24ème Assemblée régionale Afrique de l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie Issiaka Sidibé déçoit par sa maladresse

0

La capitale des trois caïmans a abrité la 24ème Assemblée Régionale de l’Afrique Parlementaire de la Francophonie du 26 au 28 mai 2016. Les parlementaires francophones du continent africain sont tous venus à Bamako en leur qualité de présidents nationaux. Le président de l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie est l’honorable Aubin Minaku, président de l’assemblée nationale de la RDC. Dans le programme des interventions au pupitre de la cérémonie d’ouverture, il a été dit clairement que le président de l’APF devait procéder à l’ouverture officielle de la 24ème Assemblée Parlementaire de la Francophonie qui se tient sous sa présidence.

Curieusement, l’honorable Issiaka Sidibé président de l’Assemblée Nationale du Mali après son discours a déclaré ouverts les travaux de la 24ème Assemblée Parlementaire de la Francophonie. Toute chose qui a surpris l’assistance notamment ses pairs à l’hémicycle du Mali. Le président de l’APF,  hôte du Mali, n’a pas voulu que ce rôle lui soit volé par quelqu’un qui n’a ni le titre encore moins la qualité. C’est ainsi qu’il a poliment déclaré à son tour,  ouverts les travaux de la 24ème Assemblée Parlementaire à la fin de son discours. Ainsi, la rencontre des parlementaires de la francophonie à Bamako a été déclarée ouverte deux fois. Mais, il faut signaler que le président de l’hémicycle du Mali n’est pas à sa première sortie ignominieuse. Est-il vraiment, à la hauteur de la mission qui lui a été confiée ? La question est posée bien avant ce jour.

Garantiboubou : 2 morts dans un puits

Samedi 28 mai dernier, à Garantibougou première plaque, deux (2) puisatiers  sont morts dans le puits qu’ils creusaient au moment même où les sapeurs-pompiers de Djicoroni-ACI  tentaient  de les secourir.

En effet, ils étaient en train de faire un puits à l’intérieur d’un nouveau bâtiment prévu pour abriter une boulangerie quand ils ont subitement  eu des difficultés à respirer.

Selon les sources sur place, ils sont morts parce qu’ils n’ont pas été secourus à temps. Selon toujours ces dernières, les sapeurs-pompiers ont mis du temps pour arriver sur les lieux, bien qu’ils aient été informés de la gravité de la situation.

C’est vers 14H que l’unité sapeurs-pompiers de Djicoroni-ACI a mobilisé un  nombre important d’éléments avec  deux véhicules pour leur porter secours. Peine perdue !

Enfin, il faut noter que Garantibougou est un quartier de BAMAKO notamment de la commune V du District.

 

La Rédaction

Commentaires via Facebook :

PARTAGER