Hadj 2019 : les inscriptions ont commencé hier

0

La campagne du pèlerinage 2019  de  toutes les filières confondues (gouvernementale et privée)  a été officiellement lancée hier, lundi 11  février 2019, à la maison du Hadj. Malgré la hausse du prix des transports en Arabie Saoudite, le  coût du pèlerinage est maintenu pour le Mali à 2 363 615 F CFA pour la filière gouvernementale. Ledit lancement a été fait sous l’égide du secrétaire général du ministère  des Affaires religieuses et du culte, M. Ahmed Mohamed Yahiya, en présence  du DG de la maison du Hadj, Dr Hamza Moustapha Maiga.

À la différence des autres années, la campagne du pèlerinage 2019 a commencé très tôt. Cela pour une bonne organisation et pour l’intérêt des pèlerins du Mali. « Nous  avons choisi de lancer la campagne à temps pour qu’on puisse se mettre à temps, pour que nous puissions prendre toutes les dispositions, pour que nous puissions trouver des solutions là où il y’a des difficultés », a expliqué le secrétaire général du ministère des Affaires religieuses et du Culte, M. Ahmed Mohamed Yahiya. Le Directeur Général de la Maison du Hadj, Dr Hamza Maiga aussi avance  dans le même sens que le ségal en ce qui concerne le lancement très trop de cette campagne. Il affirme que l’importance de commencer tôt cette campagne  est grande. D’abord, ça leur permettra, à ses dires, de donner du temps aux pèlerins d’avoir beaucoup d’informations et commencer à temps leur formation. Aussi, selon lui, quand les inscriptions sont faites à temps, les sommes reçues permettront à la maison du Hadj de payer les loyers, et véhicules de transports des Pèlerins en Arabie Saoudite. Pour le Directeur Général de la maison du Hadj, la présence d’un seul Guichet a une importance capitale. « Avec ce guichet unique, les Pélerins n’ont pas à faire plusieurs mouvements. Tout se passe ici à la maison du Hadj : la confection du passeport, l’empreinte digitale, le paiement, les tests de santé… », a-t-il laissé entendre avant de promettre qu’il y aura des formations décentralisées dans les capitales régionales pour bien sensibiliser les futurs Pèlerins sur les réalités du lieu saint du pèlerinage.

Dr Maiga s’est aussi prononcé sur le coût de pèlerinage de cette année. À ses dires, le prix de l’année dernière : 2.363.615 FCFA a été maintenu malgré la hausse sur le prix du transport à la Mecque. «Nous saluons le gouvernement malien pour le maintien du prix de l’année dernière malgré la hausse du frais de transport en Arabie saoudite », a-t-il félicité le gouvernement. À l’en croire, le prix du transport a été augmenté à 60.000 F CFA en Arabie Saoudite cette année.

S’agissant du prix pour la filière privée, il est fixé à 2.850.000F CFA. C’est en tout cas ce qu’on pouvait lire sur les pancartes des associations d’agences de voyages présentes lors du lancement.

Avant de terminer, le DG de la Maison du Hadj s’est réjoui  de la bonne collaboration entre l’État et la filière privée.

Après le tour dans les différents services, le secrétaire général du ministère des Affaires religieuses et du culte s’est dit très satisfait de l’organisation. Pour lui, le maintien du prix de l’année passée pour la filière gouvernementale malgré la hausse sur la TVA  en Arabie Saoudite traduit tout l’intérêt que le gouvernement du Mali accorde  au  pèlerinage. « Le gouvernement déploie de nombreux efforts pour assurer les meilleures conditions de transport, d’hébergement, de restauration et d’encadrement des Pèlerins », rassure-t-il. Aussi, a-t-il invité les futurs Pèlerins à s’inscrire à temps. « Nous invitons les futurs Pèlerins de ne pas attendre la dernière minute pour s’inscrire ».

 

Boureima Guindo

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here