Faux contrat de véhicules : 4 militaires et deux civils inculpés

1

Le lundi et mardi derniers, 4 hauts gradés et deux civils ayant servi au ministère de la Défense et des Anciens combattants (Mdac) ont été placés sous mandat de dépôt par le Pôle économique et financier. Ils auraient tous trempés dans une affaire de faux contrat.

 L’audit annoncé par le Président de la Transition, le colonel Assimi Goïta sur la Loi de Programmation militaire (LOPM) est loin de connaître son épilogue. Mais d’ores et déjà, des dossiers pendants au Pôle économique et financier livrent leur secret.

Le lundi dernier, un ex-DFM du Mdac, le colonel Abdoul Wahab Touré et son adjoint Mohamed Lamine Diakité, le Commandant Adama Kaba (à l’origine un planton mais chargé des marchés au moment des faits), le lieutenant Tio Konaté, le contrôleur financier Mme Sangho Fatoumata Bocoum ont été auditionnés avant d’être placés sous mandat de dépôt. Le lendemain mardi 28 septembre, Toumaye Traoré (en poste actuellement à Gao) qui servait au Mdac comme délégué du contrôle financier a été à son tour écroué. Tous sont sous la charge de « faux et usage de faux, atteinte aux biens publics, complicité d’atteinte aux biens publics ».

Les mis en cause qui ont servi à la Défense entre 2018-2020 sous le Mdac, le Pr. Tiémoko Sangaré, sont suspectés d’avoir orchestré un faux contrat de marché de véhicules avec une réception fictive. L’argent dont on n’a pas une idée du montant pour le moment, est sorti du trésor public. Selon nos sources, le nommé Adama Kaba aurait joué un grand rôle dans cette affaire.

 

Abdrahamane Dicko

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here