Cinq mois après son accouchement au Maroc : Halima Cissé et ses neuf enfants attendus au Mali

0

Après cinq mois passés au Maroc suite à son accouchement, Mme Arby Halima Cissé et ses nonuplés seront de retour sur le sol malien très bientôt. C’est du moins ce qu’ont annoncé la télévision marocaine et RFI.

L’on se rappelle, au début du mois de mars dernier, Mme Arby  a été évacuée pour une grossesse multiple de sept fœtus de Tombouctou à l’Hôpital du Pont G, où elle séjourna pendant deux semaines.

En effet, au départ, l’échographie du premier trimestre de grossesse avait révélé la présence de sept fœtus, un nombre déjà extraordinaire. C’est pourquoi Halima Cissé, étudiante mariée à un sous-officier de l’armée malienne et originaire de Tombouctou, a été transférée à Bamako, au CHU du Point G pour être surveillée de près. Sur place, son cas très particulier pousse le directeur de l’hôpital à prévenir le ministre de la Santé et du Développement social d’alors, Dr. Fanta Siby.

Grâce à la décision salutaire du président de la transition de l’époque, M. Bah N’Daw, et la clairvoyance du ministre de la Santé et du Développement social, Dr Fanta Siby a réuni aussitôt toutes les conditions pour son évacuation au Maroc le 29 mars 2021, afin de donner à Halima et ses bébés toute la chance de survie.

Après un mois et cinq jours d’hospitalisation à la clinique, en dehors de toute prévision échographique (au Mali et au Maroc), la surprise fut grande car lors de la césarienne réalisée le 4 mai 2021, elle donne naissance à neuf enfants au lieu de sept (cinq filles et quatre garçons), avec des poids allant de 500 à 1 100 g à la naissance.

Dès le lendemain de l’arrivée des nonuplés au monde, le ministère de la Santé et du Développement social d’alors a fait un communiqué pour annoncer que c’est une première mondiale. Auparavant, le record était détenu par une Américaine, qui avait huit bébés issus d’une fécondation in vitro.

A ce jour, tous les enfants dépassent les 2,5 kg, Mme Halima se porte bien. Elle atterrira sur le sol malien avec ses neufs enfants dans les semaines à venir.

C’est le lieu de saluer la bravoure et le professionnalisme des médecins maliens et marocains, mais surtout la sagesse du Président Bah N’Daw  et le ministre de la santé et du développement social , Dr Fanta Siby pour la décision d’apporter l’assistance de l’Etat à cette jeune dame de 26 ans et à ses nonuplés.

Moussa Sékou Diaby                     

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here