    COMBIEN IL A DONNÉ À SON NEVEU BEN BARKA POUR L’ACQUISITION OU LA LOCATION D’AVION
    ET BIEN D’AUTRES CHOSES

  2. Ces prétendus “biens mal acquis” ont été acquis où et comment ?
    Ces prétendus “biens mal acquis” ont été acquis au détriment de qui?
    Qui sont les victimes et les plaignants de ces supposés “biens mal acquis” ?

    Les pays africains doivent -ils se résoudre à laisser la France se comporter ainsi sans réagir ? . Laisser faire sans réagir , c’est non seulement consentir mais aussi accepter d’être complice . Il n’y a que les ressortissants des pays d’Afrique noire qui sont victimes d’une telle injustice en France .

    Comme d’habitude , les africains vont assister impuissants , certains vont même applaudir ce qui semble être une tentative d’escroquerie et une expropriation illégale .

    Sans aucune réaction vigoureuse et énergique , d’autres proches de dirigeants africains subiront le même sort . Il est temps que les africains se réveillent

  3. Comrades the great shame of of Equatorial Guinea plus the presidential Obiang family is the Obiangs are at this moment incapable of being tried plus convicted of their heartless economic crimes against the people of their nation. They all appear expendable at this time if the African people are to better themselves. The entire lot would not know a legally earned dollar if it was the only one available to them. Without shame their livelihood have come from theft by corruption which included murderous acts against the innocent. Keep it real. Let us do the right thing now. Very sincere, Henry Author Price Jr. aka Obediah Buntu Il-Khan aka Kankan.

Comments are closed.