Classement probable des compétiteurs pour Koulouba

0
Communiqué du Conseil des Ministres du mercredi 13 janvier 2016
Palais de Koulouba

Favoris : IBK, Soumi Champion, Cheick Modibo Diarra

Favoris cachés :  Aliou  Diallo, Housseini Amion  Guindo, Modibo Sidibé

Secondes chances :  Mohamed Ali  Bathily,  Mountaga Tall, Oumar Mariko,

Outsiders :  Moussa Sinko Coulibaly,  Kalifa Sanogo, Choguel Kokalla Maïga, Dramane Dembélé,

Gros outsiders: ?

Les Maliens seront appelés aux urnes   le 29 juillet prochain pour élire  leur  5ème président de la 3ème République. Pour la circonstance, 24 candidatures sont validées par la cour constitutionnelle du Mali. Dans les grins,  les salons feutrés, le sujet brûlant est l’élection présidentielle  du 29 juillet 2018 dont la campagne sera  ouverte demain à minuit.La question qui fait débat est qui sera le nouveau président de la République ? Le président sortant est candidat à sa propre succession. Sera-t-il reconduit ? C’est le vote qui déterminera le gagnant. Même si cette élection se tient en des moments cruciaux avec la situation sécuritaire  inquiétante au nord   ainsi qu’au centre du pays, le Président de la République sortant qui a déçu beaucoup de ses électeurs de 2013, fait partie des favoris pour se succéder à lui-même.

Dans cette course à la magistrature  suprême, il y a des pronostics  même  si ce n’est pas une course hippique. Les acteurs pourraient se classer comme il suit : les favoris, les favoris cachés, les secondes chances,  les outsiders et les gros outsiders  ou trocarts.

Les  favoris par ordre de popularité seraient à en croire les promesses de vote des électeurs : IBK, Soumaïla Cissé et Cheick Modibo Diarra.

Le candidat IBK, président sortant  va défendre son bilan dans l’espoir  renouveler son bail à Koulouba. Il a été élu en 2013 comme président de la République après le second tour et beaucoup d’eau a depuis lors coulé sous le pont. Les rangs seront serrés, il ne faut pas rêver.

Soumaïla Cissé candidat malheureux à l’élection  présidentielle en 2002 et 2013, va de nouveau proposer son projet de société en 2018 aux électeurs. Finaliste malheureux  en 2002 contre ATT et 2013 contre IBK, il n’a pas épuisé ses cartouches et ne manque pas d’atouts, surtout auprès des couches juvéniles. Les pronostics parlent  également de Cheick Modibo Diarra comme  favori à l’élection présidentielle du 29 juillet 2018. Le navigateur planétaire a séduit pendant sa brève charge de Premier ministre plus d’un Malien sur terre. Il est pragmatique. Les Maliens se souviendront que pendant sa gouvernance, il n y a pas eu de coupure de courant, les prix des céréales étaient abordables, les salaires tombaient régulièrement, quand bien même le pays était déclaré infréquentable par la communauté internationale pour cause de coup d’état. Beaucoup ont compris que notre riz et notre argent nous suffit comme le dirait le célèbre reggae man malien.

Les favoris cachés pourraient  être :  Aliou  Diallo, Housseini Amion  Guindo et Modibo Sidibé.

Les secondes pourraient être : Mohamed Ali  Bathily,  Mountaga Tall et Oumar Mariko.

Les outsiders : Moussa Sinko Coulibaly,  Kalifa Sanogo, Choguel Kokalla Maïga et Dramane Dembélé.

Les gros outsiders ou trocarts : ? Ils seront déterminés par les électeurs qui se refusent de classer les onze autres candidats.

Le futur président sera élu par les Maliens et c’est le choix  des Maliens qui compte. C’est le vote qui va déterminer  le gagnant. Aucune élection n’est gagnée d’avance. Chacun aux urnes pour voter pour son candidat.

                                                                                               

Moussa Sissoko

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here