Gouvernement : Mme Kamissa Camara, le nouveau visage juvénile de notre diplomatie

1
Kamissa Camara
Kamissa Camara

Le nouveau gouvernement est connu depuis dimanche soir. 32 ministres contre 36 pour l’équipe sortante. Parmi les nouveaux,  Mme Kamissa Camara, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale.

“Aux âmes bien nées la valeur n’attend point le nombre des années”, dit-on.  Mme Kamissa Camara,  la  nouvelle ministre  des Affaires étrangères du Mali, incarne cette citation de Pierre Corneille. Elle est âgée de 35 ans, elle hérite du département stratégique des Affaires étrangères et de la Coopération internationale.

Le 5 juillet 2018, Mme Kamissa Camara était nommée conseiller diplomatique du président Ibrahim Boubacar Kéita avec rang d’ambassadeur. Depuis dimanche soir, elle est devenue  la patronne de la diplomatie malienne. Sur les réseaux sociaux, sa photo  exhibée et sa nomination saluée.

“Au nom de la jeunesse africaine et à mon nom propre, je tiens à féliciter le président malien Ibrahim Boubacar Kéita,  pour avoir nommé une jeune Malienne au poste de ministre des Affaires étrangères”, s’est réjouie Francine Muyumba, la présidente de l’Union panafricaine de la jeunesse sur sa page Facebook.

“Sa nomination, c’est  la consécration d’un long processus d’engagement désintéressé”, a estimé Issa Karounga Kéita, chargé de mission au ministère des Droits de l’Homme. Elle a appuyé des organisations “porteuses” au Mali, reconnait  Issa Karounga Kéita, ancien président de l’Association  Tribune jeunes  pour le droit au Mali (Trijeud-Mali).

Celle qui est portée à la tête de la diplomatie malienne est née à Grenoble  en France, pays dans lequel elle a suivi une formation universitaire “sans faute”. Après ses études des relations internationales en France, elle rejoint les Etats-Unis, a-t-elle confié au journal français “Le Point” qui dressait son portrait en 2015.

Spécialiste du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest, elle va naturellement gérer les questions sur le G5-Sahel. Elle écrivait  des articles avant sa nomination sur la situation du  Mali dans des revues étrangères. Après son rêve américain, un autre défi “redorer le blason de la diplomatie malienne”.

Disposant de trois nationalités (malienne, française, américaine), Kamissa Camara est très attendue sur le terrain du renforcement de la diplomatie malienne.

Yehia Mahmoud

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Il ne suffit pas de jouer le cinéma pour rendre opérationnelles ses promesses, la nomination de Kamissa à ce poste veut dire que IBK veut mettre en péril les compétences réelles de cette jeune dame qui n’est pas du tout outillée pour répondre à cette responsabilité de façon correcte compte tenu des bêtises qui existent au sein de notre administration publique. La pauvre Kamissa va vers un échec certain avec des vieux dinosaures et des crocodiles sur son chemin, la route de la réussite est truquée d’embuche, elle devrait escalader monts et vallées pour gagner ce combat que nous considérons comme perdus d’avance compte tenu de son inexpérience au sein de cette administration publique, un véritable bourbier.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here