Presse malienne : Adieu Yaya

0

Une grande plume vient de raccrocher. Yaya Sidibé avait la culture de ceux qui ont fait leurs humanités. Il avait la profession chevillée au corps et a encadré des générations de journalistes, tant à l’Essor, où il a travaillé, frais émoulu rentré de la Roumanie où il a étudié et à l’Indépendant, 22 Septembre ou même à « Aujourd’hui-Mali», chez ABH.

Un accident de la circulation d’abord, et ensuite un AVC le tenaient éloignés des rédactions, mais, jamais de sa plume. Son fils était devenu son bras, à qui il dictait ses textes.

Il a été porté mardi en terre à Kati, la ville qu’il a chérie, en présence de beaucoup de confrères qui ont tenu à lui témoigner, une dernière fois, leur reconnaissance.

Dors en paix Yaya.

 

Alexis Kalambry

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here