Evénement de Kidal : Les mouvements armés écartent toute responsabilité

1
Nord du Mali : L’arrestation de présumés poseurs de bombes met le feu à Kidal

près la manifestation des femmes et des jeunes de Kidal contre l’opération Barkhane et la Minusma, le calme était  revenu hier  mardi dans la ville. Selon les responsables de la CMA, “les groupes armés ne sont ni de près ni de loin impliqués dans la manifestation d’hier (lundi, Ndlr)”.

“C’est une marche improvisée par une partie de la population et non une marche organisée par les mouvements. C’est une marche de protestation contre les arrestations opérées par la force Barkhane. La marche, au lieu de se diriger vers la caserne de Barkhane, s’est dirigée vers l’aéroport (l’aviation). Et la Minusma, qui n’est nullement impliquée dans les arrestations dénoncées. La marche a ensuite dégénéré”, a expliqué hier au micro de Studio Tamani, Ambéry Ag Rhissa.

Une rencontre était prévue hier  après-midi entre la Minusma, la force Barkhane et les groupes armés présents à Kidal. L’objectif était de “situer les responsabilités et évoquer les questions de sécurité dans la localité”.

 

 

 

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. Je crois que tout le monde voit la realite en face. Jugeons les choses comme ellles se doivent.kidal reste toujours et demeure le probleme a resoudre. Resolvez et fini les problemes.

Comments are closed.