Attaques des 22 et 24 février 2019 : L’URD condamne et invite la communauté Internationale à renforcer son assistance au Mali

0
les opposants à IBK s’organisent au sein du Front
Soumaila Cissé

Le parti de l’honorable Soumaila Cissé a condamné, dans un communiqué publié le 24 février, les attaques des 22 et 24 février 2019 causant des morts et des blessés.Le parti a aussi  appelé la communauté Internationale à renforcer son assistance au Mali.

Après le nord et le centre, c’est non loin de la capitale malienne que les forces du mal opèrent ces derniers temps. Elles ont fait des victimes les 22 et 24 de ce mois lors d’une attaque contre les Casques bleus de l’ONU et contre le camp Boubacar SadaSy à Koulikoro. Ces attaques ont été condamnées par le principal parti d’Opposition malienne. « Le Vendredi 22 février 2019, des Casques bleus de la Minusma ont été attaqués par des hommes armés sur la route de Siby causant la mort de trois Casques bleus guinéens, et faisant un Casque bleu et un civil blessés » rappelle l’URD dans le communiqué signé par Me Demba Traoré avant d’ajouter : «Dans la nuit du Samedi 23 au Dimanche 24 février 2019, le camp Boubacar SadaSy de Koulikoro a été la cible d’une attaque terroriste faisant trois blessés, dont deux militaires et un civil ».

Le parti a, après avoir présenté ses condoléances les plus attristées aux familles des disparus et souhaité prompt rétablissement aux blessés, condamné avec fermeté ces attaques terroristes. La formation politique de SoumailaCissé a exprimé, dans son communiqué, toute sa solidarité et son soutien aux populations durement affectées par ces attaques, notamment celles de Koulikoro et de Siby et a félicité les  forces armées pour leur courage et leur engagement hautement patriotique. Aussi,  le parti leur renouvelle sa confiance et son soutien. « L’URD s’inquiète de la recrudescence des attaques armées  sur presque la quasi-totalité du pays et invite une fois de plus la communauté Internationale à renforcer son assistance au Mali et l’exhorte à poursuivre ses efforts de sécurisation et de stabilisation sur toute l’étendue du territoire national aux côtés de nos Forces Armées et de Sécurité », sollicite le parti de la poignée de main du chef de file de l’Opposition démocratique et républicaine.

Boureima Guindo

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here