Présidence du haut conseil islamique : Seydou Oumar Traoré salue le sacrifice de Ousmane Chérif Madani Haidara

0

Aussitôt élu à la tête du haut conseil islamique du Mali, Seydou Oumar Traoré de la radio Djekafo prendra sa plume pour féliciter et défendre chérif Ousmane Madane Haidara.

«Haidara avait clairement annoncé qu’il ne veut pas de la présidence du Haut conseil islamique car son fauteuil de Guide d’Ançar Dine, le valait mille fois mieux. En faisant cette déclaration,  il avait certainement oublié ce que l’avenir pouvait lui imposer. Aujourd’hui on lui tord la main parce que les religieux même les sunnites (ses opposants historiques) estiment que sans lui, les musulmans seront dispersés et l’islam pourra régresser.

Que faut-il choisir ? Sa parole ou la religion de Dieu ? 

Ils ont introduit sa candidature sans l’avoir consulter et sont ensuite allés tenter de le convaincre d’accepter leur vœu. Ils se sont butés à son refus catégorique. Il leur a fallu une nuit et une journée entière de pourparlers et l’implication de beaucoup de personnes qu’il estime,  pour que le Chérif accepte de porter la lourde responsabilité. Il est donc revenu sur sa parole, chose qu’il ne voulait pas car dit-il,  il donnerait la chance a ses détracteurs, comme certains de vous aujourd’hui, à lui manquer de respect.  Mais que vaut sa personne et sa parole face à la religion de Dieu qu’il faut sauver ? Que valent vos injures et rappels face à l’importance de son image et de son rôle pour sauver la cohésion entre les musulmans, aujourd’hui, déchirés, diminués et malmenés ? L’islam légendaire du Mali va-t-il perdre son chemin et son sens  et  laisser les musulmans chacun pour soi ? Était-ce le rôle du prophète Mohamed (SAW) lorsqu’il imposait aux musulmans d’avoir un chef ? Il fallait donc à Haidara de choisir et nous ne pouvons que saluer son choix éclairé. Si vous êtes musulmans pieux, vous auriez choisi de défendre la religion plutôt que votre personne, comme l’a fait Haidara.

Avoir peur de ce que vous lui reprocher actuellement était les mêmes arguments de Haidara pour rejeter l’offre. Mais il devait se rappeler qu’il y’a plus important en religion que vos impressions sur sa petite personne comparé au prophète (PSL) : la défense de la religion de Dieu. Le prophète a risqué sa vie pour défendre cette même religion. Qu’est-ce que la personne de  Haidara et sa parole pour défendre cette même religion ? Ce sont les arguments de ceux qui lui ont imposé le poste. Je pense que vous devez aller en profondeur des choses et savoir que si Haidara est aujourd’hui président du haut conseil islamique, c’est contre son gré mais pour l’avenir de la religion musulmane. S’il refusait de prendre la présidence des musulmans dans leur désespoir et en ces moments difficiles, je douterais de sa foi religieuse et de son rôle de guide religieux, espoir des musulmans et musulmanes et sans voix.

Son acte est responsable et je salue son sacrifice hautement historique. C’est cela la grandeur. Savoir accepter et savoir se sacrifier pour des causes nobles,  celle de Dieu,

Haidara, les prophètes ont agi ainsi. Nabi Souleymane, Ibrahim, Moussa, Issa et Mohamed (PSL) l’ont fait avant toi. Laisse les petits humains au bas de la société vous critiquez car les saintes personnes ont tous essuyés les mêmes critiques quand ils prenaient hier des décisions sages.

AN BI KÔ !

J’ai signé. »

Seydou Oumar Traoré

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here