Pèlerinage aux lieux saints de l’islam : Le ministre Thierno Hass Diallo donnera le coup d’envoi de la campagne 2019 ce lundi pour une durée de 3 mois

0

C’est en principe, ce lundi 11 février que le ministre des Affaires religieuses et du Culte, Thierno Amadou Hass Diallo procédera au lancement officiel de la campagne 2019 du Hadj, qui s’étendra sur une période de 3 mois. Elle prendra fin, le 10 mai prochain. Malgré l’augmentation du coût du transport terrestre par les autorités saoudiennes à hauteur de 60 000 F CFA, le gouvernement malien a décidé, cette année, de maintenir le coût du Hadj à 2 363 615 FCFA pour la filière gouvernementale.

Le directeur général de la Maison du Hadj, Dr. Hamza Maïga était, lundi dernier, face à la presse pour échanger sur les préparatifs de la campagne 2019 du pèlerinage aux Lieux saints de l’islam, en Arabie saoudite. Il était entouré, pour la circonstance, de ses proches collaborateurs dont le directeur général adjoint.

Ce point de presse fait suite à la communication du ministre des Affaires religieuses et du Culte, Thierno Amadou Hass Diallo lors du conseil des ministres du 30 janvier dernier, relative à l’ouverture officielle de la campagne au titre du Hadj 2019.

“C’est avec satisfaction que nous avons noté qu’il n’y a pas de changement en ce qui concerne les dispositions prises pour l’organisation du pèlerinage 2019. Il s’agit de la reconduction du quota de pèlerins de 2018, soit 2000 pèlerins pour la filière gouvernementale et 11 323 pèlerins pour la filière privée, et la reconduction du coût du pèlerinage 2018, soit 2 363 615 F CFA pour la filière gouvernementale, sans pécules moutons, ni passeport”, précisera-t-il.

Il faut rappeler que depuis quelques années, le quota du Mali est passé de 9000 à 13 323 pèlerins. Cela a été rendu possible grâce à l’implication du président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita. Et  la reconduction du même quota au Mali ; à savoir 13 323 pèlerins, selon Dr. Hamza Maïga, “traduit la confiance placée et renouvelée au Mali par les hautes autorités saoudiennes, notamment le ministère en charge du Hadj et celui de la Santé. Depuis que nous avons toujours atteint ce quota, contrairement à certains pays, qui ont bénéficié de l’augmentation de leur quota”. Il a précisé que “le gouvernement malien a décidé de maintenir le coût au même niveau que celui de 2018. Là aussi, malgré l’augmentation du coût du transport terrestre en Arabie saoudite à hauteur de 60 000 FCFA. Cela s’explique par le fait qu’elles ont décidé de renouveler le parc auto. Pour ce faire, chaque pèlerin doit contribuer. Malgré tout, nous n’avons pas augmenté le coût du Hadj. C’est pour vous dire que les autorités maliennes ont fait des efforts pour que nos pèlerins puissent effectuer le 5e pilier de l’islam”.

Le directeur de la Maison du Hadj a également mis un accent sur les pèlerins qui désirent renouveler le Hadj en moins de 5 ans. “Sur ce cas, le pèlerin doit payer 2000 riyals saoudiens, soit 300 000 F CFA. C’est la nouvelle règlementation fixée depuis l’année dernière par les autorités saoudiennes. Dieu merci, les pèlerins commencent à comprendre puisque 40 de nos pèlerins ont effectué le Hadj dans cette situation. Ils ont payé les 2000 riyals en plus des frais de visa”, dira-t-il.

Selon le conférencier, pour l’obtention du visa, l’empreinte digitale est désormais obligatoire pour tous les pèlerins. Ce qui permettra de les identifier.

S’agissant de la formation, ce volet sera renforcé davantage cette année. “Pour cette campagne, nous avons décidé de renforcer la formation et l’encadrement des délégués à Bamako aussi bien que dans les régions. Nous allons initier une session de formation théorique et pratique à l’intention de nos pèlerins. Nous envisageons de faire en groupe de 50 pèlerins afin de les informer sur le Hadj”, a-t-il déclaré.

En tout cas, selon le directeur de la Maison du Hadj tout est fait prêt pour l’ouverture de cette campagne 2019. Cela avec le soutien de tous les partenaires.

                    El Hadj A.B. HAIDARA

 

 Direction Générale de la Maison du Hadj

Ouverture de la Campagne du Hadj 2019 :    Lundi 11 Février

Coût pèlerinage 2019 de la Filière gouvernementale :  2 363 615 FCFA

–      Versement à la BDM-SA sise à la Maison du Hadj

NB : Sont à la charge du Pèlerin

–      Pécule mouton

–      Passeport ………………………………………………… 55 000 FCFA

–      Radiographie du Thorax …………………………………  7 500 FCFA

–      Frais Visa second Hadj à moins de 5 ans ……………… 2 000 Riyads

Bamako, le 4 Février 2019

Le Directeur Général, Dr Hamza Moustapha MAIGA

Chevalier de l’Ordre National

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here