AMALIA : « Nous ne voulons plus subir mais agir »

0

Le mercredi 16 novembre 2011 s’est tenue une table ronde sur les activités de l’association durant les élections présidentielles de 2012. Elle a eu lieu au siège de l’Amalia à Boulkassoumbougou et était présidée par son président Amadou Bah, qui avait à ses côtés le secrétaire général, Brehima Diakité.

AMALIA est une association à vocation politique qui signifie en arabe le travail où résonne fortement la consonance Mali. L’association qui a reçu son récépissé le 25 juillet 2001 est cependant le fruit de trois années de réflexions et d’efforts sans relâche auprès de la population. Elle se veut proche des préoccupations du peuple et de son bien-être et vise à imposer, dans le débat politique lors des prochaines joutes électorales, la quotidienneté du peuple malien. Il s’agit des problèmes récurrents de l’emploi, de l’éducation, de la cherté de la vie, le développement et la santé…

 

Voilà les raisons pour lesquelles, AMALIA a décidé de s’activer et de s’investir profondément dans le processus électoral de 2012. Ainsi, pour peser de tout son poids sur l’élection du futur président, l’association a un programme concis et cohérent qui répond aux exigences et aux besoins de la population. De ce fait AMALIA va interpeller chaque candidat afin de connaître sa véritable intention et voir si cela correspond à l’intérêt du peuple malien. 

 

AMALIA ne ménagera aucun effort pour se faire entendre et pour cela, une marche avait été prévue mais les autorités ont refusé de lui délivrer une autorisation. Toutefois l’association compte aller jusqu’au bout de ses actes pour qu’enfin 2012 soit le départ d’un pays émergent où il existe réellement la démocratie, la liberté d’expression et d’agir.

Cependant, elle ne critique aucun parti ou un indépendant et encore moins le président de la République du Mali, Amadou Toumani touré. Bien au contraire, elle se félicite de tout ce qu’il a pu réaliser à travers son programme de développement économique et social (PDES), mais il faut changer la donne et poser les jalons d’un développement durable et structuré.

Pour finir, AMALIA ne soutient aucun candidat mais reste à la disposition de toute personne qui prône le changement.

 

Moulaye H HAIDARA


Commentaires via Facebook :