Conseil malien des Chargeurs : Ousmane Babalaye débouté de sa requête

0

Le tribunal administratif de Bamako au cours de son audience du 12 novembre 2021, présidée par Madiou Sangho, a rendu son verdict dans le contentieux né de l’élection des membres de l’Assemblée consulaire du Conseil malien des Chargeurs (CMC).

Le tribunal a procédé à la rétraction du jugement n°454 en date du 29 octobre 2021 du tribunal administratif de Bamako. Il a rejeté comme mal fondées la requête n°649 du 28 octobre 2021 et celle n°669 du 08 novembre 2021 des candidats de la liste « B » à l’élection des membres à l’Assemblée consulaire du Conseil malien des Chargeurs.

Le président sortant du CMC, Ousmane Babalaye Daou perd la bataille judiciaire qu’il avait engagée pour invalider les opérations de vote du 30 octobre. Ce verdict confirme donc la victoire de Bourama Mounkoro qui va prendre la tête du CMC, après 14 ans de présidence d’Ousmane Babalaye.

COMATEX-SA : environ 5 milliards pour la relance de la production 

Le gouvernement de transition à travers le département de l’Industrie et du Commerce a engagé des démarches pour la relance des activités de la COMATEX-SA. Il s’est engagé à payer 600 000 000 FCFA au titre des salaires des travailleurs.

Au plan institutionnel, ce département va poursuivre des discussions avec la société COVEC afin de reprendre leurs actions. Aussi, au plan de l’équilibre financier, l’Etat apportera un appui global de 4,600 milliards pour le remboursement des dettes d’exploitation et des dettes sociales. C’est dans ce cadre que le gouvernement a décidé de la mise en place d’une administration provisoire chargée de reprendre les aspects sociaux et relancer les activités. Toutefois, l’Etat conclura un contrat de performance avec la COMATEX-SA pour améliorer la gouvernance et renforcer les capacités financières afin de lui permettre d’atteindre et de maintenir son équilibre d’exploitation. Pour la réussite de cette initiative, le ministère poursuivra des discussions avec des investisseurs pour l’ouverture du capital de la société pour un partenariat stratégique.

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here