Yeri Bocoum de ‘’ Ca suffit’’« Nous voulons pousser les Maliens à faire à un bon choix »

0
LE MOUVEMENT ‘’ÇA SUFFIT
LE MOUVEMENT ‘’ÇA SUFFIT

La dynamique sociopolitique a façonné des jeunes et des mouvements qui luttent avec ténacité pour un Mali que le monde convoite. Sorti de nulle part, à la faveur de certaines circonstances, « ça suffit » présidé par Yeri Bocoum va aussi en croisade contre la gouvernance de voyous qui ne date pas d’aujourd’hui. Dans les couloirs d’une structure de la capitale, nous avons voulu mieux comprendre le sens de leur combat et de leur engagement.

De plus en plus les maliens entendent parler du mouvement «ça suffit. » Ca sort  d’où et ça signifie quoi ?

Ca suffit est un mouvement qui a été créé en Janvier. Notre premier événement a eu lieu à la bourse du travail contre la révision constitutionnelle.Donc dès lors, le mouvement a pris de l’ampleur et on évolue dans ce sens également.

Vous êtes de pleins pieds dans le combat sociopolitique, syndical, culturel, bref un peu dans tout. Vous aviez organisé récemment une conférence de presse pour appuyer les efforts que fournit le Végal. Que cherchez-vous au juste ?

Notre rôle, c’est de dénoncer. Nous ne sommes pas des magistrats. Nous ne faisons que dire ce qui ne va pas dans ce pays, sur tous les fronts. Dans la mauvaise gouvernance que nous combattons, il y a le rapport du Vérificateur Général. Personne n’est en prison. Voilà notre lutte. Cet argent peut servir d’emploi, d’infrastructures, d’écoles. Nous volons que l’Eta prenne ses responsabilités pour que ce genre d’actions ne se répète plus dans ce pays.

Au lieu de mettre la pression sur l’Etat en tant que pouvoir exécutif, pourquoi ne lefaites-vous pas sur le pouvoir judiciaire, c’est-à-dire les magistrats ?

Les dossiers transmis au niveau de la justice, c’est le Président qui les donne. Je me rappelle bien le Procureur Général Daniel Théssougué avait affirmé n’avoir reçu aucun dossier transmis par le Président. Contrairement au chef de l’Etat qui a solennellement ressassé avoir transmis à qui de droit. Où réside la vérité donc ? Il faut que les deux camps sachent le mouvement et l’ensemble des maliens veulent la vérité soit faite sur ces dossiers. Nous voulons savoir qui et sont impliqués dans le détournement des deniers publics et les envoyer en prison.

A gauche, à droite, les élections se préparent en 2018. Il y a des jeunes qui sont déjà là dans avec leurs mouvements. Ras Bath avec l’Alternance 2018, également d’autres jeunes qui œuvrent pour que les élections soient propres et transparentes. Etes-vous dans ce combat  au de la dénonciation?

Le mouvement ca suffit doit lancer une campagne nationale voire internationale dans peut-être trois semaines. Ce sera une campagne de sensibilisation et d’éveil des consciences de la jeunesse à s’impliquer davantage dans les activités politiques et pousser la population à faire un bon choix parmi les candidats afin que le pays ne sombre dans l’indignation faire le choix d’un bon candidat, c’est quoi ? C’est l’étudier en personne, voir le programme qu’il possède, ce qu’il peut rapporter en réalité pour développer le pays. Ce sera notre troisième combat que nous allons entamer dans trois semaines inchallah.

Un dernier mot ?

Je lance un appel à tous les maliens de s’associer au mouvement ca suffit qui n’est pas le seul mouvement. On sait qu’il y en a d’autres. Mais voir l’idéal d’associer tous les maliens vers l’équité. C’est notre combat.

Réalisée et transcrite par ABC

Commentaires via Facebook :

PARTAGER