Audience à Koulouba : Le Président IBK reçoit le tout-nouveau chef de la MINUSMA

0
Mahamat Saleh ANNADIF, nouveau Représentant du Secrétaire Général des Nations Unies (RSSG) et Chef de la MINUSMA au Mali
Mahamat Saleh ANNADIF, Représentant du Secrétaire Général des Nations Unies (RSSG) et Chef de la MINUSMA au Mali

Mahamat Saleh ANNADIF, c’est son nom, est le tout-nouveau Représentant du Secrétaire Général des Nations Unies (RSSG) et Chef de la MINUSMA au Mali. Arrivé la veille dans notre pays, il n’a pas perdu du temps pour aller à la rencontre des autorités au Mali, au premier rang desquelles le Chef de l’Etat.
Outre la dimension protocolaire – visite de courtoisie – cette visite était une opportunité pour le patron de la MINUSMA de s’entretenir avec le Président IBK sur les principales missions qui seront les siennes pendant son mandat.
Au cours de l’audience, M. ANNADIF a réitéré au Président de la République sa disponibilité à conduire sa mission au service de la paix et de la stabilité du Mali. Il s’est dit convaincu que le Mali et la MINUSMA travailleront ensemble, en bonne intelligence, pour la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation. M. ANNADIF a aussi réaffirmé au Chef de l’Etat l’engagement de la MINUSMA à être aux côtés du Mali, quelles que soient les circonstances
Monsieur ANNADIF de préciser qu’après la signature de l’accord, il considère qu’il n’y a que deux camps au Mali : celui de la paix ou se trouvent le Gouvernement et tous ceux qui ont signé l’accord, et le camp des terroristes qui sont plutôt pour la destruction du Mali. Et il n’y a aucun doute la MINUSMA soutiendra et accompagnera le camp de la Paix, a-t-il ajouté.
Mahamat Saleh ANNADIF s’est dit convaincu que la seule façon d’empêcher les terroristes de s’éterniser au Mali est de réussir la Paix : “… tout prouve que faire la paix au Mali, c’est aussi de l’intérêt de tous les pays voisins et amis du Mali. Et tous les jours, on a des preuves qu’il n’y a pas qu’au Mali que ça arrive. Cela peut arriver chez n’importe qui et nous devrons donc conjuguer tous nos efforts pour que, ensemble, nous arrivions à terroriser les terroristes, pour que, ensemble, nous stabilisions le Mali et que, ensemble, nous arrivions à la Paix. Chacun doit jouer son rôle pour qu’on arrive à cet objectif commun.” dira-t-il.
Pour sa part, le Chef de l’Etat a salué la démarche du RSSG des Nations Unies et lui a donné l’assurance au RSSG que le Gouvernement est à la tâche pour que l’accord issu du processus d’Alger puisse être mis en œuvre dans les meilleurs délais.

PARTAGER