Mali : la Coordination des mouvements de l’Azawad impose des nouvelles règles aux habitants de Kidal

25
La CMA adopte des mesures
Les membres de la CMA

C’est désormais officiel : la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA), qui administre Kidal depuis plusieurs années, a annoncé l’imposition de nouvelles règles dans la ville. De l’interdiction de la vente et de la consommation d’alcool à l’imposition d’un titre de séjour spécial pour les étrangers, la CMA a décidé d’encadrer presque tous les domaines.

« Pour la mise en œuvre de la politique générale de la CMA qu’adjure sa structuration, la nécessité s’impose de la mise en place d’un arsenal réglementaire régissant la vie courante de la société, adaptée à ses cultes, ses us et coutumes. » C’est ainsi que la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) résume les nouvelles règles imposées depuis le 30 janvier dans la région de Kidal.

Sur deux pages, les ex-rebelles qui administrent la ville annoncent les nouvelles règles qui s’appliqueront désormais à tout le monde, en touchant souvent des domaines qui sont généralement dévolus à l’Etat. C’est le cas par exemple de la présence dans la région des étrangers, dont près de 800 travaillent dans l’orpaillage. « Au plan du séjour pour les étrangers, chacun doit avoir une pièce d’identité de son pays d’origine, un tuteur local, un permis de séjour de la CMA en cours de validité », peut-on lire dans ce document.

Les conducteurs de motos ciblés
Depuis la crise de 2012, Kidal, qui comptait trois petits restaurants où les gens pouvaient consommer de l’alcool, n’en possède plus un seul. À partir du 30 janvier, « la vente et la consommation de l’alcool » sont officiellement interdites, ainsi que « l’incitation, exposition ou publicité des boissons alcoolisées », précise le texte.

À Kidal, les cérémonies de mariage avaient lieu la nuit et le maire était appelé à venir célébrer l’union. Avec les nouvelles règles, ce n’est plus possible : « La manifestation, le meeting ou le sit-in doivent faire l’objet d’une demande écrite précisant la nature et le calendrier de l’évènement, à adresser au Bureau régional, et les évènements culturels nocturnes sont désormais non autorisés. »

IL Y A EU DES PLAINTES DE LA PART DES POPULATIONS CONCERNANT LA SÉCURITÉ, JUSTIFIE ILAD AG MOHAMED, UN RESPONSABLE DE LA CMA

« Il y a eu des plaintes de la part des populations concernant la sécurité. Tout le monde sait que Kidal est administrée par la CMA, donc ces nouvelles règles nous permettront de répondre aux attentes de la population », justifie Ilad Ag Mohamed, un responsable de la Coordination.

Selon un habitant de Kidal, cette nouvelle règlementation a commencé à être appliquée depuis le jeudi 14 février. « Nous voyons des hommes de la CMA partout dans la ville. Pour le moment, ce sont les motos qui sont dans leurs viseurs. Beaucoup sont saisies et leurs propriétaires doivent aller au bureau de la CMA de la ville pour s’identifier avant de pouvoir les récupérer », explique ainsi Jamal Ag Mohamed, un riverain de Kidal. « D’après ce que la CMA nous a dit, un migrant ne peut plus séjourner dans la région sans tuteur ni pièce d’identité », ajoute-t-il. La zone autour de Kidal est un lieu de transit important pour ceux qui tentent de rallier l’Europe en passant par l’Algérie.


… suite de l’article sur Jeuneafrique.com

Commentaires via Facebook :

25 COMMENTAIRES

  1. Eux au moins savent maintenir de l’ordre et la sécurité dans leur pays(azawad) car c’est cela la réalité. Les maliens doivent d’ors et déjà commencé a prendre connaissance de ses nouvelles règle de cohésion afin de se procurer des documents nécessaires aux
    voyage dans l’azawad. Nous attendons avec impatience l’arrivée de leur ambassadeur a Bamako pour nous procurer nos documents de voyage en azawad. Le centre du pays doit réfléchir à la proclamation prochaine de leur indépendance, et nous soumettre leur condition également. Quand il n’y a plus de pays( mali) c’est normal et logique que chacun prennent son indépendance. Bravo aux azawadiens. Vous au moins avez profiter du coup de pouce de la France contre cet état de corrompu, voleurs et d’incompetents.

  2. Voilà donc DIX-SEPT JOURS (!!…) QU’UNE RÉPUBLIQUE AUTONOME S’EST AUTO-PROCLAMEE AU GRAND JOUR DANS NOTRE PAYS, et DIX-SEPT JOURS APRÈS (!!…), notre pseudo état de bouffons n’a toujours ni réagi, ni dit un seul mot !!!

    À force de “n’avoir personne” en face d’eux depuis 6 ans, les enturbannés n’ont aucune raison de se gêner et donc: ILS NE SE GÊNENT PAS…😎

    Et dire qu’au moment-même où sur LE TERRITOIRE NATIONAL une République bidon autonome s’auto-proclamait et édictait ses propres lois, notre “supposé” président Bouffon 1er faisait le pitre en Allemagne sur un tarmac VIDE DE TOUS MEDIAS ET DE TOUS PERSONNAGES OFFICIELS pour l’accueillir, histoire de mendier un banal déjeuner avec Merkel pour garnir son album photos personnel!!!😎😎😎😎😎😎😎😎😎

    Et jusqu’à aujourd’hui, Bouffon-qu’on-ne-trimballe-pas😁 n’a toujours pas osé la moindre réaction…

    Mais après tout, comme il se lève tous les jours à 11 heures, PEUT-ÊTRE N’EST-IL PAS ENCORE INFORME!😁😁😁😁

    • Pendant ce temps Boua whisky se bourlinguait entre les meilleurs faiseurs d’alcool et au retour très soulé

  3. Memes dans les grandes democraties du monde comme aux USA, chaque ville a ses propres lois. L’essentiel est que lesdites lois locales ne soient pas en tradiction avec les lois de l’etat dans lequel la ville se trouve!!! Chaque etat americain aussi a ses propres lois mais qui ne peuvent en aucun cas etre en contradiction avec les lois federales qui elles memes doivent etre conformes avec la constitution americaine!!!
    Mes amis, ne cherchons pas les problemes la’ ou’ ils n’existent pas!!!! La decentralisation qui permet aux populations locales de gerer leurs affaires, n’est pas une mauvaise chose!
    PLUSIEURS DE NOS PROBLEMES RESIDENT DANS L’IGNORANCE!!!!
    AW BE’ KA SABALI!!!!!!!

  4. C’est une défiance à l’égard du peuple malien , une mise en oeuvre du
    découpage territorial prévu par ” l’accord de paix ” une façon de prendre le pas sur la révision constitutionnelle , un pied de nez au pouvoir central.

  5. Sylla 17 Feb 2019 at 10:32 AM
    “Ridicule. Toutes ses gâteries de la cma s’expliquent par le vol des richesses minières de la zone.”

    Sylla, pourrais-tu nous citer UNE SEULE supposée “ressource minière” dans la région de Kidal?

    Juste…. UNE SEULE!

    La région de Kidal ne possède que du sable pour toute “ressource minière”, et il faut arrêter ce DELIRE qui consiste à accommoder systematiquement et à toutes les sauces, de supposées “ressources minières ” y compris là où …..il n’y en a JAMAIS EU!!!

    PS: La seule et unique “richesse” de cette région réside dans la profusion de TRAFICS en tous genre, tous plus lucratifs les uns que les autres (cigarettes, armes, drogue, etc.)

    • Nfp, remember kinguiranke’ est un Sylla! Nous avons egalement un vieux du nom d’Almamy Sylla sur facebook qui ne fait qu’insulter!
      QUE FAIRE? LES DROGUE’S DU CDR NE SAVENT RIEN EN POLITIQUE!! RIEN QUE DES EMOTIONS ET DES CONNERIES!!!

  6. La CMA redevient un movement rebelle en s’octroyant le pouvoir de prendre des decisions de Souverainete.Pour quelqu’un qui a le flair politique,il est clair que l’etat de rebellion,de rejet de l’Autorite de l’Etat Malien a Kidal ,ne peut plus etre traite que par le siege , la prise de la ville , l’arrestation et l’elimination de cette poche de revolte ou j’espere, de resistance.Tout cela intervient quand les soit-disant ex-rebelles sont incorpores dans l’armee nationale. Que se passé-t-il a Kidal.Il faut mettre cela au clair.Est-ce un movement Islamique qui refuse la paix et prepare un ETat Islamique.Est-ce la presence d’une force exterieure qui veut creer un Etat fatoche pour exploiter les richesses naturelles en tandem avec ce movement Islamique.L’armee doit se preparer ,constituer une Force Speciale de Combat incluant l’aviation,l’Infanterie et les forces terrestres de reserve pour rayer cette rebellion.Auparavant ,les forces exterieures qui se trouveraient a kidal devraient quitter Kidal pour une autre destination.Apres l’accord qui a ete signe ,il est ridicule de parler d’autres dialogues,

    • Oui le pays est foutu car il ya deux pays maintenant avec deux administrations distinctes et des lois tres differentes, Lastus c’est cette realite qu’il faut voir et comprendre que Boua a laisse tomber le premier devoir de tout president qui est de defendre l’ integrite du territoire national, son independance et son indivisibilite.

    • IL FAUT TROUVER QUELQUE CHOSE DE BIEN A’ DIRE DE NOTRE FASO!!! CE N’EST PAS EN RESTANT DANS LA NEGATIVITE’ QUE VOUS AIDEZ LE MALI!!!

  7. Ce qui est DRAMATIQUEMENT REVELATEUR sur la totale inistence de l’etat, c’est que ces regles et mesures AUTONOMES soit en application depuis déjà le 30 JANVIER, et que jusqu’à aujourd’hui (soit 17 JOURS APRES !!!), l’etat Malien n’a toujours pas osé dire…quoi que ce soit!
    Pas un mot!…

    Dans n’importe quel pays du monde, dirigé par un VRAI gouvernement, un pareil acte de sécession aurait entraîné SUR LE CHAMP et À LA MINUTE une réaction officielle de l’état en place, voire, des mesures!😎😎😎

    Chez nous: c’est Silence radio…

    • Nous sommes dans la république des nuls.Ces gens (CMA) peuvent même déclarer aujourd’hui leur indépendance il n’aura aucune réaction de nos gouvernants sauf s’il ont l’accord de la France pour ce faire.

    • Qu’est-ce que tu attends avec Boua pour aller detruire Kidal en deux ou trois raids. Gueulard comme ton patron, mais comme on le dit en Bamanan: da te ma se

      • AUJOURD’HUI BOUA est capable pour démolir à KIDAL, il n’est pas comme ton pote faux général, BOUA aime son pays et son peuple, MAIS certains personnes sont des têtes durs comme des cailloux, Ils sont contre la paix .

    • UN TOURE’ EST TOUJOURS CON!!! IL FAUT RELIRE TON IDIOTIE POUR COMPRENDRE LE CRIME CONTRE L’HUMANITE’ QUE TU SOUHAITES A’ KIDAL!!!!!!!!!!!!

  8. LE problème de KIDAL ne se réglera pas par une réunion pour le moment, il faut qu’elle devienne comme certaines villes syriennes. On détruira cette ville par deux raids çà suffira .

  9. Ridicule. Toutes ses gâteries de la cma s’expliquent par le vol des richesses minières de la zone.
    Sans l’aide extérieur comment ce bout de tête peut il vouloir tenir tête au Mali
    Continuez vous finirez par par vous tuer vous mêmes.
    Comment peut on négocier avec de telles personnel ? Avec de telles idées ?
    Nombre d’habitants de Kidal
    Ils veulent appliquer la même politique que les petits états arabes ,Qatar, Émirats…..

  10. ” … « Au plan du séjour pour les étrangers, chacun doit avoir une pièce d’identité de son pays d’origine, un tuteur local, un permis de séjour de la CMA en cours de validité », peut-on lire dans ce document…
    ” … D’après ce que la CMA nous a dit, un migrant ne peut plus séjourner dans la région sans tuteur ni pièce d’identité », ajoute-t-il. La zone autour de Kidal est un lieu de transit important pour ceux qui tentent de rallier l’Europe en passant par l’Algérie. … /// …
    :
    ” Un Tuteur local… ? C’est quoi…, comme au Qatar… ?
    Ce Tuteur pourrait vous confisquer vos papiers pendant tout votre séjour… ? Et l’on pourrait se trouver à la merci d’un ” Tuteur ” indélicat, qui pourrait faire de vous ce qu’il voudra… ? Est ce que tout ça est encadré par l’ETAT Malien… ? Sinon, on est en droit, en tant que Citoyen Malien, de se poser des questions… et de se demander si Kidal…, c’est encore au Mali ?
    Quand on dit ; “un migrant ne peut plus séjourner dans la région sans tuteur ni pièce d’identité… La zone autour de Kidal est un lieu de transit important pour ceux qui tentent de rallier l’Europe en passant par l’Algérie… ”
    A moins que nos Frères Kidalois ne soient en train de se faire manipuler par des Gouvernements Européens dans leur lutte contre l’émigration des Africains vers le Continent Européen… Ces Gouvernements Européens sont prêts à tout…, y compris d’affaiblir les Gouvernements d’ETATS Africains, pour que ces derniers ne puissent pas exercer leur souveraineté sur l’ensemble de leurs territoires. C’est pas bien… !

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here