Kidal : Un véhicule d’Ançar Eddine saute sur une mine

0

Dans les environs de Kidal, un véhicule d’Ançar Eddine a sauté sur une mine posée par… Ançar Eddine ! Bilan, deux morts et donc deux terroristes de moins au Mali. Pourvu que ça continue. Selon un récit d’un lecteur du site Malijet, un 4×4 d’Ançar Eddine a en effet sauté sur sa propre mine, la semaine dernière, tuant deux de ses passagers armés (j’ai décidé de ne transmettre qu’une photographie du véhicule par respect pour mes principes). Quatre longs obus ou roquettes étaient chargés à l’arrière du 4×4, qui se dirigeait vers Kidal quand il a explosé.

 

 

 

MINUSMA

Le contingent allemand comptera bientôt 650 hommes

Après le gouvernement, le Parlement allemand a adopté jeudi le plan de renforcement de la présence de son armée au Mali. Le contingent allemand qui compte actuellement 14 personnes devrait passer à 650 dans le cadre de la Minusma. Pour l’instant, 14 Allemands seulement participent à la Minusma : 8 militaires et 6 policiers sur les 150 initialement promis par l’Allemagne à la mission onusienne au Mali. Il s’agissait à l’époque d’une contribution à minima que Berlin voudrait aujourd’hui dépasser, en renforçant sa présence militaire sur place.

 

 

TOMBOUCTOU

Attaques et représailles

Les populations de Tombouctou sont très affectées par les multiples attaques perpétrées depuis plusieurs mois dans la ville et dans la région, qui menacent plus que jamais la cohabitation pacifique entre les communautés.

Le jour de l’ouverture de la rencontre communautaire présidée jeudi 28 janvier par le ministre de la Réconciliation, Zahabi Ould Sidi Mohamed, des soldats maliens voyageant dans une voiture de ravitaillement pour un check-point sont tombés dans une embuscade tendue par des hommes armés, dans le quartier d’Abaradjou, à la périphérie de Tombouctou. Un soldat a été tué et la voiture volée par les assaillants.

Puis, dans le feu de l’action, sous le regard des soldats, une foule composée essentiellement de jeunes de Tombouctou ont mis le feu a au moins cinq logements appartenant à des réfugiés touaregs maliens nouvellement revenus de Mauritanie.

 

 

ECHOS DE NOS REGIONS

Siama : deux morts, dont un gendarme dans des affrontements

Deux morts, dont un gendarme et plusieurs blessés, c’est le bilan d’un affrontement survenu vendredi dans la mine d’or de Siama dans le cercle de Kadiolo. Selon un élu de la localité, le drame est survenu suite à une altercation entre les gendarmes et la population autour d’un site d’orpaillage. Une enquête a été ouverte “pour situer les responsabilités”, a-t-il précisé.

 

Ségou : les ouvriers de la Comatex en grève de 48 h

Les ouvriers de la Comatex-SA de Ségou ont décrété du 28 au 30 janvier une grève de 48 heures. Cet arrêt de travail faisait suite au retard de payement des salaires de 2 mois et les allocations familiales. Selon le porte-parole des travailleurs, la reprise des activités ne se fera qu’après satisfaction des revendications.

 

Ségou : Balanzan a organisé une journée d’information et de sensibilisation.

L’association Intercommunalité Balanzan de Ségou a organisé vendredi une journée d’information et de sensibilisation. La rencontre avait pour objectif l’assainissement et le développement de la culture maraîchère dans les communes de Sébougou, Ségou, Pélengana et Sakoïba.

 

Koulikoro : la “Nuit du mérite” a été célébrée hier

La “Nuit du mérite” a été célébrée vendredi à Koulikoro. Organisée par le Conseil régional de la jeunesse, cette initiative visait à recomposer les personnalités qui ont marqué l’année 2015 à travers leurs actions. Plus de 50 prix ont été décernés dans divers secteurs socio-économiques.

 

Koutiala : “Djiguiya” a tenu son assemblée générale

L’Association pour les droits des citoyens et la réconciliation sociale “Djiguiya” a tenu samedi matin son assemblée générale à Koutiala. L’objectif de cette association est de veiller sur les valeurs et les droits de la population, le règlement des conflits communautaires, sensibiliser et former la population sur ses devoirs vis-à-vis de l’Etat. Aussi, elle vise à encourager la protection de l’environnement. Au cours de cette assemblée générale, le nouveau bureau a présenté son programme 2016.

 

 

FRONTIÈRE MALI-MAURITANIE

Les bandits dévalisent le préfet de Sokolo

Des hommes armés, une trentaine selon divers témoignages ont débarqué dans la nuit de mercredi 30 décembre dernier, vers 23H30 mm, à bord de véhicules et sur des motos dans la ville frontalière de Sokolo. N’ayant rencontré aucune résistance, ils ont enlevé le véhicule  de la sous- préfecture avec des sacs de riz que le préfet devait apporter la veille à Niono. Le  véhicule sera retrouvé peu après mais vidé de son contenu. Les voleurs qui sont allés vers la Mauritanie, ont abandonné la voiture en brousse par crainte, selon notre source, des soldats maliens postés à la frontière.

 

PARTAGER