Graves violations des droits de l’homme, détention arbitraire, séquestration et traitement inéquitable : Un pool d’Avocats pour les personnalités détenus de Kati

26

Depuis plusieurs jours, des anciens ministres de la République ont été interpellés par la junte. Il s’agit entre autres de Soumeylou Boubeye Maïga, du général Kafougouna Koné ; de Sidiki N’fa Konaté ; Modibo Kadjoké ; Harouna Cissé ; Mohamed El Moctar ; Abdoul Wahab Berthé ; Hamane Niang ; Lassine Bouaré et Adama Sangaré, maire du district de Bamako.

Il nous revient de source sûre que parmi ces personnalités au moins quatre d’entre elles se seraient présentées à Kati de leur propre chef. Les Avocats constitués pour assurer leur défense sont tous des ténors du barreau Malien.

Ce pool d’Avocats est dirigé par le bâtonnier de l’ordre des Avocats,  Me Issiaka Keita. A ses côtés, on retrouve Me Moustapha S. M Cissé, Me Seydou Sidiki Coulibaly, Me Abouba Aly Maiga et Me Abdoul Karim Koné.

Selon nos sources, ces Avocats ont personnellement rencontré le mercredi 4 avril 2012 le chef de la junte, Amadou Haya Sanogo qui leur a clairement affirmé les détenir pour leur propre sécurité.

Malgré tout, les avocats n’ont pas manqué de réaffirmer  au chef de la junte l’illégalité de cette détention tant au regard de la législation nationale que des conventions régionales et internationales relatives aux droits fondamentaux et à la protection des libertés individuelles et collectives ratifiées  par le Mali.

Malgré les apaisements donnés par la junte et même un communiqué officiel du Cnrdre lu au journal télévisé du mercredi, 11 avril 2012 à 20 heures, ces personnalités n’ont ( au moment où nous mettons sous presse)  pas encore été élargies.

Qu’est-ce qui justifie cet acharnement contre quelques membres du gouvernement précédent alors même que la plupart des membres du même gouvernement vaquent librement à leurs occupations et n’ont fait l’objet d’aucune interpellation ?

Peut-il avoir deux poids deux mesures pour les membres d’un même  gouvernement ?

A l’évidence, tout semble faire croire que les malheureux membres du gouvernement interpellés constituent un trésor de guerre pour le Cnrdre pour des fins qui ne manqueront pas d’être révélées les jours à venir.

A défaut, nous osons espérer que leur détention n’est que le signe d’une frilosité au sein du Cnrdre qui, en  raison de l’évolution de la situation politique (installation du président intérimaire ; accompagnement de la CEDEAO) doit avoir à cœur d’inscrire ses actions dans le sens du respect de la dignité des personnalités détenues.

Les timides élargissements  de Abdoul  Wahab Berthé et du Général Kafougouna Koné pour des raisons de famille ne doivent pas rester comme un leurre car toutes ces personnalités sont aussi des chefs de familles qui n’aspirent qu’à retrouver les siens après les évènements qu’ils ont vécus et qui en aucun cas ne les laissera indifférent.

Le Cnrdre à besoin de l’accompagnement de tous les fils du pays pour écrire nous l’espérons les pages glorieuses du Mali nouveau au profit duquel ils ont dédié leur action.

Birama FALL  

Commentaires via Facebook :

26 COMMENTAIRES

  1. l, cndr est venu pour faire la guerre non pour juge qui que se soit ,car apres avoir pille la drogue et l,argent de la douane sans oublier les autre bracage de la nuit du 22 ….doit peut etre revenir sur mamistie et juge les groupes de drogmane du 22.

  2. Des juristes nous fatiguent avec des baratins de bas étages! Une y’a eu une des violations flagrantes de la France et du MNLA et alliés au Mali qui a levé le petits doigts!!!!Ce pool d’Avocats s’ils sont lucides ils n’ont qu’à réfléchir bien!!!!!

  3. “Le Cnrdre à besoin de l’accompagnement de tous les fils du pays pour écrire nous l’espérons les pages glorieuses du Mali nouveau au profit duquel ils ont dédié leur action.”

    quelles pages glorieuses ? la route du nord est grandement ouverte et n’attend que ces énergumènes pour écrire ces “pages glorieuses” s’ils en sont fichus. mais la réalité est qu’on ne peut nullement compter sur une armée passée experte en “repli tactique”… la vérité est amère, mais ça reste la vérité, et rien d’autre.

  4. A force de tout mélanger mes chers compatriotes vous allez malheureusement fini par contribué aux désastre du mali,, qu’ont soit contre ATT et sa politique certainemeent discutable et imparfait ok,,, mais déla a caussionner ce barbare de sanogo et sa bande… faisons attention, soyons fiére et digne autrement vous avais trés bien que les plus exposer sont les plus faibles, malheureusement les plus pauvres… Pour un Mali meiilleur aujourd’hui il faut que sanogo soit arrêter pour rendre des comptes a la justice Malienne tout comme ATT dailleur… Pour précision non je ne mange pas chez ATT,, je suis simplement un Maliien inquiét pour son pays… injustice ne peut être rester impuni….. vive le Mali…. Quelle honte de voir la sale tête de sanogo aux côtés des grands hommes de notre pays…

    • A KELLY. Kel brave homme serait a mesure de renverser le regime de Att si c’pas sanogo a l’epoque de la democratie? Je me mange pas chez Sanogo aussi

      • De quel brave homme tu parles? Profitez d’une mitunerie pour faire un coup d’état n’est pas brave hein. Brave aurait ete d’allez Au Nord guider nos jeunes soldats avec le minimum moyen disponible. Brave aurait ete de souffler le siffler et attirer l’attention sur le manque d’armement et de preparation adequate de notre arme avant qu’on ne fasse face a l’a guerre. Vous n’allez pas me dire qu’il n’etait pas Au courant. Le gars faisait parti du system, a profite du system et DES bourses d’etudes et autres benefices du systeme, etait formateur dans le system, et vient nous raconter a l’a derniere minute ( après Dix ans ) que le systeme ne marchait pas. Et vous vous parlez d’homme brave.

        Personne ne mange, mangeait, ou a mange chez ATT. Mais c’a c’est pas un homme brave mais plutot un opportunist qui a failli a son devoir et veut maintenant se Cree de nouvelles responsibilities politiques parcequ’il a goutte Au miel du pouvoir.

        Moussa Ag

  5. fALL, journaliste de mes “deux” tu ferras mieux de nous dire les vraies raisons de ton papier.Toi, tes soit disant ministres et ces mafieux avocats que tu qualifies de ténors je ne sais quoi, vous en aurez tous pour votre compte s’il y a bien un DIEU
    Ce n’est que le début du commencement.”Rira bien qui rira le dernier”
    Attendons de voir…Voyou de grand chemin !!!

  6. Mais je pense que Le DADIS CAMARA du Mali est devenu de plus en plus foux pour quoi ce nullar nome Sonogo ne sort pas pour afronter les rebels et les bandits armes au lieu de rester au bamako pour semer le desordre. Je souhaite que le capitain Sonogo trouverra le meme sort que dadis camara de la Guinee Conakry. c’est un imbecile pereur c’est pour quoi il prefere rester au bamako terroriser les politicien en meme temps le pays est diviser. il faut l’a liquider et s’occuper du mali avant que les choses s’oubli si jammais les arabes ou touareg prennent tout l;e Mali les negro serrons fouti a jammais.

  7. mon cher ami moussa, ne perd pas ton temps a chercher a conviencre cces ignorents a propos de la mal conduite de sanogo et de sa bande. je vais l’ai poser quelques questions s’ils arrivent a repondre honnetement a toutes mes questions je pense sincerement que ca les ouvriera les yeux.
    1.) quel est le ministere le plus corrompu au Mali? pour moi c’est la defence parce que c’est grace a cette corruption que beaucoup de jeunes delinquants sont devenus des soldats et la preuve est la aujourd’hui.

  8. Interressant de voire le nom d’un avocat qui est au service de la France a Bamako:Abouba Aly Maiga. 👿

  9. TRANSMETTEZ MON CAPITAINE CES MINISTRES CORROMPUS A BOKO ARAME OU AQMI, AFIN QU ILS SOIENT REEDUQUER AUX BONNES VERTUS DE LA TRANSPARENCE ET DE LA DEMOCRATIE VRAIE.

  10. ET QU’EST CE QUE VOUS DITES SUR LES CONDITIONS DE DÉTENTION DES 150 MILITAIRE DÉTENUS PAR NOS ENNEMIES AU NORD??? BANDE DE VOYOUS QUI SI DISENT AVOCATS, SEULEMENT EUX ILS NE SONT PAS ASSEZ RICHES POUR VOUS ARROSER.

    • Entierement d’accord avec le point que vous avez fait par rapport nos detenus dont personne ne parle. Cela ne change pas le fait que les arrestations arbitraires ne doivent pas etre tolerees.

      Moussa Ag

      • Il ne suffit pas de croquer les mégots de kola de modibo Sidibé, pour venir nous raconter des histoires.

        Modibo Sidibé a été le premier ministre malien de tous les gouvernements qui ont été convaincus de corruption devant la justice.

        Je cite le ministre de la santé Touré et sa démission, l’argent d’aide au SIDA, internet est témoin des faits de corruption.

        Modibo Sidibé a eu l’occasion de montrer ce qu’il valait pour le Mali, nous n’avions rien vu d’autre qu’un arriviste, nous n’avions vu que la corruption de ses ministres.

        En la matière nous avons un proverbe pertinent qui dit ceci : les pintades font comme leur responsable : « les pintades suivent la nuque de son responsable qui est devant elles »

        En plus ils voulaient céder l’aéroport BamaKo – Senou aux canadiens pour pouvoir sortir en cachette, sortir en catimini à des heures privées pour aller profiter de l’argent volé des maliens en Europe ou aux Etats-Unis, ou même dans les paradis fiscaux où sont les banques qui ont reçu les sommes empruntées aux bailleurs de fonds au nom du Mali.

        Heureusement que le Capitaine SANOGO est arrivé pour arrêter ces tricheurs. Le Gnama des Malien ne pardonnera personne.

        Alioune Blondin BEYE a péri dans un accident d’avion en Angola, sans qu’on ait pu récupérer un seul morceau de corps. Ministre des Affaires Etrangères, tout le monde sait qu’il passait jamais deux mois complets à BamaKo.

        C’est lui qui détenait les signatures des comptes numérotés à l’étranger dans les banques pays Paradis Fiscaux ; il a été rattrapé par l’expiation de la famine de la population du Mali, le Gnama des Maliens.

        Il suffit de parcourir le grand marché de BamaKo et le Dabanani pour voir des enfants affamés n’ayant pas un seul repas par jour, ou des gens devenus fous à cause de la faim quotidienne.

        Quand on ose emprunter de l’argent aux Bailleurs de Fonds, nom du Mali, donc au nom de ces enfants affamés, et que les gros morceaux de ces argents tombent sur des comptes de ministres ou autres, alors c’est Allah qui viendra au secours des Malien.

        Volez donc, ça prendra peut être du temps, mais le Gnama des Maliens vous rattrapera. Une vérification des biens de tous ces gens reste à faire.

        • D’accord que tous ceux qui ont bouffe et continues de bouffer les sous du pays doivent etre juger. Mais je ne suis pas d’accord avec la maniere par laquelle on s’y prend.

          Les militaires ne sont pas la solution et ca j’en suis convaincu. Deux maux ne font pas un bien. Je sais que la situation est le resultat de notre classe politique pourrie et corrompu mais les militaires avec le pouvoir sont trop dangereux pour le pays.

          Juste mon opinion…l’histoire jugera.

          Moussa Ag

        • je suis pour que tous ces ministres soient en résidence surveillé et leur passeport retiré. Le nouveau gouvernement doit resortir tous les dossiers du vérificateur afin de juger les coupables. ATT est le chef des voleurs car il ne voulait pas emprisonner les détourneurs de deniers publics. dans aucun pays dans le monde, dans l’hoistoire cela ne s’est fait. Les pays les plus démocratiques luttent sans merci contre la corruption.
          Je conseille à Sanogo de ne pas lacher, les hommes du Sud en général sont intègres, qu’il garde cette intégrité.
          A suivre

    • Kaartaka,

      Donc pourquoi on se plaint du MNLA?

      Ne penses tu pas que eux ils voient les sudistes du meme oeil? Des voleurs de territoire, des nantis qui sont au pouvoir pendant qu’eux ils galerent au Nord. Ont t’ils raison de prendre les armes et …

      Soyons objectif…faut pas que la passion nous fasse perdre la raison

      Moussa Ag

  11. Ne jetez pas de l’eau sur le feu SVP.
    L’heure n’est pas encore aux comptes. Tôt ou tard l’histoire jugera tous ceux/toutes celles qui ont commis du tord aux pauvres paisibles citoyens de ce pays. Dieu ne somnole point, encore moins dormir. Justice sera faites bientôt. Mais en attendant préservons d’abord ce qu’on a tous en commun depuis des siècles : le MANDING

  12. Arrestation arbitraire par le CNDR, une organization illegale. Il faut les poursuivre jusqu’au bout.

    Moussa Ag

    • Moi a la place du cndr, je les livrerais a aqmi, car eux ils ont besoin d’etre islamise .

    • Modibo Sidibé a été le premier ministre malien de tous les gouvernements qui ont été convaincus de corruption devant la justice.

      Je cite le ministre de la santé Touré et sa démission, l’argent d’aide au SIDA, internet est témoin des faits de corruption.

      Modibo Sidibé a eu l’occasion de montrer ce qu’il valait pour le Mali, nous n’avions rien vu d’autre qu’un arriviste, nous n’avions vu que la corruption de ses ministres.

      En la matière nous avons un proverbe pertinent qui dit ceci : les pintades font comme leur responsable : « les pintades suivent la nuque de son responsable qui est devant elles »

      En plus ils voulaient céder l’aéroport BamaKo – Senou aux canadiens pour pouvoir sortir en cachette, sortir en catimini à des heures privées pour aller profiter de l’argent volé des maliens en Europe ou aux Etats-Unis, ou même dans les paradis fiscaux où sont les banques qui ont reçu les sommes empruntées aux bailleurs de fonds au nom du Mali.

      Heureusement que le Capitaine SANOGO est arrivé pour arrêter ces tricheurs. Le Gnama des Malien ne pardonnera personne.

      Alioune Blondin BEYE a péri dans un accident d’avion en Angola, sans qu’on ait pu récupérer un seul morceau de corps. Ministre des Affaires Etrangères, tout le monde sait qu’il passait jamais deux mois complets à BamaKo.

      C’est lui qui détenait les signatures des comptes numérotés à l’étranger dans les banques pays Paradis Fiscaux ; il a été rattrapé par l’expiation de la famine de la population du Mali, le Gnama des Maliens.

      Il suffit de parcourir le grand marché de BamaKo et le Dabanani pour voir des enfants affamés n’ayant pas un seul repas par jour, ou des gens devenus fous à cause de la faim quotidienne.

      Quand on ose emprunter de l’argent aux Bailleurs de Fonds, nom du Mali, donc au nom de ces enfants affamés, et que les gros morceaux de ces argents tombent sur des comptes de ministres ou autres, alors c’est Allah qui viendra au secours des Malien.

      Volez donc, ça prendra peut être du temps, mais le Gnama des Maliens vous rattrapera. Une vérification des biens de tous ces gens reste à faire.

      • Je ne sais pas qui a fait quoi au Mali apres avoir fait presque 20ans a l’exterieur…bien que je visite chaque annee au moins une fois.

        Vous n’allez pas me convaincre que le Capitaine Sanogo a fait une enquete en deux ou trois jours pour determiner que tous ces gens qu’il a arrete ont vole. Je ne dis pas qu’ils n’ont pas vole mais je sais qu’aucune enquete n’a ete mene par Sanogo.

        C’est une route tres dangereuse de laisser les decisions juridiques dans la main d’une personne…en plus un militaire.

        Il ne faut pas se tromper entre critiquer le Capitaine et supporter le regime ou les regimes passes. C’est deux choses differentes.

        Moussa Ag

Comments are closed.