Mairie du district de Bamako: Adama SANGARE interpelle la population au paiement des taxes pour le bien-être de la capitale

0

Le jeudi 15 août 2019, dans la cour de la Mairie du District, a eu lieu la cérémonie de Restitution Publique du Compte Administratif de la Mairie du District, de l’exercice de l’année 2018, écoulée. C’était en présence des autorités administratives, religieuses et coutumières de Bamako, ainsi que plusieurs représentants de l’USAID, l’un des meilleurs partenaires de la Mairie du District de Bamako. 

Dans son discours, le Maire du District a rappelé que cette rencontre répond à une exigence de la Loi N°2017-051 du 02 octobre 2017, portant Code des Collectivités Territoriales, qui dispose en son article 288, que le Président de l’organe exécutif procède annuellement à la restitution publique de la gestion de la Collectivité au titre de l’exercice écoulé. Et cela, dans le souci de mieux informer les populations sur la gestion de l’administration de la Collectivité.

À en croire le Maire du District, la Présentation du bilan de la gestion de la Mairie du District vise à promouvoir la redevabilité et la participation citoyenne au niveau de la ville en favorisant un cadre d’échange entre les autorités du District de Bamako et les citoyens. À cet effet, il a informé que le budget de l’exercice 2018 de la Mairie du District a été arrêté en recettes et en dépenses à la somme de quarante-trois milliards huit cent quarante-quatre millions sept cent quatre-vingt-quinze mille sept cent soixante-neuf francs (43 844 795 769 F CFA). ‘’Au 31 décembre 2018, les recettes ont été réalisées à hauteur de 31 719 086 094 FCFA, soit un taux de réalisation de 72,34% par rapport à une prévision de 82,94% en 2017. Quant aux dépenses, elles ont été exécutées à hauteur de 31 789 563 927 FCFA, soit un taux d’exécution de 72,50% par rapport à la prévision budgétaire de 82,28% en 2017. Le solde à la clôture de l’exercice a été de 192 306 746 FCFA’’, affirme le Maire du District. Le Maire a témoigné ses remerciements à l’endroit de l’USAID pour son accompagnement dans l’organisation de cette restitution à travers son Programme de Gouvernance Locale en Collaboration avec le Groupe de Suivi Budgétaire et l’Agence de Développement Régional de Bamako.

Dans sa présentation, Madame DIAWARA Janette BAH, Directrice des Finances et du Matériel, a dévoilé  le bilan des activités menées au cours de l’année 2018 écoulée tout en exhortant l’État à la sensibilisation de la population pour le paiement des taxes dont la Taxe de Développement Régional et Local (T.D.R.L) : 3000 FCFA par personne et par an ainsi que la Taxe de Voirie : 3000 FCFA par an et par famille. Selon elle, la population de Bamako est de plus de 3 millions d’habitants, et que si toutes ces personnes payaient les taxes,  cela permettrait à la Mairie d’avoir un budget conséquent, mais malheureusement les taxes payées n’ont même pas dépassé les 200 millions de FCFA. Elle a signalé que les catégories de personnes qui n’ont pas l’obligation de payer les taxes sont entre autres: les personnes ayant plus de 60 ans, les femmes ayant 4 maternités, les porteurs d’uniformes, les élèves et les étudiants.

Dognoume DIARRA

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here