crise malienne : Les priorités du nouveau chef de la Minusma

71

 

Le successeur de Mongi Hamdi est Tchadien. Mahamat Saleh Annadif est ancien ministre des Affaires étrangères de son pays. Le diplomate tchadien arrive à la tête de la mission de l’ONU au Mali alors que le processus de paix accuse un retard dans sa mise en œuvre.

Pour Mahamat Saleh, “le défi est immense”. Il fixe déjà le cap, et précise que “la priorité sera de renforcer le dialogue pour la mise en œuvre rapide de l’accord de paix d’Alger”. Mahamat Saleh Annadif, nouveau représentant de la Mission de l’ONU au Mali.

“J’ai la chance d’avoir une feuille de route à travers l’accord politique d’Alger du 20 juin 2015. Donc je me battrai avec les Maliens avec tous les acteurs politiques impliqués et notamment les pays voisins et d’autres acteurs ou partenaires comme la France et l’Union européenne pour qu’on puisse d’abord appliquer l’accord du 20 juin 2015. Cela sera ma première tâche, comment faire pour appliquer cet accord ? Ma ligne directrice c’est le dialogue, discuter, négocier autant que possible pour être compris par les Maliens avant de pouvoir m’engager dans d’autres affaires. C’est parce que si on ne se comprend pas avec les Maliens, comme je l’ai dit, je ne peux pas être plus royaliste que le roi. Je ne peux pas dire que j’aime le Mali plus que les Maliens eux-mêmes, c’est trop ambitieux”.

PARTAGER

71 COMMENTAIRES

  1. La montée de la violence au Nord du pays au nez et au barbare de la Munisma est préoccupante. Certes, nous sommes ravis de l’arrivée du nouveau RSSG, mais le problème n’est pas là. Il s’agit de la révision du mandat de cette mission pour lui donner le pouvoir de combattre les groupes armés terroristes.

  2. Pour ma part, le problème de la Minusma n’est pas sa représentation, mais plutôt le mandat. En effet, la Minusma doit revoir son mandat afin de renforcer la sécurité des biens et des personnes dans la partie Nord du pays.

  3. Bienvenue à monsieur Saleh.
    Nous espérons qu’avec lui la MINUSMA prendra enfin ses responsabilités pour nous aider à chasser les terroristes.

  4. Nous sommes très heureux de l’arrivée ce monsieur dans notre pays.
    Cette arrivée nous donne de l’espoir car à l’entendre parler nous savons qu’il sait ce qui l’attend et comment s’y attaquer?
    Bonne arrivée à lui.

  5. “la priorité sera de renforcer le dialogue pour la mise en œuvre rapide de l’accord de paix d’Alger”.
    Effectivement, il faut beaucoup miser sur le dialogue car le dialogue est l’arme des plus forts. Seul celui-ci est très primordial dans la mise en oeuvre de l’accord de paix. Je souhaite bonne chance au nouveau RSSG…

  6. Le peuple malien souhaite la bienvenue à Mr Saleh et place tout son espoir en lui.
    Vivement que sa nomination à ce poste change les choses pour nous donner une bonne lisibilité de la mission de la MINUSMA.

  7. Nous souhaitons la bienvenue au représentant spécial du secrétaire général des nations unies. Au vue de ces premières impressions, l’homme reconnait la grandeur de la tâche qui l’attend. Cependant, je demande à mes concitoyens d’accompagner cet homme dans sa mission.

  8. Il me semble que le représentant du secrétaire général des nations unies est conscient des difficultés et les défis à relever. Nous osons espérer qu’il apportera beaucoup dans cette quête commune. Mais, il faut que nous peuple Malien, montrions cette envie.

  9. « La MINUSMA fera en sorte que la Paix, la Stabilité, et la Sécurité reviennent au Mali, tout en reconnaissant que la clé du problème réside d’abord, entre les mains des Maliennes et Maliens, » a dit le RSSG.
    En effet, la clé de sortie de crise est entre nos mains. Et cette clé n’est rien d’autre que la volonté. Car sans la volonté, nous sommes capables de transcender toutes les difficultés qui longent la route de la paix et de la réconciliation.

  10. J’ose espérer qu’avec la venue de Mahamat Saleh Annadif, nous aurons un autre visage de la Minusma c’est-à-dire plus responsable et engager dans le maintien de la paix, la stabilité et la sécurité. Bon vent à vous !

  11. Le problème de la Minusma ce n’est pas le responsable de la mission. L’ONU peut maintenir le même représentant mais le problème c’est le mandat. Il faut que l’ONU puisse donner plein pouvoir à ses hommes afin qu’elles puissent agir.

  12. On ne peut pas d’abord se réjouir de l’arrivée d’un nouveau représentant de l’ONU dans notre pays à la tête de la Minusma mais nous attendons seulement qu’il puisse poser des actions en faveur de la sécurisation des populations civiles et au maintien de la paix.

  13. « La MINUSMA fera en sorte que la Paix, la Stabilité, et la Sécurité reviennent au Mali, tout en reconnaissant que la clé du problème réside d’abord, entre les mains des Maliennes et Maliens, » a-t-il conclu. 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄
    Les parties qui hier se déchiraient ont décidées d’aller à la paix et malgré les difficultés que connait l’accord de paix je crois que l’espoir est permis vu la volonté affiché de part et d’autres. Cependant, la Minusma doit être plus active sur le terrain car nous ne sommes plus au stade force d’interposition. Il faut que la Minusma puisse agir contre les terroristes qui font souffrir nos populations sous leur œil indifférent.

  14. Si Mahamat Saleh a reconnu qu’il y a des défis à relever donc lui même est conscient espérons vraiment qu’il puisse prendre des dispositions afin que la Minusma puisse être plus efficace sur le terrain notamment dans la lutte contre les terroristes et aussi dans le maintien de la paix et de la stabilité.

  15. Je souhaite la bienvenue au nouveau représentant du secrétaire général de l’ONU dans mon pays en tant que chef de la mission des nations unies dans notre pays. Il dit savoir la grandeur de la tâche qui l’attends et nous espérons qu’il pourra répondre à nos attentes car nous avons été déçu par ses prédécesseurs et nous espérons qu’il va rendre la Minusma plus opérationnelle sur le terrain.

  16. Faisons en sorte que le nouveau représentant du secrétaire général des Nations Unies au Mali réussisse sa mission. Nous savons tous que sa tâche n'est pas aisée. Donc le mieux serait de l'accompagner en ce sens.

  17. Si Mahamat ne veut pas que les maliens le chasse une bonne après-midi, il a intérêt à ne pas jouer au double jeu dans cette situation catastrophique qui secoue le Mali.

  18. Toutes mes considérations à cette brillante personnalité pour avoir été choisie pour représenter le secrétaire général des Nations Unies au Mali.

  19. Je suppose que le tout nouveau représentant du secrétaire général des Nations Unies est un homme franc qui ne veut pas se laisser diriger par les fameuses puissances qui visent leur intérêt dans le conflit malien.

  20. Je ne veux plus de la présence de la Force des Nations Unies dans mon pays. Si ce nouveau Représentant ne fait pas bien son boulot, il partira comme il est devenu dans ce pays, un bon matin.

  21. Si Annadif veut bien nous aider à tourner la page d cette crise, et bah nous allons l’accompagner sur ce chemin. Mais s’il est là pour faire comme ses prédécesseurs, il n’a aucune raison de rester ici.

  22. Nous accueillons M. Mahamat Saleh Annadif avec plaisir. Mais de retour, nous voulons qu’il soit à la hauteur de nos attentes. Il s’agit de la bonne gestion de la crise et de la mise en œuvre par lettre de l’accord de paix signé en 2015.

  23. Les maliens attendent de ce nouveau Représentant du secrétaire général des Nations Unies la bonne mise en œuvre de l’accord d’Alger et de réaliser ce que ses devanciers n’ont pas pu réaliser.

  24. Nous ne demandons que la bonne conduite à M. Mahamat Saleh Anndif dans. Nous voulons qu’il agisse selon le mandat de la MINUSMA, sans partialité.

  25. Le Mali est un pays qui est entouré par ses ennemis au lieu des amis. Tous ces pays qui se disent amis avec notre chère patrie ne cherchent qu’à combler leurs souhaits. C’est-à-dire à mettre la main sur les ressources minières qui engloutissent le septentrion malien.

  26. La Minusma doit se contenter de protéger les populations du nord, quoi qu’il arrive voilà ce qui a été dit aux maliens avant l’arrivée de cette mission des Nations Unis au Mali. Si elle veut maintenir la stabilisation au sein de notre pays d’accord au cas contraire, qu’elle s’en aille très loin d’ici.

  27. Bien venu au nouveau représentant de la Minusma M. Mahamat Saleh Annadif au Mali. Par contre, en tant que citoyen lambda, je lui rappelle que Seul l’Etat malien a le droit de prendre une décision concernant la gestion de cette crise du septentrion.

  28. Le Mali a besoin des intervenants pas des comploteurs. La Minusma doit agir conformément au texte de sa mission. C’est-à-dire tenir la stabilisation au nord Mali et non défendre les groupes armés. Le gouvernement malien a accepté de les recevoir uniquement pour maintenir la stabilisation sur le territoire malien.

  29. La Minusma tout comme la force Barkhane doit tous passé par le gouvernement malien avant de poser un acte concernant notre pays. Voilà une des raisons que je tenais à préciser à ce monsieur avant qu’il commence ses fonctions.

  30. J’espère que le nouveau Chef de le Misnuma connait déjà certaine réalité de ce que cette dernière à poser comme acte contre l’Etat malien. Donc, il revient à lui de comprendre que cette mission doit agir selon les textes qui lui a été soumis si elle veut rester encore un peu de temps au Mali.

  31. Avant toute chose, il faut que ce nouveau chef comprenne que les maliens sont très attachés à la dignité et à l’honneur. Dire la Minusma va continuer à jouer l’escroquerie dans cette histoire du septentrion malien. Il n’en est plus question.

  32. Nous sommes contents de l’arrivée d’un nouveau chef à la tête de la Minusma. Mais je rappelle que cette mission doit agir conformément selon les textes qui lui ont été assigné à son arrivée pour la première fois au Mali.

  33. Il ne s’agit pas de tenir un beau discours, mais de faire normalement son travail, sans pour autant dépassé les bornes. Si nos autorités acceptent la Minusma, ce n’est pas pour qu’elle vienne jouer le roi.

  34. Si je me rappelle bien, les autorités maliennes cherchent déjà un moyen à faire quitter la Minusma sur le territoire malien. Alors là, ce nouveau représentant de la Minusma doit savoir où mettre ces pieds, sinon les choses risquent d’arriver vite.

  35. De sandale en scandale, la MINUSMA a perdu toute sa crédibilité sur le territoire malien. Sa présence au Mali ne finit que par empirer la situation. La Minusma venu pour instaurer la paix, la sécurité et protéger la population et les biens divers. Mais nous remarquons la MINUSMA est devenu tout à le contraire.

  36. Bienvenue au nouveau patron de la MUNISMA sur le sol malien, la tâche qui lui est réservé est plus rude qu’il le semble, à commencer par la crise multidimensionnelle dont fat face le pays et aussi l’image de la MINUSMA vis-à-vis de population et gouvernement malien.

  37. La MINUSMA doit aider les forces de sécurité malienne si l’occasion se présente. La MINUSMA s’est instaurer au MALI en majeur partie pour le maintien de la paix et la sécurité. Mais elle ne fait rien du tout, à part faire que du laisser passé en faveur des terroristes et des narcotrafiquants.

  38. La MUNISMA a failli à son rôle et cela depuis son n’installation sur le sol malien. Des attaques de tous genres se sont perpétrées sur le sol malien sous les yeux indifférents de la MINUSMA, l’insécurité s’agrandit dans les zones ou la MINUSMA est sensé sécuriser.

  39. La MUNISMA et l’Etat malienne doivent se donner la main pour que l’insécurité puisse être bannie du territoire malien. Le rôle de la MINUSMA n’est pas de jouer aux visiteurs. Non, je suis désolé de le dire, parce qu’au Mali, la MUNISMA joue aux téléspectateurs de mauvaise foi, ils ne sont pas là pour cela ou qu’elle parte. Le nouveau patron doit changer l’image de la MUNISMA.

  40. J’invite Mahamat Saleh Annadif patron de la Minusma doit rempli sa part de travail sur le sol malien, il doit fait preuve de bonne foi et la MUNISMA doit prêt à intervenir quand il le faut et comme il se doit pour et faveur du Mali et non agir contre le Mali. Si telle n’est pas le cas alors vraiment je ne vois pas le rôle de la MUNISMA dans la crise malienne.

  41. J’invite le nouveau patron de la MINUSMA Mahamat Saleh Annadif a se mettre immédiatement travail, de travail colossale l’attend. Le cantonnement des ex-rebelle doit poursuivre son cours d’une manière effectif et satisfaisante.

  42. Tu as raison, la population malienne reste toujours sur sa fin concernant la vrai raison de la présence de la MINUSMA sur le sol malien. Le nouveau patron de la MUNISMA doit se battre pour changer l’image de la MINUSMA vis-à-vis de la population et du gouvernement malien.

  43. 8) 8) 8) Toute la population malienne souhaite la bienvenue au nouveau patron de la MUNISMA, que son séjour soit salutaire pour lui et pour le Mali aussi. La population malienne est toujours déçu du travail de la MUNISMA sur le sol malien.

  44. Je pense que le nouveau patron de la MINUSMA doit doublé d'effort, il doit être particulièrement différents de son prédécesseur Mongi Hamdi. La MINUSMA doit travailler en collaboration avec le gouvernement malien dans le seul but de protéger le territoire, la population et leurs biens.

  45. « La préoccupation profonde de nos États est que le terrorisme international n’a pas reculé en dépit de la campagne antiterroriste en cours. Il est impérieux pour les États du Sahel de faire montre d’une plus grande détermination et de renforcer leur coopération dans les secteurs de la prévention et de lutte contre le terrorisme en mettant en œuvre les instruments continentaux et internationaux », a préconisé Moro Diakité.
    C’est de bonne guerre en tout cas car nous partageons des frontières communes et après les actions menées en internes il faut des actions sous régionales et même régionales pour définir une stratégie de lutte commune afin d’éradiquer ce fléau qui menace la vie de nos nations.

  46. D’énormes progrès ont été réalisés dans le domaine de la sécurité mais il faut mettre l’accent aussi sur la coopération sous-régionale et former nos forces afin qu’elles puissent être capables de riposter face à la menace terroriste car le terrorisme est une nouvelle forme de guerre à laquelle nos soldats africains ne sont pas préparés malgré le fait qu’ils se battent pour relever ces défis.

  47. La solidarité des états Africains est la bienvenue. Ainsi, la coopération des différents services de sécurités et la coordination de leurs actions permettra à l’Afrique et particulièrement à la sous-region de venir à bout de ses terroristes. Que des structures comme INTERPOL soit restructuré afin qu’elle puisse participer à cette lutte.

  48. Le terrorisme ne connait pas de frontières comme le président de la république l’a dit.
    Alors il faut que les populations et les pays se donnent la main pour que le monde puisse dépasser cette phase difficile de son histoire et écrire une nouvelle page de son histoire qui sera assez bien joyeuse. Halte au terrorisme !

  49. Au-delà de la coopération internationale demandée par le président Poutine dans la lutte contre le terrorisme il doit avoir la coopération au sein des nations même. L’action de la CEDEAO et de l’OIM est salutaire et montre la solidarité des Africains ainsi tous les fils et les filles des différents pays doivent coopérer avec les services de sécurités et de renseignements en leur fournissant des informations pour l’avancée de leurs investigations dans la traque de ces terroristes.

  50. Nous sommes tous fier de la prestation de la FAMA. La population malienne est fier d’eux. Nous prions le bon Dieu pour que cela soit continuelle.

  51. Bravo à l’armée Algérienne
    bravo à l’armé malienne et à IBK .
    vive la paix vive la sécurité au mali.
    vive un mali nouveau avec IBK.
    VIVE UNE AFRIQUE SANS TERRORISME

  52. Il faut combattre le terrorisme comme s’il n’y avait pas de négociations, et négocier comme s’il n’y avait pas de terrorisme.
    C’est la politique d’un vrai chef d’état et c’est cette politique qu’utilise IBK pour la sécurité de notre beau pays. Ensuite nous felicitons cette armée algérienne .Toute l’Afrique contre ce terrorisme .

  53. Terrorisme, missile ou pollution sont des plus gros mots que caca, le terrorisme c’est de la merde du voyoutisme politique pour appauvrir le mali sur tous les plans .L’armée algérienne et l’armée malienne mettent toujours en place des théories pour préserver la sécurité au mali.VIVE L’ARME ALGERIENNE ET VIVE LE MALI

  54. Le but du terrorisme est tout simplement de provoquer peur et terreur. La peur mine toute confiance dans la classe politique. Elle affaiblit l’ennemi de l’intérieur, elle démoralise le public…Le terrorisme n’est pas l’expression d’une fureur incontournable, c’est une arme politique. Privez un gouvernement de sa façade d’infaillibilité et le peuple perdra confiance en lui…
    Quel que soit leur pratique maladresse de la politique pour affaiblir le developpement africain. Le peuple doit se tenir devant le Dieu du mali, le lion du mali afin que le soutient du peuple puisse lui apporter courage pour la sécurité du pays .Tous derrière IBK pour une paix durable au mali voir même infinie.Pour une fois encore les pays africains s’unissent pour cette lutte terroriste

  55. Le terrorisme est avant tout un acte politique, il cherche à provoquer un effet politique. Si, à cause de lui, nous changeons notre société, il est gagnant. Nous vaincrons les terroristes en vivant comme nous le voulons, et non comme ils le veulent, eux.
    Si ces terroristes sont une entrave à liberté du peuple malien le président les dirigeants africains pleins de courage fera son boulot Car c’est en lui seul que nous avons confiance .les différentes opérations menées par les force africaine ne sont qu’un avant-goût de ce qu’il réserve au terroriste.
    Alors que ces terroristes nous foutent la paix.

  56. Le terrorisme vise à paralyser une société par la peur. – Les terroristes amateurs font exploser des voitures. Les professionnels font grimper les chiffres du chômage.
    Quelques soit les formes de terrorismes l’Afrique s’unira et mettra fin à ce banditisme de haut niveau car ce terrorisme fait perdre les valeurs et les ressources du mali sur les plans sociopolitique et économique

  57. Enfin nous avons un soutient algérien qui mérite tous les éloges de sa population
    une fierté pour le MALI et l’Afrique.
    Que le monde entier s’unisse pour cette lutte contre le terrorisme.

  58. Les forces algérienne ont toutes nos félicitation pour leurs courage dans cette lutte contre le Jihadismes, pour leurs courage et leurs dévouement envers la sécurisation de ce pays.Nous les encourageons car ce terrorisme est une affaire de tous.

  59. Bonne chance à l’équipe d’opération algérienne dénommé opération. Les forces de Sécurité, vous êtes notre seul espoir pour mettre fin aux Jihadisme au Mali.
    Dieu vous accompagnes

  60. Il faut des soutiens internationaux pour lutter contre les terroristes qui ont du nord mali une base arrière. Afin de mettre tous les pays voisins à l’abri, il faut engager une opération telle ” le serval et le Barkhane”. C’est une réelle menace pour nos pays aujourd’hui et les pays occidentaux doivent le faire car tout le monde est concerné et exposé

  61. Avec les équipements et les formations reçus par nos forces, elles pourront faire face avec plus d’efficacité aux menaces terroristes qui nous guettent. C’est vrai que nul n’est à l’abri mais il vaut mieux prévenir que guerrir

  62. Le terrorisme est en train de prendre en plus en plus d’ampleur et il est temps pour nos états africains de se donner la main afin d’engager une lutte de grande envergure contre ce fléau qui met à mal notre développement.

  63. Nous sommes contents de son arrivée mais je pense qu’il est conscient de la lourde tâche qui l’entend car jusque là la MINUSMA n’a fait que déplacer les problèmes au lieu de les résoudre.

  64. Je pense que si l’ONU a pour l’objectif la préservation de la paix, elle doit tout mettre en oeuvre pour que les accords aboutissent car elle est la structure qui a un droit regardant sur ceux ci.

  65. Si l’ONU est là pour que les maliens trouvent une issue pacifique à la crise qui secoue le pays, elle doit revoir sa mission. Car chaque jour qui passe les individus sont tués pour leur regard sans aucune intervention par des groupes hostiles aux accords de paix

  66. La MINUSMA doit renforcer ces capacités c’est à dire intervenir militairement pour le respect des accords et pour protéger la population civile et leur bien.

  67. C’est vrai que le nouveau représentant est là pour trouver un terrain d’entente entre nous maliens mais je pense que nous devons savoir qu’après ce sont les vrais maliens qui doivent prendre à bras le corps ces accords. Car pour qu’on t’aide il faut manifester le désir d’aller à la paix.

  68. Les forces maliennes doivent coopérer davantage avec les forces algériennes pour bénéficier de leur expertise et les renseignements afin de nous mettre à l’abri d’imminentes attaques. Il faut également multiplier les patrouilles et les opérations de ratissage dans ces zones reculées

  69. Nous saluons cette pêche de l’armée algérienne. Il est temps que nous conjuguons nos forces afin de barrer la route à ces terroristes qui veulent qu’endeuiller les pauvres qui ne demandent qu’à vivre.

Comments are closed.