Diéma : un retard dans l’exécution des travaux de la nouvelle gare routière

0

Le Préfet du cercle de Diéma a rendu une visite inopinée au chantier de la nouvelle gare routière de la localité. Un joyau architectural d’une superficie de 4,5 hectares comportant 4 compartiments de boutiques, 2 postes de sécurité, 1 bureau de gestion des compagnies, un restaurant, la mosquée, des hangars, un bloc de latrines, des magasins, des espaces de stationnement et une dibiterie. Mais sur le chantier, le chef de l’exécutif local constate un retard dans l’exécution des travaux. Selon AMAP, les travaux sont exécutés à 26%. Un retard que l’agence de presse attribue à l’insuffisance de moyens matériels et humains, car, selon elle, le vaste chantier est ravitaillé quotidiennement en eau par une seule mototaxi, en remplacement des citernes qui faisaient la corvée.

A noter que cette nouvelle gare en chantier a été cofinancée par l’Union européenne, le Conseil régional et la Mairie de Diéma, à hauteur de 1,9 milliard de francs CFA. Les travaux de cette nouvelle gare routière ne sont exécutés qu’à 26%.

Selon AMAP, le préfet a demandé à l’entreprise adjudicatrice, Afrique Travaux BTP Kaim Diabaté, de prendre toutes ses responsabilités pour diligenter les travaux afin de livrer dans le délai requis des ouvrages de qualité.

Tombouctou et Taoudéni: la MINUSMA  rencontre la population

La résolution 2531 (2020) du conseil de sécurité de l’ONU qui renouvelle le mandat de la MINUSMA et le rôle du personnel en uniforme dans la protection des civils, ont fait deux séances de sensibilisation organisée par la MINUSMA.C’était les 17 et 18 septembre 2020 avec les acteurs culturels de Tombouctou et de diverses associations de Taoudéni. La séance s’est tenue au centre Ahmed Baba de Tombouctou.

Ces séances ont réuni des centaines de participants, et ont permis de sensibiliser les participants aux tâches prioritaires de la résolution 2531 (2020), aux activités menées dans les régions de Tombouctou et Taoudéni, ainsi qu’au soutien de la Mission aux autorités et aux organisations de la société civile dans le cadre de la lutte contre le Covid-19.

La résolution 2531 (2020) à demander à la MINUSMA de multiplier ses efforts de communication pour faire connaître son mandat son rôle, et de souligner le rôle et les responsabilités des autorités maliennes en matière de protection des civils et de mise en œuvre de l’accord pour la paix et la réconciliation au Mali.

Au cours de cette rencontre le président de la coordination des Acteurs culturels de la région de Tombouctou, Amadou Tlafidie a salué la reprise de ces échanges directs avec les communautés et a exprimé sa reconnaissance envers la MINUSMA pour l’effort qu’il fournit pour lutter contre le coronavirus.

Les représentants des transmetteurs traditionnels de Taoudéni réitéré leur gratitude à la MINUSMA pour les efforts qu’il fournissent pour la réconciliation entre les communautés du Mali.

A noter que ces séances se sont déroulées dans le respect des mesures barrières de la lutte contre le coronavirus.

Mali : le DGCC annonce la baisse des prix des céréales

La Direction générale du commerce, de la consommation et de la concurrence a annoncé dans un communiqué la baisse des prix des céréales durant la semaine du 14 au 20 septembre 2020 par rapport à la semaine précédente. Le communiqué annonce que le prix du riz a subi des variations à la hausse en raison des travaux champêtres qui ont tiré l’offre du riz vers le bas. Tout en rappelant que l’état d’approvisionnement des marchés des céréales reste satisfaisant. En outre, le prix du riez local dans la zone Office du Niger est cédé entre 300 à 330FCFA/kg.

Gao : Revalorisation du Musée du Sahel pour la promotion de la paix

Le bureau régional de la mission onusienne au Mali de Gao à travers sa section culture apporte son appui pour la mise en place d’un cadre pour la promotion de la cohésion sociale et de la valorisation des collections du musée du Sahel. La cérémonie de lancement officiel a eu lieu le mercredi 23 septembre dernier en présence du Chef du bureau régional de la MINUSMA de Gao, M. Mohamed EL-Amine Souef. Ce projet d’une durée de six mois, financé par la MINUSMA sera mis en œuvre par l’Association culturelle « Alanga ».

Tombouctou : Commémoration de la journée internationale de la Paix

Le bureau régional de la mission onusienne de Tombouctou à travers sa section communication a organisé le 21 septembre dernier une conférence pour commémorer la journée internationale de la paix. C’était dans l’amphithéâtre de l’Institut des hautes études islamique Ahmed Baba en présence d’une cinquantaine des participants, dont les femmes leaders, les organisations des jeunes, les leaders, religieux et coutumiers ainsi que les autorités locales et communales. A noter cette journée instaurée par l’Assemblée générale des Nations Unies est célébré le 21 septembre de chaque année dans le monde entier pour le renforcement des idéaux de paix au sein entre les différentes Nations qui composent l’humanité.

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here