Sommet extraordinaire de la CEDEAO à New-York : Le Mali échappe à des sanctions en attendant la mission de derrière chance

6

Les chefs d’Etat de la CEDEAO ont, en marge de l’Assemblée générale de l’ONU à New York, tenu un sommet extraordinaire, le 22 septembre 2022. La Guinée et le Mali étaient les deux principaux sujets de discussion, notamment le sort des 46 militaires ivoiriens détenus pour le Mali et la question de la durée de la Transition pour la Guinée.

Au demeurant, la paternité d’un sommet extraordinaire revient à la Côte d’Ivoire, dont le président a appelé à la tenue d’un conclave “dans les meilleurs délais” devant l’aggravation du contentieux avec le Mal. À l’issue des échanges, les chefs d’Etat ont choisi de donner une chance au dialogue et d’opter pour l’envoi, à l’initiative de la présidence bissau-guinéenne, d’une mission de haut niveau pour négocier la libération des 46 soldats ivoiriens. La mission devrait être composée des présidents togolais, Faure Gnassingbé Eyadéma, sénégalais, Macky Sall et ghanéen Nana Akufo Addo.

Alors qu’ils étaient attendus le 27 septembre, par un communiqué en date du 24 septembre, le Ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale a excipé d’une contrainte d’agenda pour proposer une date ultérieure. Comme quoi, le Mali reste malgré tout disponible pour le dialogue. Quoi qu’il en soit, cette mission semble être celle de la derrière chance et rien n’annonce la libération des 46 soldats ivoiriens. Du moins après le discours prononcé sans gant par le Premier ministre par intérim sur la tribune des Nations Unies, lors de la 77e assemblée générale ordinaire de ladite institution ainsi que les déclarations intervenues quelques heures après l’annonce de la tenue du sommet de la communauté sous-régionale transporté à New York, où la partie malienne avait prévenu du caractère bilatéral du contentieux. Et d’inviter par la même occasion la Cedeao et toutes autres instances à ne pas s’immiscer dans ce qu’elles désignent comme un dossier judiciaire opposant deux pays voisins.

Au cours de ce sommet, il a été envisagé également de redynamiser la force d’attente de la Cedeao, l’ACOWAS. Comme quoi, les chefs d’Etats de la sous-région, que Bamako taxe d’être des valets de l’hexagone, n’écartent pas une intervention pour déloger les différentes juntes confortablement installées à la tête de trois des 15 pays de l’espace.

En ce qui concerne le voisin guinéen, il a été décidé de prendre des « sanctions progressives » contre la junte militaire, face à son inflexibilité sur la date de retour des civils au pouvoir. Il a été retenu des sanctions individuelles progressives ciblant des personnes dont la liste reste à déterminée.

 Amidou Keita

 

Commentaires via Facebook :

6 COMMENTAIRES

  1. Que DIEU maudit toute personne qui veut ou souhaite le mal pour le Mali.

    Que DIEU bénit et aide toute personne qui veut ou souhaite le bien pour le Mali.

  2. ECOWAS have become step n fetch it tap dancing niggers of Negroid Africa that United States under Biden is feverishly working to replace with Latino immigrants on lower level plus national election where winners do not in charity out of pity appoint Negroid Americans to government positions where there is tens of hundreds of caucasians available to do job as well or above well.
    To make long story short many Negroid Americans thought was funny joke in 1960s but is clearly being carried out now is to acknowledge Caucasian America is turning to Latinos to maintain Caucasian proportion domination of population. It appear intermarry with Mongoloids did not work to extent desired. With hardships of living in Latin America plus lack of birth control in Latin America that population is being allowed to illegally plus unpredictably invade United States plus preserve Caucasian proportion domination of population as forecasted in 1960s. Thereof replacing Negroid Americans from bottom upward.
    That is what tap dancing step n fetch it niggers leading Negroid Americans have led them too. Are we going to allow tap dancing step n fetch it niggers in Negroid Africa to do same. No! This is why nonpolitical progressive Negroid Africans Self Reliance Movement is essential.
    ECOWAS seek caucasian Western Democracy approval but Negroid Africans Self Reliance Movement seek Negroid Africans approval plus tolerance from world as they give tolerance plus equitable business dealing to world.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

  3. Nous espérons que Alassane Dramane Ouattara, Umaro Embello Sissoko et Mohamed Bazoum meme s’ils sont idiots et ignorants ils peuvent comprendre que le Mali appartient aux Maliens et pas a la CEDEAO, ou au Niger, ou a la Cote d’ivoire ou au pays des Narco-Traficants, la Guinee Bissau.

  4. ‘Au cours de ce sommet, il a été envisagé également de redynamiser la force d’attente de la Cedeao, l’ACOWAS. Comme quoi, les chefs d’Etats de la sous-région, que Bamako taxe d’être des valets de l’hexagone, n’écartent pas une intervention pour déloger les différentes juntes confortablement installées à la tête de trois des 15 pays de l’espace”. GRANDE HONTE aux negres de service, ou était cette force de la CEDEAO (ECOWAS) quand les terroristes ont envahi le Mali et qu’est-ce qu’elle a fait pour aider les militaires Maliens a libérer leur territoire? Qu’est-ce que cette force de la CEDAO de la merde a fait pour le Burkina Faso et le Niger dans leur lutte contre les terroristes? Que des idiots ces chefs d’Etat Africains, des imbeciles et apatrides et vrais negres de service comme Allassane Dramane Ouattara, Bazoum, Umaru Emballo Sissoko qui n’aiment ni leur pays ni le bonheur de l’Afrique et des Africains! Mais qu’ils continuent a se comporter comme des petits gamins qu’ils sont et le peuple Malien va leur apprendre la leçon.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here