Un 22 septembre sans autorités légitimes : Fort symbolique pour les 60 ans du Mali indépendant

9

Soixante ans d’indépendance, et pourtant la dépendance n’a jamais été aussi palpable. Lancé comme une future puissance sous-régionale aux premières heures des indépendances africaines, aujourd’hui, le Mali n’est plus que l’ombre de lui-même. Demain, les cœurs ne seront pas à la fête malgré la date symbolique des soixante années atteintes. Et pour cause, elle sera célébrée alors que le pays vient de connaitre un putsch.

Que retenir des soixante années d’existence du Mali contemporain ? Le constat est amer et force est de reconnaître qu’il n’a point suivi le destin de pays leader sous-régional qu’on lui prêtait à la fin des années cinquante. Le pays aura connu quatre coups d’Etat et peine depuis une dizaine d’années à assurer son intégrité territoriale, chose bien qu’ardue, est l’attribut essentiel d’un pays souverain.

Soixante années d’indépendance, et sur le territoire, ce sont des troupes étrangères qui concourent à assurer la sécurité nationale. Soixante années d’indépendance, et l’école malienne d’aujourd’hui est la pâle copie de ce qu’elle fut jadis. Soixante années d’indépendance, pas de système de santé viable, pas de justice juste, et pire que tout, déperdition totale des valeurs morales. Aujourd’hui, quand le Malien lambda dit du bien de son pays, c’est qu’il parle de ce que fut son pays.

Et si en 2010, l’on fêtait le cinquantenaire du pays alors que des hordes de bandits armés sans foi ni loi s’implantaient tranquillement dans notre grand nord pendant que nous étions ivres de joie de notre supposée maturité acquise, que dire alors de notre soixantième ? La symbolique est saisissante, pas d’autorités légitimes à la tête du pays alors qu’à cette date, la stabilité politique devrait être le minimum syndical pour un pays qui se voulait grand.

Que diraient les pères de l’indépendance s’ils voyaient aujourd’hui ce que leur Mali est devenu, eux qui étaient si fiers, si patriotes ? Et les Maliens d’aujourd’hui, que pourraient-ils  leur donner comme éléments de réponse pour justifier combien et comment le Mali est tombé si bas ? D’autant plus qu’assez souvent, ils se plaisent à prendre verbalement exemple sur eux sans jamais l’appliquer dans leurs actes au quotidien.

Grand temps il est, de sortir des discours démagogues et arrivistes et de placer le Mali au-dessus de tout. Car il n’y a rien de glorieux pour un pays de fêter ses 60 ans d’indépendance avec des militaires putschistes aussi populaires soient-ils, surtout si sur l’intégrité territoriale peine à être une réalité.

Le vœu pieux et sincère que l’on puisse faire est que pour les 70 ans du Mali, que la fête d’indépendance soit célébrée au nord malien, à Kidal ou ailleurs. Là, la symbolique sera forte, et surtout positive.

Ahmed M. Thiam

Commentaires via Facebook :

9 COMMENTAIRES

  1. #Moussa Traore / UDPM /23 longues années de galère / Échec Total
    #Amadou Toumani Toure / CTSP /transition avec les espoirs en attente.
    #Alpha Oumar Konare /ADEMA PASJ /Un historien et pourtant toutes ses actions prouvent autre chose
    Il ne fait que des monuments inutiles lorsque les Maliens ont besoins de ponts ,de routes et d`échangeurs /cas de la tour de l`Afrique /de l argent jeté par la fenêtre /cette tour avec ses bouchons qui étouffe tout Bamako.
    Pire il brûle les armes du pays au nom de quel paix?
    pire il refuse de lutter contre la corruption et pourtant qui était son créneau avant son arrivée au pouvoir /A la fin de son mandat il fait du spectacle faisant semblant de lutter contre la corruption avec quelques arrestations sans saisir leurs milliards détournés ,ces gens seront libérés plus tard et mènent la belle vie avec l`argent volé au détriment des populations en souffrance
    #Amadou Toumani Toure / MAJORITE PRESIDENTIELLE /Gros travailleur mais refuse de mettre fin a la corruption et pourtant c`etait un des points phare de la révolution de mars 1991/ il manque d`initiative Alors /la france avec la complicité de certains fils du pays s`empare du pays pour voler l`or et certains miner-eaux rares au nord Mali /l`or est un élément sacré /ces gens seront maudits par la malédiction de l`or tôt ou tard.
    #Amadou Aya /CNDRE
    Les populations espèrent mais aucune action de leur part pire ils pillent les banques du pays soif d`argent..
    #Ndioncounda /transition
    Monte au pouvoir mais aucune action notable sur les attentes des populations /toujours le statuquo…les gens continuent de piller les ressources du pays en toute impunité aucune lutte contre la corruption beaucoup plus de milliardaires encore et encore……
    #IBk /RPM /Une gestion clanique familiale pitoyable toujours des milliardaires sur les ressources de l`état. un vrai partage de gâteau au détriment des populations
    pire /l`armée n as pas le droit de faire des actions offensive sans la france /pendant ce temps la france et certains fils du pays volent l`or et les ressources rares du pays au nord Mali.
    Il est chassé du pouvoir par les populations en colère et des militaires de bonne volonté……….

  2. La dégringolade n’est pas encore finie.
    La prochaine étape sera l’avènement
    des islamistes-obscurantistes-rigoriste-obtus.
    Et la boucle sera bouclée.
    D’aucuns dirons que c’est une malédiction. Si c’en est une, ce serait la malédiction de la fainéantise.
    Quand dans un pays l’essentielle de l’energie nationale est vouée à Dieu et à son Mamadou des arabo-musulmans, il n’est pas étonnant de se retrouver très rapidement en chute libre.
    Au lieu de travailler, d’étudier, de bâtir, de commercer, de s’initier aux courants d’idées nouvelles, de former la jeunesse, d’exploiter nos terres et nos fleuves, nous avons préferé nous consacrer à Dieu, aux mosquées, aux pèlerinages à la Mecque, aux spectacle des prêches débiles d’ignorants millénaristes, bref, nous avons opté de nous tourner vers le moyennâge.
    Moralité, après 60 ans, nous sommes encore dans les limbes de l’enfance. Comme à un petit enfant, on ne peut rien nous demander.
    Nous sommes incapable de tout.
    Faut-il bâtir un immeuble sûr de 4 étages en respectant les normes de sécurité ? Vite, une entreprise chinois au Sénégalaise.
    Une fracture du bras à soigner ? il faut partir rapidement en Tunisie ou recourir au guérisseur du village de Tamani.
    Nettoyer la ville de Bamako des détritus qui jonchet les rue ?? Euuhh ! faut penser à Ozone ou s’en remettre à ALLAH.

    Peut être après 200 ans d’indépendance, nous comprendrons qu’il faut grandir et se mettre au Travail et arrêter d’accuser la France, les USA ou les Comoriens.
    Bonne semaine et priez bien !
    ALLAH reconnaîtra les siens.

  3. 😂
    LE PEUPLE MALIEN EST UN PEUPLE TRES DANGEREUX POUR SON PENCHANT AUX CRIMES ORGANISES!
    😂

    😎LE SEUL PRESIDENT QUI A PU SE SORTIR D AFFAIRE A ETE ALPHA OMAR KONARE, IL A SU, VU ET LAISSER CES CRIMINELS FAIRE, AINSI IL A FAIT DEUX MANDATS SANS ETRE INQUIETE, LES HYENES MANGENT, NE LES DERANGEZ PAS! DEPUIS QU IL A QUITE, IL NE S EST PLUS REMI DANS L ACTUALITE DE CETTE SOCIETE DE DEVORE-TOUT SANS BUT NI FOI DISPERSES EN PEUPLADES FAROUCHEMENT ISLAMISES…😎

  4. MOI FAAROH, JE VOIS LA CHOSE AUTREMENT.
    60 ANS DU MALI.
    QUELQU UN QUI EST NE LE 22 SEPTEMBRE 1960 A 60 ANS AUJOURDHUI!
    CEUX QUI ONT DONNE NAISSANCE A CELUI QUI EST NE LE 22 SEPTEMBRE 1960 ONT PLEINEMENT VECU LE SOUDAN FRANCAIS ET LE MALI INDEPENDANT!
    🦛🦛🦛🦛🦛🦛
    QUELLE A ETE L ASPIRATION SUPREME DE CES DEUX GENERATIONS?
    QUEL A ETE LE DEGRE DE PATRIOTISME DE CES DEUX GENERATIONS?
    QUEL A ETE LA CHOSE DE QUOI CES DEUX GENERATIONS SE VANTENT?
    🦛🦛🦛🦛🦛🦛

  5. BIEN DIT NOMOKO

    VIVE LE CNSP VIVE LE PEUPLE MALIEN.

    SANS AUTORITE LEGALE MAIS LEGITIME CAR ILS ONT FAIT CE QU’IL FALLAIT POUR CE PEUPLE.

    MEME LES IMBECCILES DE TERRORISTES ONT FERME MOMENTANNEMENT LEUR DERRIERE.QUE CELA CONTINUE.

  6. Peut importe ! L’ancien President IBK et son regime fantoche se sont rendus coupables de haute trahison . Si nous étions dans un pays sanguinaire, eux tous devraient être fusillés à la place de l’indépendance, pour fêter cet événement. SE feu Modibo KEITA, père de cette indépendance chèrement acquise est mort en détention, plusieurs anonymes de même rien que pour la création de la Republique . Il n’y a pas de raison que ceux qui se sont mis au service de l’impérialisme, tel qu’IBK et autres survivent . Cette fête sera la plus belle . Elle se fera sans les traîtres.

    • Sans le traites, sans les apatrides et sans les Franco-maliens comme Boua le ventru IBK! Que vive un Mali eternel, propere, grand et libre.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here