Lutte contre la corruption au Mali : Le rôle des Médias à la loupe

0

Les professionnels des medias ont un rôle important à jouer dans la promotion de la gouvernance, c’est pourquoi la maison de la presse et ses partenaires, notamment la fondation Friedrich Ebert et transparency international ont mis à la disposition d’une vingtaine d’homme de media une formation autour du thème : « rôle des medias et du journalisme d’investigation dans la lutte contre la corruption »

Il s’agissait à travers ces deux jours de travaux de mettre à la disposition de la presse malienne le nécessaire pour faire face à la corruption qui reste un des plus grands maux qui rongent notre société.

Il s’agissait aussi de doter les journalistes maliens de la connaissance nécessaire pour qu’ils intègrent dans leur travail les standards de la profession et qu’ils apprennent à développer un travail d’investigation dans le respect du code d’étique et de déontologie.

La rencontre s’est déroulée sous forme de débats entre les acteurs de la lutte contre la corruption et les journalistes histoire de créer un climat de confiance entre ces acteurs et les hommes de media afin de permettre aux journalistes à la sortie de la formation d’avoir accès aux informations pour mieux lutter contre la corruption.

Au cours de la formation, des communications ont été faites  par Samuel Kaninda sur l’approche et les outils de transparency dans la lutte contre la corruption. Dr Abdoulaye Sall a fait une communication sur le cadre juridique et institutionnel de la lutte contre la corruption au Mali, aussi le doyen Mahamane Hameye Cissé s’est appesanti sur l’accès à l’information au Mali : théories et pratiques à l’épreuve de la charte d’accès à l’information.

D’autres personnes ont fait des communications, notamment M. Filifing Diakité, Gaoussou Drabo, Luc Damiba, Ousmane Bemaba etc.

Il faut noter que les travaux ont pris fin lors d’une table ronde tenue le vendredi 20 mars à l’hôtel Salam.

Issa KABA

Commentaires via Facebook :

PARTAGER