100 jours de Dr Boubou Cissé à la Primature : Des progrès notables en matière de justice et de droit de l’homme.

1

Nommé à la tête de la Primature comme chef du gouvernement Dr Boubou Cissé, se verra former un gouvernent de mission pour répondre aux aspirations du peuple malien qui était depuis monté au front pour des meilleurs conditions de cadre de vie (sécurité, paix, santé, justice, éducation…) auprès de l’ancien Pm Soumeylou B Maiga. Aujourd’hui force est de reconnaître que le gouvernement dirigé par Dr Cissé est sur tous les fronts sociaux. Nous avons pu observer depuis la nomination de Me Malick Coulibaly à la tête du département de la Justice, que  de véritables changements qui étaient restés longtemps un grand corps malade et décrié par tous. Pour ces 100 jours à la Primature, nous nous campons sur le domaine de la justice.

maliweb.net -Juste après sa prise de fonction, le Ministre Malick Coulibaly a assisté à l’humanisation des prisons.Il a songé à mettre de l’humidificateur dans les chambres des prisonniers, ce qui a vraiment soulagé les détenus qui sont en surnombre dans les chambres. Les prisons maliennes sont engorgées, lui sa première tâche a été de permettre aux gens de mieux vivre à l’intérieur des cellules.En parlant des prisons, Me Coulibaly a touché également le cas des surveillants de prison qui vont être bientôt rattachés au Ministère de la Sécurité Intérieure, parce que il ya avait beaucoup de difficultés pour les catégoriser. « Nous pensons effectivement qu’en les rattachant au Ministère de la Sécurité Intérieure, ils auront beaucoup de satisfaction dans leur épanouissement, parce que ce sont des porteurs d’armes. » Nous laisse attendre un militant de droit de l’Homme.

Nous avons pu assister à la mutation des magistrats, très vite  le ministre Malick Coulibaly a compris qu’effectivement les populations se plaignent de la qualité de la justice qui est rendue à leur profit. Pour cela, il a commencé à s’attaquer à l’ossature même de la magistrature. Il a aussi essayé de voir comment permettre aux juridictions à l’intérieur de bien fonctionner, c’est dire que ceux qui ont été relevés de leur poste ne l’ont pas été pour incompétence. Il a tenu à rendre fonctionnelles toutes les juridictions maliennes à quelque niveau que ce soit. Même dans les zones d’insécurité, il a essayé d’envoyer des magistrats qui sont en mesure de procéder à des analyses et de rendre des décisions de meilleures qualités…

Par rapport à la situation des droits de l’Homme et surtout ceux des victimes liées au conflit de 2012 en passant par le centre du Mali, le gouvernement du Dr Boubou Cissé à travers son ministre de la justice  a aussi soulagé ces victimes, parce qu’il y avait un pôle spécialisé dans la lutte contre la criminalité transnationale.Il s’est attaqué à ce pan de la justice pour permettre aux victimes d’accéder à cette juridiction spécialisée en élargissant la compétence de ce pôle aux infractions et crimes de guerre, crimes contre l’humanité, viols et aux infractions qui portent atteinte à l’intégrité physique de la personne humaine. Selon le Ministre MalickCoulibaly :« il est difficile de rendre la justice au Nord du Mali parce que les juridictions sont presque à genou, elles ne fonctionnent pas. Souvent il n’ya qu’un procureur et un président de juridiction et un juge d’instruction dans les tribunaux de grande instance au Nord. Ce qui rend difficile l’accès de la justice aux victimes. » C’est pour cela, il  a élargi la compétence du pôle spécialisé à toutes ces infractions pour permettre aux victimes qui ne peuvent pas aller déposer leurs plaintes au nord du Mali de les déposer au pôle spécialisé qui a son siège à Bamako et qui a une compétence nationale. Cela a beaucoup soulagé les victimes qui peuvent participer à toutes les procédures parce qu’à ce niveau, il faut souligner que le pôle spécialisé anti-terroriste n’avait pas pour compétence à juger les infractions liées à la sécurité intérieure ou extérieure de l’Etat. Donc à toutes les infractions qui portent atteinte à l’Etat, on a changé de fusil d’épaule. Il s’agit non seulement des exactions qui portent atteinte à la personne humaine, mais aussi des infractions qui portent atteinte à la sécurité intérieure et extérieure de l’Etat du Mali, ce qui est quelque chose à souligner.

« Cela nous a beaucoup soulagé et nous étions dans ce combat il ya très longtemps, donc il faut saluer le travail abattu par le ministre Malick Coulibaly, parce que cela va permettre de sortir tous les dossiers et de les mettre à la disposition du pôle spécialisé qui va les instruire. Là, il va avoir de débats contradictoires, car les terroristes qui avaient été appréhendés venaient seuls comparaitre devant le juge d’instruction, et ils disaient tout simplement qu’ils n’avaient rien à voir avec ces histoires, que ce sont de simples accusations. Mais maintenant, les victimes qui vont participer aux différentes procédures auraient cette chance de confronter les bourreaux. Les victimes connaissent, la plupart des cas, leurs bourreaux et si un bourreau comparait pour nier les faits, la victime amènera la contradiction et cela va faciliter le travail. » Nous raconte le Président de l’AMDH Me Mariko.

Par ailleurs, il est souhaitable que le Ministre de la Justice et des Droits de l’Homme ait une  collaboration étroite avec les défenseurs de droit de l’Homme suite à son appel envers eux lors de leur rencontre dans son cabinet, où il a pris leurs préoccupations. En rassurant qu’ils sont ensemble et qu’ils travailleront main dans la main pour la promotion et la protection des droits de l’Homme au Mali.

Vu tous ces actes positifs et la volonté politique, en moins de 100 jours du Premier ministre, nous pouvons retenir d’ores et déjà des  progrès notables en matière de justice et de droit de l’homme. Et cela est un honneur au Ministre de la Justice et de Droit de l’Homme.

Bokoum Abdoul Momini/ La Rédaction de maliweb.net

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. Monsieur le Président de la République du Mali. Monsieur le Premier Ministre du Gouvernement de la République.
    Le Président ATT et ses Gouvernements, le Président Amadou Haya SANOGO, le Président Dioncounda TRAORE et ses Gouvernements, Vous-même Monsieur le Président IBK, chacun de vous a participé à la démocratisation de la nomination des Militaires de notre Armée qui l’ont mérité, au grade de Général…
    On n’est pas bien informés, mais on a le sentiment qu’il y a depuis, moins de discrimination quant à l’accès de nos vaillants soldats aux grades supérieurs pour ceux qui le méritent. Vous tous, soyez en remercié pour cette démocratisation.
    Vivement que ça continue, parce que le Mali appartient à nous tous, Maliens.
    Maintenant, Monsieur le Président de la République du Mali. Monsieur le Premier Ministre du Gouvernement de la République du Mali…
    Des Gouverneurs, des Préfets, des Sous-préfets, des Juges bien que compétents, les Uns et les Autres dans leurs domaines respectifs sont discriminés, sans que le Président de la République et son Gouvernement ne réagissent. Paradoxal …, non ?
    Les Nominations de ces hauts Fonctionnaires sont refusées parce qu’ils n’auraient pas le bon profile selon une couche de la Population réactionnaire avec des idées passéistes, fascistes, esclavagistes.
    C’est cette même couche de la Population réactionnaire avec leurs idées passéistes, fascistes et esclavagistes qui fait feu de tout bois au moment des élections Législatives et Communales pour empêcher l’élection des candidats qui n’ont pas le bon profile selon eux…, pour devenir Député, Maire, conseiller communal ou Chef de Village.
    Nous sommes en République et le Mali appartient à nous tous Maliens.
    De nos jours, des Maliens au Mali sont bastonnés, chassés de leurs maisons, chassés de leurs champs, jetés sur les routes avec femmes et enfants, se retrouvant à errer SDF ( Sans Domicile Fixe ) , tout ça parce qu’ils refusent d’être esclaves et parce qu’ils refusent de s’appeler eux même esclaves pour prouver leur soumission.
    On croirait cauchemarder…, mais non, c’est réel… !

    Vivement la mali pour nous tous.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here