Lutte contre la COVID-19 : Les premières doses de vaccin attendues en fin mars

0

Le ministère de la santé indique que les premières doses de vaccins seront livrées en fin mars 2021. Le début de la vaccination est ainsi prévu au mois d’avril 2021, ajoute-t-il. Le premier lot sera composé de 8 millions 444 mille 800 doses de vaccins. Le coût total de ces vaccins s’élève est estimé à plus de 31 milliards de francs CFA, précise le communique du conseil des ministres. Cette opération sera soutenue par l’Alliance Mondiale pour les Vaccins et la Vaccination et la Banque Mondiale, expliquent les responsables du département de la santé et du développement social. Au même moment, les autorités du pays annoncent une légère baisse du taux de contamination de la Covid-19 cette semaine par rapport à la semaine précédente. Cependant la vigilance doit demeurer de mise, ajoutent-elles.

De son côté, le comité scientifique en charge de la lutte contre le Covid 19 annonce que des études sont déjà en cours pour mieux organiser les opérations de vaccination. Ce sont ces études qui détermineront les zones et les couches à prioriser, explique Professeur Seydou Doumbia, président du comité scientifique de lutte contre le coronavirus.

En attendant d’avoir le vaccin, les avis divergent déjà sur l’efficacité de ce vaccin à Bamako. Si pour certains, ce vaccin est un ouf de soulagement, d’autres s’en méfient et ne cachent pas leurs inquiétudes

Révision de loi électorale :

Le processus salué par des groupes armés, mais dénoncé par des partis politiques

Cette relecture de loi vise à éviter toute crise liée à l’organisation des élections, a souligné le secrétaire général du ministère de l’administration territoriale. Ce dernier a eu une séance de prise de contact avec les représentants des partis politiques, de la société civile et des mouvements signataires de l’accord pour la paix et la réconciliation cette semaine sur le sujet. Des partis politiques reconnaissent la nécessité de réviser les textes. Toutefois, ils émettent des réserves sur le processus. C’est le cas du Rassemblement Pour le Mali (RPM).
« Par rapport à la loi organique sur condition d’éligibilités et d’inéligibilités des députés, il y a un découpage territorial qui est en cours. Il faudrait qu’on sache quel est la suite donnée à ce découpage territorial, qui va impacter forcément sur les conditions d’éligibilité et d’inéligibilités des députés », redoute Zoumana N’tji Doumbia, membre de la commission électorale du parti RPM. Le M5-RFP de son coté, dénonce « une démarche solitaire ».

Par ailleurs, des mouvements signataires de l’accord pour la paix et la réconciliation, saluent l’initiative. « Même si la conquête du pouvoir appartient spécifiquement aux partis politiques, le processus doit être élargi à la société civile et mouvements signataires de l’accord pour la paix et la réconciliation », a affirmé Izarou Attayabou, vice-président du mouvement Ganda Lassal-Izo et membre de la Coordination des Mouvements de l’inclusivité. Un mouvement qui a pris part aux échanges.

 

Koro :

Une attaque  à la mine fait des morts et des blesses

2 morts et trois blessés c’est le bilan d’une attaque survenue, vendredi dernier, contre les FAMA entre Dinangourou et Mondoro dans le cercle de Koro. Une autre s’est produite à Tounou dans le même cercle faisant 5 blessés dont 2 graves. Selon des sources sur place, les blessés ont été évacués à Mopti par hélicoptère militaire. Les mêmes sources précisent que tous ces véhicules ont sauté sur une mine.

Bafoulabé :

Gouvernance et migration irrégulière au centre d’une rencontre

Un cadre de concertation sur la gouvernance et la migration irrégulière dans le cercle de Bafoulabé s’est tenu, le 21 janvier 2021. Elle visait à trouver des moyens pour sensibiliser les candidats au départ sur les dangers du phénomène. Cette rencontre a regroupé les acteurs des collectivités territoriales et les agents du service social. Elle a été financée par l’Union Européenne.

Koulikoro :

La mairie remet des fournitures scolaires aux CGS

La mairie de la commune urbaine de Koulikoro a offert des fournitures scolaires, le jeudi dernier, aux différents comités de gestion scolaires de la commune. Les lots sont composés de cahiers, de stylos, de paquets de craie, de peinture. D’une valeur de 4 millions de FCFA, ce geste vise à contribuer au bon déroulement de la reprise de l’année scolaire 2020-2021.

Kayes :

 Formation de jeunes leaders formés sur le plaidoyer non-violent…

La formation de trois jours des jeunes leaders sur le plaidoyer non-violent et la résolution pacifique des conflits a pris fin hier (21/01/2021) à Kayes. 20 jeunes leaders, blogueurs et journalistes des cercles de Kayes, Diéma et Yélimané ont pris part à cette session. Elle a été organisée par Mercy Corps et Think Peace à travers l’ONG LAFIA un projet de l’USAID.

Falea :

Programme d’échantillonnage pour confirmer la minéralisation aurifère

La compagnie minière GoviEx Uranium a annoncé  en octobre 2020 le lancement d’un programme de forages au diamant à son projet d’uranium-cuivre-argent Falea. L’objectif serait de confirmer, via l’analyse d’échantillons prélevés au niveau des différents trous, la présence d’une importante minéralisation aurifère, mais aussi d’occurrences riches en cuivre-argent et susceptibles de faire l’objet d’une exploitation économiquement viable.

« Nos récents travaux ont mis en évidence la possibilité de la présence d’or sous le gisement d’uranium de Falea […]. L’équipe de géologues de GoviEx est enthousiasmée par l’évaluation visuelle initiale des 96 trous de forages au diamant qui montrent des veines de quartz, de chalcopyrite et de pyrite [minéraux hébergeant du cuivre et de l’argent, Ndlr] », a commenté Govind Friedland, président exécutif de la compagnie.

Rappelons que l’actif phare de GoviEx demeure le projet d’uranium Madaouela au Niger. L’excellent cours de l’or peut néanmoins constituer une motivation supplémentaire à s’activer sur le projet Falea pour générer rapidement des revenus.

Rassemblées par la Rédaction

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here