Commune IV du district de Bamako : Les députés Moussa Mara et Assan Sidibé mettent leurs premières indemnités parlementaires à la disposition de la population

0

Les députés élus en commune IV du district de Bamako, les honorables Moussa Mara et Assan Sidibé viennent d’honorer leur promesse de campagne en affectant leurs indemnités parlementaires mensuelles ( 3 millions de FCFA ) au financement des projets des jeunes et des femmes de leur circonscription. Les premiers chèques ont été remis aux 6 premiers bénéficiaires, le samedi dernier, au siège du parti, Yelema, formation politique des deux députés.

« La promesse, quand elle est faite par un homme honnête, est une dette », dit-on. Hé oui, les députés Moussa Mara et Assan Sidibé viennent de payer la dette que les populations de la commune IV ont  avec eux. Comme ils ont promis pendant la campagne lors des législatives, ils ont mis leurs indemnités parlementaires à la disposition des populations de la commune IV pour le financement des projets des jeunes et des femmes. Ces indemnités mensuelles s’élèvent à 3 millions par mois. Et chaque mois , des jeunes et des femmes sont sélectionnés selon la qualité de leurs projets pour bénéficier de ce fond social. 4 personnes (deux hommes et deux femmes) et deux organisations féminines ont été les heureuses bénéficiaires des premiers chèques de ce fond social. Les heureux bénéficiaires sont, entre autres, Bambara Dramé (500.000 F CFA ) ; Mariam Kodio (550.000 F CFA ) ; Bakary Traoré (600.000 F CFA ) ; Hawa Traoré (410.000 CFA ) ; Mahamadou Dembélé (430.000 F CFA ) ; Oumou Sissoko (500.000 F CFA).

« Nous avons créé un compte et ce compte a reçu les premières indemnités que l’Assemblée nationale nous laisse, c’est 1.500.000 F CFA », a expliqué l’honorable Moussa Mara d’entrée de jeu.« Nous sommes heureux de voir la concrétisation de notre promesse de campagne », s’est-il réjoui avant d’ajouter que ça sera continuel. « On travaillera sur cette base durant tout le mandat », a laissé entendre l’honorable Moussa Mara. Pour lui, c’est la première fois que de tels actes soient faits par des élus au Mali.

Pour sa part, l’honorable Assan Sidibé a réitéré leurs engagements, lui et l’honorable Moussa Mara, à respecter leurs promesses en faveur des populations de la commune IV du district de Bamako.

Les bénéficiaires ont, tour à tour, exprimé toute leur reconnaissance aux élus qui ont, au lieu de se servir, préféré servir les populations de leur commune. « Ce geste venant des députés de Yelema ne m’a pas surpris. Ils ont toujours fait ce qu’ils ont promis », a témoigné Bambara Dramé, une des bénéficiaires au nom d’organisations féminines en commune IV.

Selon le membre du comité de gestion de ce fond social, l’attribution des chèques se fait dans des conditions de transparence. Un site web, WWW.FS-yelema.com a été créé pour non seulement donner toutes les informations sur le fond, mais aussi permettre aux candidats d’y postuler.

Il faut préciser que ce fonds n’est destiné qu’aux habitants de la commune IV du district de Bamako.

Boureima Guindo

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here