Boubou Cissé bat le record des DPG en retard

4

C’est sans doute l’un des points noirs du passage de Dr Boubou Cissé à la Primature. Depuis sa nomination comme chef du gouvernement, les observateurs se morfondent d’attente de le voir sacrifier à la tradition républicaine qui oblige les Premiers ministres maliens à légitimer leur fonction par une Déclaration de Politique Générale approuvée par la représentation nationale.  Ils en ont sans doute pris pour leur impatience car plus ils en piaffent moins le chef du Gouvernement accorde de l’intérêt à la chose. Après huit mois à la Primature, le remplaçant de Soumeylou Boubèye Maïga n’a en effet pas manqué d’occasions de se conformer à la tradition. Il y eut certes l’intersession après sa nomination mais tant de sessions extraordinaires se sont succédé avant la session budgétaire en cours, qui tend vers son épilogue sans DPG. Aucun Premier ministre n’a aussi longtemps fait fi de son devoir républicain et la suspension de ce devoir au résultat du Dialogue National Inclusif n’est point une excuse. 

La Rédaction

Commentaires via Facebook :

4 COMMENTAIRES

  1. Que veut dire fantastique pas intellectuelle et entre uregence et le développeement.
    À vous de nous dire de quoi vous voulez parler.

  2. Le bébé PM. Que voulez vous. Un petit fils et son grand père font semblant de gérer le pays!!!!

  3. Mais en réalité:
    Dans un pays qui est en guerre,
    vu la conjoncture,
    vu l’urgence des problèmes,
    Est ce que Boubou doit être 1er ministre et ministre de l’économie en même temps.
    C’est un mépris pour le peuple Malin. Il n’est pas le seul économiste, ni le seul administrateur de ce pays….etc. Il ne peux pas faire tout……seul et en même temps.

  4. Cette analyse est trop fantastique pas intellectuelle , aucun impact sur le developpement ,
    Entre Uregence et le Developpeement , il faut choisir , aucune antrave a la loi

Comments are closed.