Chronique du web : Quelle sera la couleur des réseaux sociaux en 2020 ?

0

Disons-le tout net : les réseaux sociaux sont bien partis pour faire partie durablement de notre quotidien. Toutes les études dévoilées au cours de cette année qui s’achève l’ont démontré avec force arguments et démonstration. L’une de ces études les plus sérieuses est celle réalisée par Hubspot et Talkwaker, spécialisées toutes deux dans l’intéligence digitale au service du marketing, qui se trouve en téléchargement gratuit à l’adresse suivante : https://bit.ly/2DNGrFA

Ceux qui croyaient avoir fini de manger définitivement leur pain noir n’ont qu’à bien se tenir ; ils devraient plutôt songer à développer des stratégies mieux élaborées pour à la fois dompter et collaborer avec l’ogre qui est en train de marquer de son empreinte tous les domaines de notre existence.

Dès à présent, soyons clair ! Quand nous parlons de réseaux sociaux, il ne s’agit pas de leur écume que nous connaissons malheureusement sous nos latitudes tropicales : passer la journée à chatter inutilement, publier des images morbides, répandre des fake news, brocarder, vilipender, clasher, se rendre inutile à la société… Il s’agit, au moyen de stratégies presque scientifiques, de faire de la veille, du marketing digital, soigner la réputation et/ou l’image de marque, communiquer et anticiper les crises. On est en plein dans le « social intelligence ». Autrement dit, l’usage noble des réseaux sociaux, celui qui permet à une marque ou à une entreprise de maîtriser son environnement et « faire du pognon » en gagnant des parts de marché toujours importantes.

Selon donc cette étude conjointe menée par Hubspot et Talkwaker, 2020 va s’inscrire dans la continuité de 2019 avec toutefois quelques changements majeurs auxquels il faudra prêter davantage attention. En premier lieu, il s’agira de prendre en compte l’importance de Tik Tok et des nouveaux canaux. L’application musicale Tik Tok, pour ceux qui ne le savent pas, est l’une des applications les plus populaires auprès des adolescents, et son succès se confirme puisque, en termes de téléchargement, elle dame le pion à Facebook, Snapchat et Instagram. La vitesse de pénétration de la version occidentale du réseau social chinois Douyin, Tik Tok, est fulgurante avec un nombre d’utilisateur estimé à 750 millions en 2019. Et porte à croire que 2020 sera le graal pour Tik Tok.

Ce que vont rechercher les internautes de 2020, ce seront moins le nombre de followers, mais plutôt des communautés plus qualitatives et authentiques. Cela explique l’essor de nouveaux canaux, alternatives aux géants déjà connus.L’étude révèle aussi que de très grandes marques comme Pepsi ou Nike, ont déjà lancé leur stratégie sur Tik Tok. Ces grandes marques visent surtout à pénétrer le marché chinois dont on sait qu’il est aujourd’hui le plus porteur au monde.

Le deuxième changement majeur portera sur ce qu’il convient d’appeler la detox digitale, autrement le bien être comme nouveau facteur d’engagement. Les internautes de 2020 seront plus enclins à surveiller leur hygiène de vie sur les réseaux sociaux. Selon Hubspot et Talwalker, de plus en plus d’internautes parlent de réduire leur nombre d’heures passées sur les réseaux. Ils déduisent qu’il s’agit là d’un tournant, « un vrai changement d’habitude des consommateurs qui pourrait s’opérer ». Conséquence : les marques qui privilégient la qualité vont inspirer les internautes et leur donner envie d’agir dans le « monde réel ».

Autre particularité de 2020, les utilisateurs des réseaux sociaux seront plus attentifs aux questions de confidentialité et, plus globalement, à la protection de leurs données personnelles. Cette problématique sera un point central de la confiance entre les internautes et les marques. Il s’ensuivra que les internautes seront à la fois en recherche de personnalisation mais également très alertes sur le sujet de la protection de leurs données. Si les marques marques tiennent à maintenir leur lien avec les consommateurs, elles devront travailler davantage à renforcer la confiance avec ceux-ci.

Enfin quatrième tournant décisif en 2020, une certaine forme de prééminence de la technologie en l’occurrence la réalité augmentée et la réalité virtuelle aura cours pour améliorer l’expérience. L’internaute de 2020 sera plus réceptif aux technologies, ce d’autant plus qu’il est suffisamment préparé à renoncer à sa technophobie. Et sa perception subira une profonde évolution dont le point culminant sera un changement de paradigme vis-à-vis de l’intelligence artificielle. Ce changement sera plus positif et s’observera dans une reconnaissance plus large des apports de l’IA dans nos vies quotidiennes.

L’étude conclut que cette mutation est une opportunité pour ceux qui souhaitent intégrer l’IA à leur stratégie marketing avec, à la clé, un gain de temps, efficacité dans le traitement de données ou encore identifications de tendances…

Pour les professionnels du marketing notamment sur les réseaux sociaux, ces évolutions de tendances induiront de nouvelles mœurs qui porteront essentiellement sur de nouvelles stratégies publicitaires, l’avènement des micro-influenceurs et la prise en compte du contenu généré par les utilisateurs.

Les comptes officiels et pages de marques et de destinations auront tout intérêt à faciliter le partage et susciter l’envie d’interagir. Quant aux professionnels du marketing, ils devront donc se focaliser sur la création d’une vraie communauté investie afin d’augmenter l’engagement des internautes. Les consommateurs de 2020 n’achèteront plus des produits, mais des expériences.

Serge de MERIDIO 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here