La synergie des syndicats de l’éducation montre sa détermination à poursuivre la grève

0
Crise éducative
Les syndicats signataires du 15 octobre 2016

La synergie des syndicats de l’éducation signataire du 15 octobre 2016 a remercié dans leur lettre circulaire N°030 du 23 janvier 2019 tous leurs militants de la suivie et du respect du mot d’ordre de grève de 240 h commencée depuis le lundi 21 janvier dernier.   Dans cette lettre, les syndicats rappellent aux agents des départements ministériels, des Académies ainsi que des CAP qu’ils ne doivent pas être des « palliatifs pour saboter » leur grève  dans la mesure où ils bénéficieront des retombées de ce mouvement. Outre, ils ont tenu à rappeler aux DAE, aux DCAP et aux inspecteurs qu’aucun enseignant ne doit être supervisé durant cette grève. Avant de finir, ils ont invité également les administrateurs scolaires à ne pas s’immiscer dans leurs activités syndicales. En conséquence, ils ont rassuré leurs militants que nul d’entre eux n’est tenu de corriger des copies de trimestre pour lesquelles ils n’ont pas été impliqués. Il conclut en montrant leur détermination à mener cette lutte à bout.

2 morts dans une attaque à Dogheye

Mercredi 23 janvier 2019 aux environs de 21 heures, des hommes armés auraient fait une entrée musclée dans le campement de Khakhadou à Dogheye, une localité située à quelques kilomètres de Gao. Cette irruption aurait fait 2 morts parmi lesquels le fils du maire de la localité. Un véhicule aurait également été incendié.

RDC : le nouveau président annonce le recensement des prisonniers politiques et leur libération

Le tout nouveau président de la république Démocratique du Congo  a été investi hier, jeudi 24 janvier 2019. Dans un discours rassembleur, il a dévoilé sa volonté pour un Congo nouveau et  réconcilié. Il a non seulement félicité les anciens présidents de son pays mais aussi  ses rivaux dont Martin Fayulu, contestataire de sa victoire. Le président Felix Tshisekedi a profité de cette occasion pour annoncer le recensement des prisonniers politiques en République Démocratique du Congo en vue de leur libération.

Il faut noter que cette investiture a été faite en présence du président sortant, Joseph Kabila. En plein discours, le tout nouveau président a eu un petit malaise qui lui a interrompu. Il a continué son discours après quelques minutes.

La Rédaction

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here