Coordination de la majorité présidentielle : Boulkassoum Haïdara chez des chefs d’institutions

0
Boulkassoum Haidara, vice président du RPM
Boulkassoum Haidara, vice président du RPM

Après la signature de la convention de la Coordination de la Majorité présidentielle (CMP) et la mise en place de son Secrétariat Exécutif, son Président, Boulkassoum Haïdara, en compagnie des Présidents de ses partis membres, a rendu visite aux Présidents de certaines institutions de la République. Il s’agit du Président de la République, du Premier ministre et du Président de l’Assemblée nationale.

Au cours de ces visites, la délégation a remis officiellement les textes fondateurs de l’organisation, avec à l’appui un message fort de soutien au Président de la République et à son Gouvernement, d’assurance et d’engagement auprès des autorités.

La délégation a également plaidé pour la bonne gouvernance et la promotion des cadres, sans oublier de fustiger ceux qui ont trahi la confiance placée en eux et terni l’image du Mali. Elle a aussi sollicité l’appui des autorités à la CMP.

Les différents chefs d’institutions ont exprimé leur profonde satisfaction et félicité les Présidents de partis pour avoir réussi à rendre effective la mise sur pied d’un instrument de cohésion politique qui se réclame du Président de la République, et qui s’est engagé à soutenir l’action gouvernementale.

Chacun de ces responsables d’institutions a apprécié la mise en place de la CMP, en ce sens qu’il vise à clarifier le jeu politique. Ils se sont reconnus dans les recommandations de la CMP en ce qui concerne la lutte contre les gangrènes de mal gouvernance, de gabegie, d’impunité et d’injustice en général.

Ils ont pris l’engagement de s’investir à fond, non seulement sur ces interpellations de respect des vertus républicaines, mais aussi sur la mise à contribution des compétences expertes et disponibles au sein des Partis de la CMP.

Au menu de toutes les rencontres, les négociations d’Alger pour le retour de la paix et le front social ont constitué les sujets évoqués, sur lesquels le chef de l’Etat a donné des assurances et a fait des promesses d’efforts et de bonne volonté pour épargner au Mali des effervescences socio-sécuritaires dont il n’a nullement besoin aujourd’hui.

Enfin, d’importantes informations rassurantes ont été données à la Délégation sur les défis majeurs du moment, tels que les opérations du RAVEC, la Régionalisation, la Décentralisation renforcée, la réorganisation de l’Armée nationale, les Communales 2015 et les Réformes administratives, entre autres.

Les Autorités ont beaucoup insisté sur la nécessité de créer la cohésion entre les bases des partis respectifs de la CMP, d’abord pour l’image et l’efficacité, mais aussi pour conjurer définitivement les inimitiés et les exclusions politiques, toutes choses qui concourent aux risques de fragilisation.

Rappelons que le Président de la CMP était accompagné du Pr Mamadou Kassa Traoré, Président du MIRIA et de “IBK Mali 2012”, du Pr Younouss Hamèye Dicko, Président du RDS, du Pr Tiemoko Sangaré, Président de I’ADEMA-PASJ, de Mme Hamoye Cissé, Présidente du PDS, de Mr. Nancoman Kéita, Secrétaire Exécutif de la CMP et de Mr. Moriba Kéita, Secrétaire chargé des relations avec les Institutions.

Correspondance particulière

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER