Nigeria : l’armée nigériane annonce avoir libéré 234 femmes et enfants otages de Boko Haram

7

Paris lance un plan d'action contre la traite des êtres humains234 femmes et enfants otages de Boko Haram ont été libérées par les autorités nigérianes dans leur sanctuaire du nord-est du pays, a déclaré l’armée. Ces otages ont été libérés jeudi dans les zones Kawuri et Konduga de la forêt de Sambisa, selon un communiqué de l’état-major nigérian et fait suite à la libération annoncée de près de 500 autres prisonniers ces derniers jours…..Lire la suite sur rfi.fr

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

7 COMMENTAIRES

  1. souhaitons que toutes ces femmes et filles qui étaient chrétiennes et qui ont été forcées a se convertir à l’islam pourront retrouver leur religion chrétienne et abandonner cette burqa noire qui leur a été imposée ❗ ❗ ❗ ❗ ❗

    • un pervers comme toi la blanche merrde qui parle de religion, tu es a l’image de l’xydent, depuius la grec antique, des pedophiles satanistes: meme le plus gfrand dieu grec zeus etait pedophile. UN FAIT!!!

  2. Selon des sources, les lyceennes de chibok ne font pas partie de liberees. Boko Haram, en prennant les enfants humains en otage, ne peut etre mis sur aucune echelle morale dans l’UNIVERS. Boko Haram n’a rien a voir avec l’Islam…en fait, il faut etre hautement ignorant pour penser ainsi. Que le Misericordieux maudise cette secte!

  3. Cette photo est celle des Lycéennes kidnappées. Les Autorités Nigérianes ne disent pas, si parmi les jeunes Femmes libérées, il y a, ou non, des Lycéennes enlevées…!

  4. Certes, une très bonne nouvelle mais une confirmation après une mobilisation internationiale sans succès.

  5. La nouvelle est la meilleure de 2015.
    Mais cela fait quelques jours que Nous avions vu des images et des preuves concretes pour Nous rassurer. J’aimerai tellement que cette information soit confirmee.
    boko haram sera neutralise sans supprimant les brebis galeux complices dans les spheres de la securite et de l;etat et avec Une Union du Peuple frere Nigeran.

Comments are closed.