Situation politique tendue en RDC : Joseph Kabila use de ses derniers jours de pouvoir, des pro-Katumbi arrêtés

0
Moise katumbi

Accusés de troubles à l’ordre public, plusieurs dizaines de militants de Moïse Katumbi ont été arrêtés à la frontière avec la Zambie et placés en détention à la prison centrale de la Kasap Lubumbashi.

Les partisans de Moïse Katumbi ont été arrêtés et placés en détention, le week-end dernier, par les autorités congolaises. Ils avaient été arrêtés à la frontière avec la Zambie. Les services de sécurité les accusent d’avoir troublé l’ordre public, alors qu’ils s’organisaient pour accueillir l’ancien gouverneur de l’ex-Katanga, Moïse Katumbi, au poste frontière de Kasumbalesa.

Selon les affirmations de l’opposant Katumbi, il a été « empêché de rentrer en RDC par l’aéroport international de Luano, à Lubumbashi ». Il avait tenté plusieurs fois, sans succès. Selon les responsables de l’immigration zambienne, le gouvernement congolais n’est pas prêt à recevoir l’ancien gouverneur de l’ex-Katanga sur le territoire congolais. Pour les autorités congolaises, la présence de Katumbi risque de provoquer des troubles.

Selon des témoins, de nombreuses arrestations ont été opérées sur place. Alors que Moïse Katumbi se trouvait de l’autre côté de la frontière, les forces de l’ordre maîtrisaient la foule de l’autre côté et procédaient à des attestations.

« Des habitations avaient également au petit matin », explique Maître Sonville Mukendi, l’un des porte-parole de la plateforme pro-Katumbi.

Soixante-onze des personnes arrêtées ont été présentées, vendredi 10 août, au parquet de Lubumbashi, accusées d’avoir troublé l’ordre public. Elles ont été placées en détention provisoire à la prison centrale de la Kasap.

YAWO ATIAH

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here