Un illustre inconnu au perchoir

18
L’honorable Chiaka sidibé est élu nouveau président de l’assemblée Nationale
L’honorable Chiaka sidibé est élu nouveau président de l’assemblée Nationale

L’Assemblée nationale du Mali a un nouveau Président. Il s’appelle Issaka Sidibé. Pour de nombreux maliens, il est un illustre inconnu. Pratiquement méconnu dans le microcosme politique malienne, il a été élu pas ses pairs, pour diriger l’Assemblée nationale post-crise du Mali. Issaka Sidibé a été élu avec 115 députés, contre 11 députés pour Dr Oumar Mariko, son challenger au poste de Président à l’Assemblée nationale. Mais, il faut dire que ce vote qui s’est déroulé le 22 janvier 2014, a enregistré 20 bulletins blancs et un bulletin nul.

 

 

En plus d’être un illustre inconnu par les maliens, Issaka Sidibé, nouveau Président  de l’Assemblée nationale, n’a le mérite que d’être un parent par alliance  de IBK, Président de la République du Mali. Il est personne le beau père de Karim Keita, fils de IBK et non moins député élu en Commune II du District de Bamako. Difficilement au Mali, vous trouverez quelqu’un qui puisse vous rappeler un haut fait politique de cet illustre inconnu qui se trouve aujourd’hui sous le feu des projeteurs. Militant du RPM, il n’aurait jamais rêver de devenir Président de l’Assemblée nationale, avant l’arrivée d’IBK, son parent par alliance à la tête du Mali. Et, le semblant d’unanimisme qui a eu lors de l’élection de ce nouveau Président, nous rappelle malheureusement l’ Assemblée nationale d’une époque récente de la vie politique du Mali. Même la candidature de Dr Oumar Mariko, qui a mon sens visait à faire l’Assemblée nationale, un espace d’expression démocratique par excellence de notre démocratie, a été mal perçue par certains députés, qui apparemment n’arrivent pas à devenir des démocrates dans l’âme. Qu’on l’aime ou qu’on ne l’aime pas, il faut admettre que cette initiative de Dr Oumar Mariko, qui se voulait à notre sens purement pédagogique, a évité à notre hémicycle cette image d’unanimisme qui frise un consensus qui nous rappelle individuellement et collectivement des mauvais souvenirs. Dr Oumar Mariko savait d’avance que le combat qui devait l’opposer à Issaka Sidibé, allait prendre l’allure de celui qui avait opposé David à Goliath, tant le candidat du RPM avait le soutien de la quasi-totalité des députés. « A la faveur de la crise que notre pays a vécu, nous avons tous prôné le changement. Mais, c’est le lieu de comprendre qu’aucun changement n’est possible, si nous ne décidons pas de changer radicalement notre façon de faire la politique », a indiqué  Dr Oumar Mariko, qui a été soutenu dans sa démarche et logique par 6 autres députés qui se sont ajoutés aux 5 députés du parti SADI, pour lui donner un total de 11 voix.
Mais, d’ores et déjà, à la lumière de cette élection qui avait l’allure d’une simple formalité, l’on peut sans risque de se tromper dire que le Mali n’est pas encore sorti de l’auberge. Et, tout porte à croire que cette assemblée nationale sera une caisse de résonnance, pour ne pas dire une chambre d’enregistrement, où toutes les décisions passeront comme lettre à la poste. Tellement que le constat était patent, Issaka Sidibé, le tout nouveau Président de l’Assemblée nationale, s’est senti obliger de rassurer les uns et les autres. « Nous veillerons à ce que l’Assemblée nationale ne soit pas une chambre d’enregistrement », a-t-il indiqué.
Assane Koné

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

18 COMMENTAIRES

  1. La république bananière de Sébenicoro

    Karim: Papa, papa, j’ai réussi à placer mon beau père sur le perchoir.

    IBK: dit moi bonjour d’abord fiston.
    Comment t’as fait pour convaincre la communauté du Rassemblement Pour les Moutons?

    Karim: Mais papa tu as tout dit. Ce sont des moutons.
    Maintenant que j’ai sécurisé le pouvoir en qu’à d’empêchement pour toi papa, je peux maintenant vendre deux mines d’or avant mon anniversaire prévu à Miami?

    IBK: Fait doucement et prudemment car la presse malienne et internet sont loin d’être des moutons.

    Karim: Mais on s’en fout papa !
    Ma femme veut maintenant un Hamam en plein désert avec un personnel marocain pour seulement 10 milliards par an.

    IBK: Mais fiston tu ne dépenses pas assez toi.
    Les femmes, il faut les impressionner.
    Prend exemple sur ton père, voyons!

    Karim: Oh papa ahaaaa!
    J’ai prévu d’avoir deux bateaux de plaisance à la côte d’azur, un jet privé et 50 limousines.

    IBK: T’as déjà passé la commande?

    Karim: Non papa ahaaa!
    J’attends les choix des couleurs et des dimensions de ma femme.

    IBK: Toi tu parles beaucoup petit et tu fais peu.
    Ton père à 77% des suffrages et tu n’as pas encore ton jet privé?

    Karim: Mais papa ahaaa!
    J’ai un beau-père déjà président de l’assemblée nationale.

    IBK: Ça c’est l’ordre normal des choses petit.
    Bouge toi un peu plus petit et impressionne moi avant que mes amis qataris n’arrivent te trouver comme cela.

    Karim: Comme quoi papa ahaaaa?

    IBK: Comme un fils de président alors t’es un fils de roi.

    Karim: Oui papa ahaaa t’inquiète…

  2. Vous incitez les gens à sortir depuis la France. Comme c’est irresponsable. Votre niveau intellectuel ne doit pas voler très haut.
    Continuez à pointer au pôle emploi et fermez votre clapet et surtout un conseil: n’oubliez de vous brosser les dents en rentrant dans votre squat parce que vous avez une haleine de chien.

  3. Vous croyez que le changement c’est Dr Oumar Mariko à la tête de l’Assemblée Nationale. Vous manquez de jugeote ou vous faîtes semblant. Il y a une majorité qui a gagné les présidentielles qui a un candidat de consensus pour le perchoir afin d’aider le Président IBK à faire ses reformes. Vous voulez que Oumar Mariko, un type negatif, qui n’a jamais rien construit, qui n’a fait que jacter depuis toujours soit président. On est où là? Par quoi vous refléchissez?

  4. La lecture est un art et n’est pas donnée à tout le monde.
    Quand IBK parle, par exemple, on a de la peine à le comprendre. Mais cela ne veut pas dire qu’il est nul.
    Issaka SIDIBE a au moins une maîtrise en SCIENCES JURIDIQUES, obtenu en juin 1989; au moment où beaucoup de gens qui ont assuré des hautes fonctions dans ce pays, se sont faits renvoyer en 2ème année SJ à l’ENA du Mali, pour aller se racheter après à l’Université Cheick ANTA DIOP de Dakar ou dans des Universités “bien cotées” en Europe, aux USA ou ailleurs.
    En ce moment, c’était l’école de Moussa TRAORE et non celle de Alpha Oumar Konaré; cette école qui était la référence dans toute la sous-région.
    On dit chez nous:”Quand on ne connait pas quelqu’un, on l’appelle héï”

  5. … de la Fédération d’Athlétisme.
    Bref, je suppose que vous venez d’arriver au Mali.

    Mais, le destin d’un homme n’est pas lié à ce que vous avez dans vos cœurs . Il serait plutôt mieux d’attendre et de voir que de vouloir ternir l’image de ce Monsieur. Et çà marchera, Inchallah!

    • ahhhhhh!!!! maliba tu m’inquiètes de jour en jour !!! quand les maliens auront droit a une vie radieuse ? que du vol du népotisme, la corruption a tout bout de chemin et voila une nouvelle manière de faire la politique au mali le PARTI FAMILIALE IBK père fils beau père que du pain béni pour toute une famille attendront de voir la suite il faut une place pour la belle fille vous serrez très surpris et le petit frère de Karim qui se prépare pour les municipales a venir, et pourquoi pas la première dame 1 ou bis ministre il ne manque plus que ça !!!!!
      en attendant que le président de l’assemblée nationale apprenne a lire franchement a le voir lire son propre discours ça me rappel bien de choses et de moments rappelez vous des séances de lecture du capitaine Konaré ah !!!!!! dites nous ? il n’y a pas que les médiocres au mali ?????

  6. Monsieur le journaliste,
    Et son lien de parenté avec la famille de IBK, à travers sa fille, ne date que de 2007; donc après plus de 15 ans de lutte politique commune avec son camarade de lutte IBK et au moment où le parti du tisserand vivait les pires moments de son histoire.
    Si IBK mérite d’être Président de la République, pourquoi lui ne mérite-t-il pas d’être Président de l’Assemblée?
    Devrait-il sacrifier ses convictions et sa carrière politique aussi riche parce que sa fille est l’épouse du fils du Président; alors que ce lien n’est qu’une simple coïncidence?
    Si vous êtes choqué par cette élection (qui n’est pas une nomination et vous vous dites des démocrates) à cause des préjugés que vous avez dans vote tête, cela ne doit pas vous emmener à dire des abominations.
    Si vous trouvez que Issaka SIDIBE est un “illustre inconnu”, cela prouve que vous-même ne savez rien de la Fédération malienne de Foot-ball de votre pays, de l’AS Réal de Bamako, du Mouvement Olympique du Mali,…

  7. IBKiste,
    Merci pour cette précision!
    Les gens ne sont pas justes envers eux-mêmes.
    Quand IBK, ABDRAMANE NIANG ou autres ont commencé à faire la politique, c’est par rapport à l’ambition qu’ils avaient toujours eu pour leur pays. Il en est ainsi aussi pour Issaka SIDIBE qui a été chassé de l’ADEMA en même temps que IBK par des politiciens véreux et Soumaïla CISSE faisait partie de ceux-là; mais l’histoire l’a, lui aussi rattrapé.
    C’est ainsi que Issaka SIDIBE avec IBK et d’autres amis politiques ont créé le RPM en juin 2001. Il est élu député sous les couleurs de ce parti pour la Région de Koulikoro pour la mandature 2002-2007.
    Donc, dire que ce Monsieur n’est qu’un “illustre inconnu” n’est que le résultat d’une malhonnêteté intellectuelle.

  8. koudis:
    “si les hommes politiques sont si idiots et magouilleurs que ça et qu’ils sont élus par le peuple, alors c’est que le peuple est crédule et encore plus idiot qu’eux”
    Cette conclusion est tres pertinente et décrit une réalité: “90% des maliens” sont idiots et les posts sur MW le prouvent brillamment.
    OSONS LE RECONNAITRE POUR AVANCER.
    Salut à toi téméraire Koudis

  9. TOUS DEVANT L’ASSEMBLÉE NATIONALE CE VENDREDI POUR RÉCLAMER LA DÉMISSION DU PATIN FAMILIAL DE LA TÊTE DE NOTRE ASSEMBLÉE NATIONALE.

    Wa salam!

    • Vous devrez vous occuper de vos oignons. vous poussez les gens à sortir depuis la France, ce n’est pas responsable. votre niveau ne doit pas voler très haut, Continuez à ponter au pôle emploi et fermez donc votre clapet. fainéant.

    • Si tu oses traiter ce monsieur de voleur sans la moindre preuve, c’est ce tu traiteras ton père de bien pire. ça se voit que tu n’as pas un semblant d’éducation.

  10. Illustre inconnu???
    Pour quelqu’un qui se veut être journaliste, il faut peut être commencé par le B. A du métier…à savoir se renseigner. M. Sidibé n’est pas un illustre inconnu…membre fondateur du RPM, il fut élu député dudit parti lors de la législature 2002-2007 donc ramener son engagement ou son élection à une simple filiation…faut pas exagérer !!!!
    Renseigner vous bon sang
    Et puis, Karim et la fille de Sidibe se sont rencontrés quand…2007!!!!

  11. Quelle infortune vivons nous depuis 20 ans, car depuis nous vivons une mediocratie
    …………. A quand cette démocratie tant attendue par le peuple…?

    Sauf si nous sommes des sans couilles les égyptiens eux ont pas attendu une fin de mandat pour réagir contre morsi eux on les couilles et la clairevoyance.

  12. Les hommes politiques maliens ne sont qu’une caste avec une machine bien huilée.Petits arrangements entre amis et collusion évidente avec les milieux d’affaires pour grand nombre de nos hommes politiques. Rien de nouveau , cependant la coupe est pleine ! Nos hommes politiques sont censés être les représentants du peuple (Principe de la République). Ce qui devient intéressant en ce moment, c’est que IBK a perdu le contact avec la réalité. C’est une évolution normale chez les aspirants dictateurs, il est cependant à craindre que les montreurs de marionnettes le rappellent à la raison. En conclusion, si les hommes politiques sont si idiots et magouilleurs que ça et qu’ils sont élus par le peuple, alors c’est que le peuple est crédule et encore plus idiot qu’eux. :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

Comments are closed.