Police de proximité au Mali : Vers l’élaboration d’une stratégie commune nationale inclusive

0

L’Hôtel de l’Amitié abrite, du 24 au 25 juillet 2019, l’atelier de réflexion en vue de l’élaboration d’un concept et d’une stratégie nationale de Police de proximité au Mali. Organisé par le Commissariat à la Réforme du Secteur de la Sécurité, en coordination avec les différents ministères concernés et avec l’appui de l’Institut des Etats-Unis pour la Paix (USIP) et l’Association Malienne des Droits de l’Homme (AMDH), le présent atelier qui regroupe les forces de défense et de sécurité et les acteurs de la justice entend impulser une réflexion inclusive en vue d’aboutir à une stratégie commune nationale de la police de proximité dans notre pays.

La cérémonie d’ouverture des travaux a enregistré la présence des secrétaires généraux des ministères de la Sécurité et de la Protection Civile, de la Cohésion Sociale, de la Paix et de la Réconciliation Nationale respectivement M. Kamaté et Attaher Ag Iknane, du responsable du Commissariat à la réforme du secteur de la sécurité, Bréhima Diallo, de la représentante Pays de l’Institut des Etats-Unis pour la paix, Kadiatou Keïta. Dans son discours, le responsable du Commissariat à la réforme du secteur de la sécurité, Bréhima Diallo, a rappelé que ledit atelier, qui porte sur le partage d’expériences avec les Forces de Défense et de Sécurité, s’inscrit dans le cadre de l’objectif spécifique N°3 de la Stratégie nationale de la Réforme du Secteur de la Sécurité visant à améliorer les liens de confiance entre les Forces de Défense et de Sécurité et les populations, dans un esprit de communion. Pour ce faire, dira-t-il, deux autres ateliers seront organisés notamment avec les acteurs de la décentralisation et de la société civile ainsi que les partenaires nationaux et internationaux. A en croire, les trois sessions permettront d’écouter toutes les parties impliquées dans le processus et d’organiser un dernier atelier qui regroupera l’ensemble des acteurs ayant participé aux divers ateliers antérieurs, qui permettra de dégager un concept national assorti d’une stratégie conséquente pour le Mali. Pour sa part, le secrétaire général du ministère de la Cohésion Sociale, de la Paix et de la Réconciliation Nationale, Attaher Ag Iknane, a indiqué que ces ateliers de partages d’expérience permettront de faire le point des initiatives de police de proximité sur le terrain, l’état des lieux et les approches méthodologiques en vue d’en tirer les enseignements et d’indiquer les perspectives. Rappelons que la crise multidimensionnelle à laquelle fait face notre pays depuis 2012 a mis en exergue la nécessité de cette collaboration, sinon d’une communion, entre les Forces de défense et de sécurité et la population. Dans ce contexte, on note de plus en plus, au Mali, un grand intérêt pour la sécurité collaborative en général, et plus spécifiquement sur la question de la police de proximité. A ce titre, tous les acteurs n’ont pas la même perception de la forme que doit revêtir la collaboration tant souhaitée. C’est pourquoi, il est nécessaire de développer une stratégie nationale de police de proximité qui comprenne non seulement une définition commune à tous les acteurs de la sécurité, étatiques et non étatiques.

Moussa Dagnoko

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here