Washington exclut l’Éthiopie, le Mali et la Guinée de l’Agoa

4

Pour avoir violé les principes de l’accord commercial Agoa.

L’Éthiopie, le Mali et la Guinée ont été retirés du programme de préférences commerciales de l’African Growth and Opportunity Act (AGOA), a annoncé, samedi, l’ambassadrice Katherine Tai, représentante des États-Unis au commerce extérieur.

L’accès au marché américain sans droits de douane pour les exportateurs de ces trois pays a été fermé, ainsi, à compter du 1er janvier 2022.

«Les États-Unis ont exclu aujourd’hui l’Éthiopie, le Mali et la Guinée du programme de préférences commerciales de l’Agoa en raison d’actions prises par chacun de leurs gouvernements en violation des statuts» de l’Agoa, cette loi permet aux pays d’Afrique subsaharienne d’exporter vers les Etats-Unis sans droits de douane, a annoncé, samedi, l’ambassadrice Katherine Tai, représentante des États-Unis au commerce extérieur.

« Notre administration est profondément préoccupée par le changement anticonstitutionnel de gouvernement en Guinée et au Mali, et par les violations flagrantes des droits de l’homme, internationalement reconnues, perpétrées par le gouvernement éthiopien et d’autres parties au milieu du conflit qui s’étend dans le nord de l’Éthiopie » a indiqué l’ambassadrice Katherine Tai.

« Les États-Unis exhortent ces gouvernements à prendre les mesures nécessaires pour répondre aux critères statutaires afin que nous puissions reprendre nos précieux partenariats commerciaux », a-t-elle ajouté.

Selon l’ambassadrice Tai, la Guinée doit être suspendue « pour n’avoir pas établi ou n’avoir pas fait de progrès continus vers l’établissement de la protection de l’État de droit et du pluralisme politique ».

Tandis que le Mali qui a connu son deuxième coup d’État militaire en un an, en mai dernier, a été cité « pour ne pas avoir établi, ou ne pas faire de progrès continus vers l’établissement, la protection de l’état de droit, du pluralisme politique et des droits des travailleurs internationalement reconnus, et pour ne pas lutter contre les violations flagrantes des droits de l’homme internationalement reconnus ».

La sanction contre l’Ethiopie se justifie par rapport au conflit avec les rebelles du Tigré.

Avec ces sanctions, ces pays se voient privés des exonérations américaines de frais de douane sur les exportations, qui leur étaient accordées par les États-Unis.

En 2020, les exportations de l’Ethiopie vers les Etats-Unis se sont élevées à 525 millions de dollars, celles de la Guinée à 10 millions de dollars et celles du Mali à 2,2 millions de dollars.

Source: https://www.aa.com.tr/fr/afrique

Commentaires via Facebook :

4 COMMENTAIRES

  1. ” … La sanction contre l’Ethiopie se justifie par rapport au conflit avec les rebelles du Tigré… ” …///…

    :
    Le Gouvernement Éthiopien aurait dû faire quoi…, laisser les rebelles s’emparer de la Capitale ADDIS-ABEBA et du POUVOIR… ???
    Les Occidentaux et surtout les UAS, doivent cesser d’encourager les rebellions en Afrique.

  2. Pour le cas d’espèce du Mali, ça fait mal de lui mettre dans une même balance que la Guinée après tous ceux que le Mali a connu depuis dix ans !

  3. We all know removal of Ethiopia, Guinea plus Mali from agreement come as result of each government acting in pursuit of achieving long term Greater Good for their people. Western democracy is friend to us only where it may exploit us. When it’s unable to exploit us it do not want association with us. Therefore development plans in Ethiopia, Guinea plus Mali should be drafted having feasible plus efficient steps plus stages process excluding business with United States even if in future normal business activity with United States resume.
    Some may feel that actions against Mali is result of brotherhood between United States plus France, or our close association with Russia. It make little difference. It is growing pains. More of make life difficult for niggers that try to have self determination. We should apply Russian model I have observed for decades. When ever Western democracy creates injurious condition we should work to fix that condition for forever thereof bypassing having to turn to Western democracy to fulfill any essential conditions.
    Let us get to work. There is much to do.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here