Ministère des mines et du pétrole : Makan Moussa Sissoko, un cadre loyal et compétent, nommé secrétaire général

3

C’est désormais un cadre loyal et compétent qui assure le poste de secrétaire général du ministère des Mines et du Pétrole. Il s’agit du Professeur Makan Moussa Sissoko. Ce diplômé de l’Université de Droit, d’Economie et de Sciences Sociales de Paris II et cadre de l’Adema très consciencieux veut apporter, une fois de plus, sa touche au développement de son pays.  

Depuis le 12 janvier 2018, Makan Moussa Sissoko est le nouveau secrétaire général du Ministère des Mines et du Pétrole, un département très stratégique. Il s’agira désormais pour le ministre Tiémoko Sangaré de bénéficier de l’expertise de celui dont la compétence est connue de tout le monde puisque Makan Moussa Sissoko fait partie des trois plus grands constitutionnalistes du Mali.

Cet homme très respectueux est réputé être l’un des cadres les plus compétents de la République, selon l’Inspecteur général de Police, Boubacar Baba Diarra, qui a eu à collaborer avec lui pendant 4 ans à la Fédération malienne de football. “Makan Moussa Sissoko est un cadre très loyal, compétent, soucieux du travail bien fait. J’ai beaucoup appris auprès de lui pendant les 4 années que nous avons passées ensemble à la Fédération malienne de football. C’est également un cadre très rigoureux, puisqu’il gérait la Commission des questions juridiques au niveau de la Femafoot. Toutes les décisions prises par Makan Moussa Sissoko n’ont jamais été attaquées”. Voici le témoignage de l’ancien président de la Femafoot, Boubacar Baba Diarra.

Professeur d’enseignement supérieur, président de l’Association malienne de Droit constitutionnel, Makan Moussa Sissoko est détenteur d’un Doctorat d’Etat en droit public depuis 1982.

S’agissant des activités professionnelles, Professeur Makan Moussa Sissoko fut Conseiller spécial du président de l’Assemblée nationale du Mali depuis 2016 jusqu’à sa nomination comme secrétaire général au Ministère des Mines et du Pétrole. Depuis 2015, il est Professeur à l’Université des sciences juridiques et politiques de Bamako. Auparavant, il avait assuré le poste de directeur général de l’Agence nationale Pour l’Emploi (Anpe) de 2007 à 2014. Il fut aussi Consultant au Bureau international du travail (Bit) et au Cabinet Maeco-Bac.

Professeur Makan Moussa Sissoko fut aussi ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle de 2000 à 2002 sous le président Alpha Oumar Konaré. A ce titre, il était chargé d’élaborer et de mettre en œuvre la politique nationale dans les domaines comme la Fonction publique, le Travail, la réforme de l’Etat, l’Emploi et la Formation professionnelle.

Le nouveau secrétaire général du Ministère des Mines et du Pétrole a assuré plusieurs autres postes de responsabilités, notamment comme secrétaire du Conseil d’administration et chef de Service contentieux de la compagnie Air Afrique, puis directeur administratif et juridique de Malitas (Compagnie aérienne nationale du Mali) Conseiller technique au ministère des Transports des télécommunications et du tourisme, directeur général adjoint de la Base pour l’équipement des transports routiers du Mali (Betram).

Makan Moussa est aussi Maitre de Conférence à la Faculté des sciences juridiques du Mali (Ecole nationale d’Administration) et Assistant à l’Université Paris VIII Saint-Denis de 1980 à 1983 où il était chargé de cours de droit administratif général (2ème année Licence en droit).               

A.B. HAÏDARA

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. DE GRACE ! CESSEZ DE NOUS TYMPANISER. ON EST ENTRAIN DE LICENSIER DE FACON ABUSIVE LES TEMPLOYES MALIENS AVEC LA COMPLICITE DE L’ETAT MALIEN DANS LES MINES SANS PLAN SOCIAL ET ON NE FAIT QUE L’OLOGE DE X OU Y. C’EST VRAIMENT GRAVE. LES EMPLOYES DE MOOLMAN ONT COMMECE A RECEVOIR LEUR LETTRE DE LICENCIEMENT ET DES MARS ILS VONT FAIRE LE VIDE. ET QUANT A LA SEMOS IL AURA D’ABORD UNE COMPRESSION DE 250 EMPLOYES A PARTIR DE MARS SELON LES RUMEURS. PAR CONTRE , IL YA DES PERSONNES QUI SONT AU SEUIL DE LA RETRAITE MIAS QUI REFUSENT DE PARTIR ET CE SONT LES INNOCENT QUI VONT TOUT DE MEME FAIRE LES FRAIS. CE QUI EST SUR ILS NE VONT PASSER TOUTE LEUR VIE ICI. TOT OU TARD ILS S’EN IRONT UN JOUR. SI VOUS AVEZ PASSE TOUT VOTRE TEMPS A BLEUFER ET EXPLOITER LES PAUVRES EMPLOYES DE LA CLINIQUE ET CEUX DU RECCLB( Bureau de placement avec la complicite de Thioun).

  2. Est ce pour remplacer le ministre en cas de démission de ce dernier pour les impératifs de campagne électorales présidentielles dans quelques mois?

Comments are closed.