Consignes données par IBK : Les Com-théâtre rencontrent les populations

0

Conformément à la demande du Président de la République, Ibrahim Boubacar Keita, aux forces armées du Mali de créer un climat social, accueillant autour d’eux afin de bénéficier de l’accompagnement des populations dans la lutte contre le terrorisme, le commandant du théâtre des opérations Inter Armes Est et celui de la zone de défense numéro 1 de Gao ont rencontré la population de ‘’Sidibé’’, un village situé à 20 km de la capitale des Askia.

Dans le cadre de leur deuxième sortie sur le terrain, les Com-théâtre des forces armées à Gao étaient à ‘’Sidibé’’, le jeudi 14 novembre dernier, pour échanger avec les notabilités et la population sur les questions sécuritaires, sollicitant leur concours dans la lutte contre  le terrorisme qui sévit dans notre pays.

Devant les populations du village de ‘’Sidibé’’, le Com-théâtre des opérations le général Ouahoun Koné a expliqué aux notables le rôle qu’ils doivent jouer auprès des forces armées et de sécurité dans la lutte contre le terrorisme sous toutes ses formes dans notre pays. A son tour, le chef de village de Sidibé, M. Amadou Youssoufa Sidibé a profité de cette occasion pour présenter aux visiteurs les besoins et les soucis majeurs des habitants de son village.

Sachant que le rôle des forces armées et de sécurité consiste à sécuriser les personnes et leurs biens,  le chef de village a apprécié la démarche et fait des prières pour le retour de la paix dans notre pays.

Rappelons que le Président IBK lors de sa visite à Gao, à la suite de l’attaque du camp d’Indélimane, avait encouragé les militaires à collaborer davantage avec les populations  pour réduire la menace terroriste.

«C’est à vous de créer un climat social, accueillant et convivial autour de vous. Mais, si l’on vient en chef autoritaire s’imposer au village, on n’est pas reçu comme un fils venu pour secourir ses parents. Nous ne sommes plus en période coloniale, le monde a évolué. Le bon comportement est important pour la vie de vos hommes et la vie des soldats m’importe», avait déclaré le chef suprême des Armées, Ibrahim Boubacar Keita, à la hiérarchie militaire à Gao.

Face à la multitude des attaques des groupes armés qualifiés de terroristes  contre les positions des FAMa, le président IBK avait martelé que l’heure a sonné pour le changement de stratégie et de comportement vis-à-vis de l’ennemi.

«Vous avez le devoir de combattre, c’est votre mission. Il faut que vous soyez vigilants parce que nous sommes en guerre contre un ennemi sans foi qui s’adapte à tout comportement », a-t-il ajouté.

La démarche d’aller à la rencontre des populations pour solliciter leur concours dans la lutte contre les ennemis de la nation, initiée par les commandants des opérations sur le terrain s’inscrit parfaitement  dans les consignées données par le chef suprême des armées, le président IBK.

Ousmane MORBA

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here