Medias sociaux : Vers une législation commune dans l’espace francophone

0

Les lampions se sont éteints le vendredi 27 mai 2016 au Centre international de conférence de Bamako (Cicb) sur les travaux de la 24èmeAssemblée Régionale Afrique de l’Assemblée Parlementaire de la  francophonie (APF). La cérémonie de clôture était présidée par le président de l’Assemblée nationale du Mali, l’honorable Issaka Sidibé en présence du Président de l’APF, Aubin Minaku Ndjalandjoko, de la Présidente de la commission d’organisation, Mme Assori Aïcha Belco Maïga et d’autres parlementaires. Lors de la cérémonie de clôture, le site web : http://www.assemblee-nationale.ml de l’Assemblée nationale du Mali a été présenté au public. Après la cérémonie de clôture, un point de presse fut animé par les parlementaires qui ont souhaité la nécessité de légiférer sur les medias sociaux dans l’espace francophone.

Cette session de l’Assemblée régionale a connu la participation des parlements des pays comme le Burundi, le Benin, le Burkina Faso, le Cameroun, le Congo, la Côte d’Ivoire, le Gabon, la Guinée, le Madagascar, le Niger, la République démocratique du Congo, le Royaume du Maroc, le Sénégal, le Tchad et le Togo. Au cours des travaux, les participants ont examiné le rapport d’activité de la région, la situation politique et sociale dans les pays de l’espace francophone, les débats sur les thèmes spécifiques, la préparation de la 42ème session de l’assemblée parlementaire de la francophone, la date et lieu de la 25ème Assemblée régionale et les questions diverses. Sur le plan securitaire, tout en se réjouissant des progrès réalisés dans la lutte contre le terrorisme au Mali, au Cameroun, au Niger et au Tchad avec l’appui de la communauté internationale, les délégués à la 24ème Assemblée régionale ont, néanmoins, déploré que ce fléau continue à menacer la vie des populations innocentes dans les pays de l’espaces francophones concernés, la stabilité et la sécurité des Etats ainsi que la paix dans le monde. Les recommandations issues des travaux sont entre autre : l’organisation périodique des séminaires d’évaluation et de renforcement des capacités des secrétaires administratifs des sections ; prendre des mesures efficaces contre leurs effets destructeurs sur la paix et la sécurité internationale.

Dans son discours de clôture, le président de l’hémicycle, l’honorable Issaka Sidibé a fait savoir que les rencontres en marge des travaux laissent augurer un avenir prometteur dans l’espace francophone pour la diplomatie  parlementaire et les échanges d expériences. Après la cérémonie de clôture, un point de presse fut animé par Issaka Sidibé du Mali, Aubin Minaku Ndjalandjoko de l’Apf, Guillaume Soro président de l’Assemblée nationale de la Cote d’Ivoire et celui de la Guinée Conakry, Claude Kory Kondiano. Selon les conférenciers, le bilan de la rencontre est satisfaisant. Puis, ils ont mis l’accent sur les medias sociaux qui sont irréversibles, incontournables et importants dans toute démocratie. Par ailleurs, ils ont souhaité la nécessitée de légiférer ces medias sociaux afin d’en faire un bon usage responsable et constructif.  Claude Kory Kondiano de la Guinée Conakry abonde dans le même sens tout en souhaitant une législation commune dans l’espace francophone.

Aguibou Sogodogo

Commentaires via Facebook :

PARTAGER