Facebook et Twitter suspendent les comptes de Donald Trump suite aux violences autour de l’élection

2

C’est une crise politique sans précédent dans l’ère moderne qui touche actuellement les États-Unis. Suite à un discours du président américain Donald Trump, des manifestants le soutenant se sont introduits au sein du capitole à Washington.

Les condamnations ont été fermes suite à cet événement et les réseaux sociaux ont vivement réagi à l’encontre du milliardaire battu aux récentes élections présidentielles.

Un rappel des faits

© Fournis par Clubic AFP

Au cours d’un meeting improvisé devant la Maison Blanche ce mercredi 6 janvier 2021, Donald Trump s’est adressé une nouvelle fois à ses troupes pour revendiquer sa victoire aux élections de novembre dernier. Il dénonce toujours ces fameuses « fraudes massives » et a demandé à ses partisans de se rendre au capitole dans la foulée. En effet, le Congrès s’y réunissait pour certifier la victoire de Joe Biden avant son investiture le 20 janvier prochain.

Mais le rassemblement a mal tourné et de nombreux manifestants pro-Trump sont parvenus à entrer dans le bâtiment. La session en cours a donc été stoppée en urgence. Face à cette intrusion inédite, des responsables politiques (démocrates et républicains) ont incité ces personnes à quitter les lieux. Après de longues minutes, Donald Trump a dans une courte vidéo demandé à son tour à ses partisans de « rester pacifiques » et de partir.

À l’heure actuelle, nous savons qu’une femme est décédée par balle et que trois autres personnes ont perdu la vie dans le secteur de la colline du capitole (les autorités ne précisent pas les circonstances de ces trois autres décès). La Garde nationale a été déployée et un couvre-feu dès 18h00 a été décrété par le maire de Washington.

Les réseaux sociaux unis face à Trump ?

Maintenant, évoquons ce qu’il s’est passé sur les réseaux. Tout d’abord, Twitter a décidé de restreindre le compte de Donald Trump pendant 12 heures, empêchant ainsi le président américain de poster au cours de cette période. Ce dernier est accusé d’avoir « enfreint les règles de Twitter ». Dans un tweet, le réseau social précise même que « Les violations futures […] entraîneront la suspension permanente du compte ».

Facebook n’a pas tardé à réagir non plus puisque Donald Trump ne peut plus rien poster sur sa page officielle durant les 24 prochaines heures. Cette restriction s’applique aussi à Instagram. De plus, Twitter a réclamé la suppression immédiate de trois tweets postés sur le compte du président américain (ce qui a vraisemblablement été fait).

L’un de ces posts étaient une vidéo d’environ une minute dans laquelle Trump appelait ses soutiens à « rentrer chez eux pacifiquement ». Mais dans ce clip visionné plus de 13 millions de fois, le milliardaire se disait toujours victime de « fraudes massives ». En plus de Facebook et Twitter, YouTube a aussi retiré la vidéo en question de son site.

La Maison Blanche n’a fait aucun commentaire officiel sur toute cette histoire. Le Congrès a finalement pu reprendre sa session et a validé la victoire de Joe Biden.

Source : CnetAFP

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. LE MONDE GLOBAL! LE VILLAGE DIRIGE PAR LES ABRAMIQUES PAR DES METHODES ABRACADABRESQUES VOL VIOL SAINT-MENSONGE.

    L ABRAHAMERAIE AMERICAINE ET MONDIALE VEUT SON PRESIDENT AUX USA PAR TOUS LES MOYENS, ILS SONT MEME PARVENUS A VOLER LES VOIX DE TRUMP, C EST QUOI TWITER ET AUTRES MEDIAS FINANCES PAR LES MEMES ABRACADABRADESQUES DU MONDE, UTILISANT, RELIGIONS,ARMES,FINANCES, ET DEBILISATION AU QUOTIDIEN DES MASSES PAR DU NON SENS RECITE PRESSE! SUR DU PAPIER OU ELECTRONIQUEMENT ,DESORMAIS!

    🗿😂 ILS ONT VOLE LES VOIX DU PEUPLE NON IDIOTISE! ILS ONT VOLE LES VOIX DES BAMANANW, BWAW,MINIANKAW, DOGONOW, SENOUFOW D AMERIQUE!😂🗿

    • Justement “l’ABRAHAMERAIE AMERICAINE” de Donald Trump s’est associée/alliée voire mariée avec ABRAHAMIQUES Saoudiens…

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here