1er bras de fer entrela nouvelle direction de la Police et le syndicat : Le SPN s’insurge contre des mutations abusives

0

La mutation de 3 commissaires de police membres influents du SPN vient de faire un grand bruit  au sein de la police. En effet les Commissaires Yaya Niambélé, Secrétaire aux revendications a été affecté à Bandiagara, Moussé M’Baye Secrétaire Administratif à Gao et  Mamadou Youba Diarra,  Secrétaire aux relations extérieures à Tombouctou. Par contre tous les autres commissaires sont restés à Bamako et environnants. Dans un entretien   qu’il nous a accordé hier Mercredi, le SG SPN Sergent –chef Daouda Cissé tape du poing suite à cette décision en date  du  04 Avril dernier sous l’égide du Directeur Général de la Police Nationale, le  Contrôleur Général Antafaye Ag Infahi.

Selon le SG de la  SPN, le  Sergent –chef Daouda, la raison est toute simple: «muter ces commissaires syndicalistes qui n’ont pas voulu adhérer au syndicat proche de l’administration afin  déstabiliser le SPN».

Aussi de rappeler que depuis un certain temps, «les syndicalistes subissent de nombreux sévices». L’ex-DG Hamidou Kansaye en est une parfaite illustration. «Il avait mené la même stratégie: diviser pour mieux régner. L’adjudant Youssouf Fofana avait tenu tête à ce dernier et a finalement  été radié de l’effectif en Décembre 2014. Aussi, à cause du chantage de Kansaye,  d’autres membres du SPN ont abandonné la lutte en démissionnant  notamment  les policiers : Drissa Samaké dit Roger; Youba Gori Touré; Moussa K. Dembélé ; Soumaila Coulibaly ; Abdoul K. Sylla».

«Le mandat syndical étant impératif, poursuit l’orateur,  il est inadmissible de muter les syndicalistes en pleine activité uniquement pour déstabiliser le mouvement. C’est une violation flagrante des libertés syndicales reconnues par la constitution».

Siméon Keita étant en prison, ces commissaires constituent un atout pour le SPN et un grand mouvement serait en vue pour exprimer leur indignation face à la situation.

Tom

Commentaires via Facebook :

PARTAGER