Dynamisme, travail, excellence: Arouna Modibo Touré, MENC, une référence de la jeunesse malienne et africaine

2
Arouna Modibo Touré, le Ministre de l’Economie numérique et de la Communication
Arouna Modibo Touré, le Ministre de l’Economie numérique et de la Communication

Arouna Modibo Touré affectueusement appelé, Papou, l’actuel ministre de l’Economie numérique et de la communication vient d’avoir un club des amis. Ce jeune dynamique, un grand commis de l’Etat, généreux et humaniste a su laisser ses empreintes partout où il est passé en rendant des bons et loyaux services. Le choix porté sur sa personne par le Président de la République, Ibrahim Boubacar Keita de le nommer ministre, est loin d’être un jeu de hasard. L’homme, qu’on le veuille ou pas, incarne les qualités de dynamisme, d’excellence et de travail bien accompli pour donner une image positive à la nation entière.

Comme on le sait tous, les clubs des amis poussent comme des champignons, pour soutenir les hommes et les femmes qui semblent être des références pour la jeunesse. Mais, force est d’accepter que celui de Arouna Modibo Touré (AMT) vient à point nommé. Sans démagogie, aujourd’hui, à travers ses actes réalisés et posés, AMT mérite plus qu’un club. Qu’à cela ne tienne, les initiateurs de ce club doivent être salués à leur juste valeur car ayant fait un devoir de reconnaissance envers l’homme. Nommé ministre de l’Economie numérique et de la communication dans le Gouvernement, Abdoulaye Idrissa Maiga, AMT a pu mener des actes concrets en ce qui concerne ce portefeuille ministériel qui lui a été confié.

Par ailleurs, évoquons que c’est le samedi 12 mai 2018, que la cérémonie de lancement du Club des amis de Arouna Modibo Touré  a eu lieu sur le terrain de Bamako-Coura derrière le CCF. L’occasion a permis bien entendu de rassembler les amis, collaborateurs, parents, sympathisants et collègues de la star de l’évènement. L’objectif visé par ce club est de soutenir AMT dans ses initiatives, ses actions.

Après la lecture de verset coranique pour entamer la cérémonie, Amadou Konaté non moins ami d’enfance d’AMT dit que ce club ne se limite pas seulement en commune III, beaucoup de jeunes dans les  6 Communes de Bamako ont salué cette initiative et ils sont partants pour ce club. Pour lui, dans un bref délai ils vont entamer les démarches pour implanter ledit club dans les différentes communes de Bamako. Au dire, de M. Konaté la création de ce club au nom d’AMT n’est pas un fait du hasard. A l’en croire, il y a plus de 19 ans que AMT dit Papou soutient la jeunesse en organisant chaque année la coupe entre les jeunes du quartier. De plus, ce jeune de bon cœur, n’a jamais oublié les jeunes en les offrant du boulot et pour preuve, il y a plus de deux milles jeunes qui travaillent aujourd’hui grâce à lui. Il rassure que ce club à travers ses membres sera à la disposition d’AMT pour exécuter ses souhaits.

A sa prise de parole, le ministre Arouna Modibo Touré précise qu’il n’est pas à ce lancement en tant que ministre mais plutôt en tant qu’un citoyen ordinaire, ami et collègue et frère des initiateurs. Il affirme que pour le moment il n’a pas d’ambition politique mais que son soutient au Président de la République IBK est sans condition. Selon lui, c’est grâce à  IBK qu’il est ministre et sa dignité ne lui permettra pas de s’abstenir. D’éclairer que « Ce club n’a aucune ambition politique, il sert à rassembler les amis de la même génération, de la même idéologie pour suivre un destin, celui du président IBK. Certains ont mangé à la même table que nous et aujourd’hui, ils veulent aller manger ailleurs. Notre dignité ne nous permet pas cela ».

Par ailleurs, il est à souligner que la cérémonie a eu son éclat cérémonial a travers les prestations musicales d’un jeune rappeur Tal B.

M.L. KONE

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. Tchè a yè a Bon an da la. Prenez votre argent et arrêtez de nous sortir des conneries. On ne développe pas un pays dans le népotisme et la corruption

  2. Quand l’activité des ministres est réduite à créer des clubs de soutiens pour soutenir Bouffon 1er. Heureusement que la connerie ne tue pas au Mali.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here