Cabale médiatique contre les Affaires Étrangères : Qui en veut à la ministre Kamissa Camara ?

0
Kamissa Camara
Kamissa Camara

L’histoire nous a toujours dit que c’est David qui a dû faire usage de pierres pour combattre Goliath et non le contraire. Cependant, les rôles dans cette histoire sont inversés dans le contexte malien actuel. Notre «Goliath», symbolisant la presse à scandale toujours à la recherche de la petite bête, allant d’article en article, aussi infondés les uns que les autres, a décidé de jeter un torrent de pierres sur le jeune «David». Détrompez-vous !

Dans notre cas, David est une femme mais la superposition de contextes se justifie dans le fait qu’elle est jeune et n’a nulle autre arme pour se défendre que le travail qu’elle accomplit et la confiance placée en elle par le président de la République.

En effet, Kamissa Camara est, depuis peu, le sujet de discussions favori de personnes aux intentions douteuses qui écriraient peut-être des révélations leur venant en songes -sait-on jamais- car le contenu nous pousse souvent à relativiser et analyser avec un certain esprit critique.

Alors, faisons une petite interrogation de mathématiques improvisée : sur un gouvernement de plus de 30 ministres, seul un ministre mériterait d’être dans les tabloïdes, semaine après semaine ? Pourquoi un large nombre de ces derniers est tranquille et arrive à travailler sans se soucier d’autres aspects ?  À vos stylos ! Réveillez-nous lorsque vous aurez des réponses.

Oui, nous parlons de réveil car il semble qu’on essaye d’endormir l’opinion publique, l’arroser de leurres pour qu’elle en oublie les vrais problèmes. Dans un pays en crise, de surcroît frappé par un contexte sécuritaire délicat, il serait judicieux de se donner la main et débattre sur les difficultés essentielles. Un vieux sage disait : «Les Maliens sont des vrais patriotes, ils aiment tous le Mali mais le seul souci est que chaque Malien a son Mali dans sa poche», cette citation résume malheureusement la situation qui prévaut présentement.

C’est connu, l’information s’est souvent vendue à prix d’or mais pour ce qui est de la désinformation, le phénomène est nouveau et assurément plus rentable, à en croire son ampleur actuelle. Le boom des réseaux sociaux n’aide pas vraiment, cette nouvelle démocratie digitale qui, à priori, est une vraie aubaine pour le peuple, ne lui sert malheureusement pas car elle crée plus de problèmes qu’elle n’en résout. Le fait qu’il y ait peu ou pas d’organes de régulation fait que n’importe qui peut diffuser n’importe quelle information et elle fera le tour sans vérification aucune.

Nous interpellons les autorités compétentes pour pallier ce problème sinon nous nous dirigeons tranquillement vers un avenir incertain. Nous ajouterons qu’il est du devoir de chaque Malien d’aider à la préservation de la souveraineté de l’État et ce auprès de tous ses ennemis. Nous sommes tous mis à l’épreuve, tous autant que nous sommes et seule l’histoire nous jugera.

Quant à Kamissa Camara, nous espérons qu’elle saura trouver la force de résister à ces ennemis de l’ombre car s’il y a une seule tâche qui lui incombe vraiment, c’est de faire briller la Nation malienne sur l’échiquier international. À nous autres citoyens maliens d’appuyer le gouvernement dans sa tâche de remise en route d’un pays en crise depuis 7 ans.

Bennet WANGARA

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here