Meeting des patriotes pour l’unité : Tous pour un Mali Un et Indivisible

0

Le Bloc d’Intervention Populaire et Pacifique pour la Réunification Entière du Mali (BIPREM), en collaboration avec les patriotes du Mali, a organisé le 25 octobre 2014 au stade Omnisport Modibo Keita, un grand meeting contre toute forme de division du territoire national. Ce meeting  a enregistré la présence de Lanciné Diawara, président du Biprem ; Mme Dembélé Oulematou Sow, présidente de la FENACOF-Mali ; Zeina Mint Moctar, représente de la Plate forme des femmes du Nord ; du Dr Fodé Sidibé, secrétaire général des Donzos du Mali ; du secrétaire général des Bellah ; de Mohamed Tabouré du MP22,  etc.

Lacine Diawara, Biprem
Lacine Diawara, Biprem

Il s’agissait d’appeler à faire bloc derrière les Forces Armées du Mali (FAMA), garantes de l’intégrité du territoire et des institutions de la République qui sont de nos jours très fragiles.                                               Selon le président du Biprem, Lanciné Diawara, cette grande retrouvaille du peuple malien dans ce stade qui porte le nom du père fondateur du Mali indépendant, est un jour mémorable.

Pour lui, ce meeting qui nous unit autour de notre pays, dont l’unité et la quiétude sont gravement menacées, devra donc nous rassembler davantage afin de relever les défis de la paix, de la cohésion et du développement.

Le secrétaire général des Donzos, le Dr Fodé Sidibé a appelé les Maliens à rester unis pour dire à la communauté internationale que notre pays ne sera jamais diviser et ne sera donc pas un autre Soudan. Il dira ensuite que  les Donzos du Mali expriment leur soutien inconditionnel à toutes les actions conduites par IBK et son gouvernement en vue d’aboutir à une véritable réconciliation nationale, mais toujours dans un Mali Un et Indivisible.

Pour la présidente de la FENACOF-Mali, Mme Dembélé Oulematou Sow, ce meeting est aussi d’une portée historique. Car l’histoire retiendra que le peuple n’est pas resté en marge, à un moment non seulement éprouvant, mais aussi décisif pour notre pays. Il a pour objectif majeur de tirer sur la sonnette d’alarme, par rapport à la ligne rouge à ne pas franchir, mais aussi pour démontrer à toute la communauté internationale que le peuple malien reste et demeure attaché aux valeurs cardinales républicaines dont l’unité nationale, l’intégrité territoriale et la forme républicaine et laïque du Mali.

Lassana

Commentaires via Facebook :

PARTAGER