Ouenkoro : Sept personnes enlevées

0

Samedi, des individus armés se sont introduits dans une mosquée de la localité d’Ouenkoro, et ont enlevé sept personnes au motif qu’ils n’ont pas respecté le code vestimentaire imposé par eux qui ont été conduites dans une destination inconnue.
Dans la même journée entre 18H et 19H d’autres hommes armés non identifiés auraient aussi saccagé les locaux et emporté certains matériels de la mairie de la commune rurale de Lessagou Habe.

Koutiala
Deux véhicules enlevés
Lundi 09 août aux environs de 08H, des individus armés non identifiés circulant à motos ont enlevé deux véhicules qui partaient pour Yorosso. L’incident s’est déroulé entre Karangana et Koury. Un véhicule est la propriété de la Banque nationale de développement agricole (BNDA), l’autre appartient à la Direction nationale des routes.
Les assaillants auraient intercepté les véhicules puis ils les ont enlevés au niveau de la bifurcation Ourikela. Un des véhicules auraient pris feu.

Trafic d’enfants
3 fillettes âgées de 5 à 6 ans sauvées
Trois fillettes ont été sauvées sur la base d’une précieuse information bien exploitée. C’est en tout cas ce qu’a annoncé la police du 4ème arrondissement. Un réseau a été démantelé et les suspects ont été arrêtés. Après cette opération, les policiers vont tenter de retrouver les parents des trois fillettes âgées de 5 à 6 ans devenues une véritable marchandise ou les placer dans des structures d’accueil d’aide à l’enfance. De l’aveu des trafiquants chaque fillette volée pourrait être vendue à 50.000 F CFA. Qui pourraient être les clients ? Généralement les personnes demandeurs, si elles sont cuisinées, font état de leur difficulté à avoir des enfants et du désir qu’elles ont d’en adopter. Un certain N. Keïta alias Nampagasie, considéré comme le chef de la bande agissait en liaison avec le criminel cueilli sous l’échangeur de Torokorobougou en compagnie des enfants et qui tiraient d’importants revenus de cette activité.
Au total combien d’enfants auraient été l’objet de ces transactions délictueuses. Peut-être qu’on ne le saura jamais.

Sirakoro Dounfing
Trois enfants meurent noyés
Epreuve extrêmement difficile pour une famille qui a du coup perdu trois enfants dont le plus âgé avait moins de 3 ans. Les corps ont été retrouvés inanimés jeudi dans l’eau d’une fosse, près d’un chantier.
Les noyades chez les enfants sont pour la plupart dues à un relâchement de la surveillance des adultes. Et ces enfants ont échappé quelques temps à la surveillance de leurs parents avant de tomber dans l’eau.
Quoique leur père, Issa Guindo, ait mis ce drame sur le compte de la volonté divine, il n’en demeure pas moins que chaque noyade en est indéniablement une de trop. Il est donc capital de poursuivre les efforts d’éducation et de sensibilisation du public, surtout en cette période de saison des pluies.

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here