Fin de la période de grâce pour IBK : L’opposition planifie de nouveau sa marche

101

Les leaders des partis politiques d’opposition de notre pays se sont réunis hier, au siège du parti Fare, pour préparer la feuille de route de leur marche avortée du 23 avril 2016. Faut-il rappeler que ladite marche avait été reportée pour cause de maladie du Président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta. Lui qui, après une dizaine de jours de séjour médical en France, est de retour au bercail depuis le dimanche dernier.

Face à la ‘’mal gouvernance’’, la ‘’mauvaise gestion’’ de la crise du nord, la ‘’corruption’’ et l’installation des autorités intérimaires, les partis politiques d’opposition avaient envisagé d’organiser une marche de protestation le samedi 23 avril dernier. Afin de mieux s’organiser pour faire entendre leur voix, les leaders de l’opposition, au cours de leur rencontre d’hier au siège des Fare de Modibo Sidibé, ont décidé à l’unanimité de se donner rendez-vous dans les prochains jours, afin de choisir la date exacte de leur marche. Mais bien avant cela, ils ont pu écouter les conclusions de la commission ad’hoc qui a été mise en place après le report de cette marche du 23 avril. La prochaine rencontre des partis de l’opposition concernera les présidents des partis politiques qui auront la lourde mission de fixer une date consensuelle à laquelle l’opposition aura à battre le pavé. Présent à la rencontre d’hier, Salikou Sanogo, 1er vice-président de l’URD, dira que cette rencontre des responsables de l’opposition a permis de faire un tour d’horizon de l’actualité nationale du Mali. Et qu’ils retournent à leurs bases respectives afin d’échanger avec les autres membres de leurs différents bureaux politiques sur la conduite à tenir. Quand on sait qu’ils avaient renoncé à la marche du 23 avril pour exprimer leur compassion au président Ibrahim Boubacar Kéita, qui était hospitalisé à l’hôpital Valls de Grace de Paris après avoir été opéré d’une tumeur bénigne au cou. Donc, après cette grâce accordée au Chef de l’Etat pour raison de santé, l’opposition décide de revenir à la charge. Mais pour ce faire, elle décide d’approfondir la réflexion afin de mieux planifier sa marche. Surtout qu’après que l’opposition ait saisi la Cour Constitutionnelle suite à l’adoption de la loi portant modification du Code des Collectivités qu’elle juge anticonstitutionnelle, la majorité parlementaire ne s’est pas faite prier pour réagir en affirmant que cette loi n’est ni anticonstitutionnelle ni porteuse de germe de partition du pays.

A noter que l’opposition républicaine,  avec trois principaux sujets en main, à savoir la saisine de la Cour constitutionnelle aux fins de contrôle de constitutionnalité de la mise en place des autorités intérimaires au nord;  les raisons de son boycott du Cadre de concertation     et l’organisation d’une marche de protestation contre ce qu’elle appelle les dérives de la gouvernance du régime IBK, n’est pas prête de lâcher prise.

Cette marche tient à cœur l’opposition pour la simple raison qu’elle sera une tribune pour dénoncer et alerter le sommet de l’Etat sur les dérives qui caractérisent la gouvernance. Car les choses vont de mal en pis et l’opposition ne baissera pas les bras afin de ne pas laisser le pays sombrer dans le chaos. Les jours à venir nous en diront un peu plus sur cette marche, sans oublier la réaction que les autorités du pays vont donner comme suite à cet ultimatum de l’opposition.

Cette rencontre a enregistré la présence de Modibo Sidibé des Fare, Nouhoum Togo du Pdes, Djiguiba Keïta dit PPR du Parena, Amadou Koïta du PS-Yelen Kura, Salikou Sanogo de l’URD, Seydou Keïta dit Martin du parti Jama La Lumière, etc.

Affaire à suivre !

Paul N’GUESSAN

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

101 COMMENTAIRES

  1. Il faut un vrai contre pouvoir au Mali parce que tout est centré autour du président

  2. 61 ans dont plus de 40 dans les activite’s politique
    65 ans , dans les cercles superieurs de l’administration depuis plus d’un quart de siecle
    66 ans, habitue’ a’ la haute sphere de l’etat depuis pres de 30 ans
    Nous n’avons pas une situation normale. Nous faisons face a’ des hommes qui ne peuvent pas se reconvertir dans un autre secteur et plus particulierement le secteur prive’!!!
    Les activite’s politiques leur ont donne l’acces au pouvoir, aux honneurs et aux milliards!!! La sagesse veut qu’il se retirent, prennent la retraite ou se reconvertissent dans un autre secteur loin de la politique!!!
    TIEBLE, MODIBO SIDIBE ET SOUMAILA CISSE, QU’ATTENDEZ-VOUS POUR VOUS RETIRER DE LA POLITIQUE!!! SAVOIR QUITTER AU BON MOMENT EST TRES IMPORTANT!!!!

    • Vous avez raison , mais vous savez que nos dirigeants ne font qu’imposer leur culte (politique) à nos peuples dociles pour satisfaire leur lune de miel.Ils ont du mal à s’éloigner du pouvoir car ils ont peur du gendarme et du juge.

      • InteLence, SABALI!!!! Parlons du juge et LAISSONS LE GENDARME EN PAIX!!!! Je ne veux pas de probleme!
        RIRE!!!!

    • GÉNÉRAL BASSA NOGO,
      TU AS ATTEINT LE SOMMET DE LA MALHONNETETÉ INTELLECTUELLE.
      C,ÉTAIT L’OCCASION POUR TOI DE CITER IBK PARMI LES POLITICIENS MENTIONNÉS DANS TON TEXTE.

      PEUX-TU DIRE HONNÊTEMENT AUX INTERNAUTES COMBIEN D’ANNÉES TON IBK MOURANT A PASSÉ DANS LES ROUAGES DU POUVOIR

      COMBIEN D’ANNÉES IBK PORTEUR DE COUCHES D’INCONTINENCE A PASSÉ À LA
      PRIMATURE

      COMBIEN D’ANNÉES IBKANCRE A PASSÉ À LA PRÉSIDENCE DE L’ASSEMBLÉE NATIONALE

      ET QU’EST CE QU’IL A RÉALISÉ AU MALI DEPUIS CES ANNÉES.

      MAIS UN RÉPONDEUR AUTOMATIQUE , RESTE UN RÉPONDEUR AUTOMATIQUE.
      UN ROBOT PROGRAMMÉ

      GÉNÉRAL MARGOUILLAT, TU ES PATHÉTIQUE

  3. Notre pays n’a pas en moment besoin de ce genre d’action.
    Nous devons renoncer à toute action qui peut mettre notre pays en retard et je pense que nos opposants devaient faire l’effort de le comprendre pour le bien être de tous les maliens.

  4. Ces opposants peuvent toujours continuer à penser à leur projet de marche insensée.
    Mais qu’ils sachent que nous n’allons pas les suivre dans leur projet de déstabilisation du pays.

  5. La corruption ne date pas d’aujourd’hui dans notre société. Je pense qu’au lieu d’accuser le pouvoir alors , il faut plutôt se mettre ensemble pour lutte contre ce fléau.
    C’est une centrale qui est rempli d’opportunistes et de marionnettes.

  6. Ce sont les détracteurs qui veulent créer la psychose en criant à tout moment aux scandales et à la mauvaise gouvernance. Ces personnes ont servi le pays alors qu’on a rien vu de concret.
    Ils doivent laisser le président travailler en arrêtant de lui mettre les bâtons dans les roues.

  7. Aujourd’hui, nous sommes à 6% de croissance. C’est un vrai exploit pour le Mali car très bientôt la population sera soulagé. Cet exploit a permis d’avoir une aide de 2.4 milliards pour la relance de notre économique du FMI. Les partenaires financiers et techniques sont tournés vers le Mali. Nous sommes tous heureux de la gestion d’IBK

  8. Guindo est un opportuniste véreux , il pense qu’il obtiendra gain de cause avec cette manifestation. Quand on aime son pays, il faut respecter ces lois et travailler pour son développement. Guindo sait revendiquer alors qu’il ne fait rien pour que ce pays soit émergent.

  9. Les grandes nations ne se sont pas construites en seul jour. Au lieu se jeter la faute sur IBK demande toi ce que les autres ont fait pour ne pas qu’on soit dans cette situation. On ne peut pas lui demander tout à la fois mon cher Paul, journaleux corrompu et vendu pour la cause des opposants véreux.

  10. Paul N’Guessan est un journaliste sans formation. Il faut se lire avant de publier vos articles de la petite enfance ou chiffonnier. Comment éradiquer en 2 ans de pouvoir des maux qui se sont implanté depuis plus de 30 ans.
    Le président tient ses promesses alors épargne nous de tes diffamations et calomnies.

  11. Le gouvernement analysera les revendications avant d’y apporter les solutions. Ce n’est pas avec la pression ou les arrêts de travail que la situation sera résolue. Il faut un nouveau citoyen pour notre pays. Le pays fait face à d’énormes problèmes donc il est important de faire preuve de patriotisme

  12. En effet pour réussir cette lutte contre corruption, il faut une justice avec des magistrats efficaces et dévoués pour cette cause. Nous voulons un pays sans corruption pour une économie forte pour le bien être du peuple malien.
    Il faut noter qu’elle est un frein au développement car elle n’encourage pas les partenaires à s’investir. Le système demanderait toujours des pots de vin avant de laisser les dossiers ce qui ralentit le déroulement des investissements.

  13. Nous sommes inscrits dans un processus de paix qui suit son cours. Le président mettra tout en oeuvre pour offrir la paix à son peuple comme convenu. Personne ne croira à vos articles à la con incitateur de haine pour mettre à mal la cohésion sociale

  14. Ismael le Choco il ya 19 minutes
    Je pense que l’opposition doit essayer de laisser tomber cette marche pour le moment.Le gouvernement a besoin de tous les fils du pays dans l’avancement du processus de la paix et de la réconciliation du Mali.

  15. Les marches sont des manifestations démocratiques et nul ne peut s’y opposer. Mais ces opposants doivent comprendre le pays n’a pas de besoin de telle manifestations car le président fait tout pour résoudre tous les problèmes qui sont là depuis belle lurette.

  16. Soumaila Cissé, en tant que chef de file de l’opposition politique et ses autres membres veulent encore créer un désordre dans ce pays avec leur histoire de marche.Nous savons bien que le pays est dans l instabilité.

  17. Je pense qu’on doit laisser l’opposition faire cette marche une bonne fois pour toute pour que nous ayons la paix. Ça ne sert absolument à rien de leur demander de tenir compte de la situation politique et sécuritaire du pays. Quand on sait la menace qui plane sur notre pays qui a donné lieu à des arrestations multiples ces derniers jours que ces opposants feignent de ne pas savoir.
    Ils seront surpris de voir leur marche boudée comme celle de la CSTM.
    On doit leur laisser la liberté de manifester et de revendiquer mais si jamais ces personnes créent des troubles dans le pays; la justice ne doit pas aller du dos de la cuillère avec eux.

  18. Nous lassons pas de saluer l’opposition du report de leur marche qui étais programme pour le 23 Avril a cause de la santé de notre président de la république qui est retourner en bonne santé au pays.

  19. je suis sure que la marche que l’opposition envisage de faire dans les jours avenir ne sera pas une réussite cette fois-ci pour de nombreuse raison.

  20. NON A LA MARCHE DE L OPPOSITION
    NOUS NE VOULONS QUE LA TRANQUILLITÉ ET LA PAIX AU MALI

  21. L’opposition n attend pas que ces genres de situation pour pouvoir essayer de se faire montrer a la population pour dire seulement que ces eux qui detienne la solution dans ce pays.

  22. La gestion de tout un pays n’a pas facile même si c’était l’opposition qui était au pouvoir nous serons dans la même situation, même peut être pire en ce moment.Heureusement nous avons fait le bon choix pour IBK qui est la tête de cette nation.

  23. Ce que moi je pourrai dire à cette opposition c’est que lorsqu’on prétends aimer un pays; on ne le brûle pas. Comment comprendre que depuis novembre après les attaques du Radisson l’état malien ne fait que décréter l’état d’urgence parce que la menace terroriste demeure. Les États-Unis ont même lancer une alerte à l’attentat il y a quelques de cela quelques jours ce qui a même permis de mettre le grappin sur un terroriste mauritanien qui prévoyait des actions dans notre pays le vendredi dernier. Quand on est conscient de toutes ses réalités et qu’on veut semer le désordre; c’est vraiment déplorable!
    Il faut qu’on prenne conscience qu’on peut toujours lutter pour le meilleur mais avec la manière.

  24. je craie beaucoup que cette marche puisse créer un désordre dans le pays.Donc elle sera pas la bienvenue.

  25. Notre pays avec les trois principaux sujets en main, à savoir la saisine de la Cour constitutionnelle aux fins de contrôle de constitutionnalité de la mise en place des autorités intérimaires au nord.
    Nous devons nous donner la main pour trouver des solutions mais c est pas le moment de faire des marches dans ce pays.

  26. Je demande à mes concitoyens surtout la jeunesse de ne pas se laisser manipuler par ses opposants véreux qui ne cherchent que leurs intérêts. Ils nous poussent à sortir pour se faire tirer dessus pendant qu’eux ils sortent en catimini ou vont se cacher dans les représentations diplomatiques des pays étrangers.
    S’ils veulent qu’on marchent; qu’eux mêmes soient en première ligne sinon jamais on ne doit sortir.
    A bon entendeur, salut!

  27. Cette marche ne aboutira à rien, elle sera boudé par la population parce que nous savons bien que il y a beaucoup de chose enjeu plus important dans la situation actuelle du pays que cette marche.

  28. Cette opposition après avoir échouée à tous ces coups fourrés du mois de mars se lancent dans une autre campagne de déstabilisation du pays. J’ai mal au cœur quand je vois ces personnes qui prétendent aimer ce pays et défendre nos intérêts communs se lancer même dans des actions qui ne nous profitent guère. Pendant que l’on prends des dispositions sécuritaires pour répondre à la menace terroriste; c’est le moment que des personnes choisissent pour vouloir organiser des marches afin de pouvoir semer le désordre. Le pouvoir dans notre pays ils pourront l’avoir mais seulement dans les urnes car nous n’accepterons jamais des coups de forces qui déstabiliserait encore plus notre pays.

  29. C’est bien de faire de la critique pour l’avancement d’un pays mais il faut de la critique constructive. Force est de constater que dans notre pays sur 20 déclarations de la part des opposants 18 sont des déclarations diffamatoires. Dans ce cas ça devient de la critique politicienne qui n’est pas du tout objective et c’est ce qui est de nos jours l’apanage de notre opposition et des “organisations farfelus”.

  30. L’attitude l’opposition ces jours-ci se comprends aisément. Au niveau de la mise en place des autorités intérimaires; elle a boycotté le projet de loi simplement parce qu’elle suppose que cela va détruire ses bases mais quand on est sûr de sa popularité cela ne doit pas être un problème et c’est cette même situation qui motive leur refus de participer aux discussions sur l’organisation des élections locales parce qu’elle est en manque de popularité. Il n’y a pas d’autres justifications. Comment cette opposition peut mettre en avant ses intérêts au détriment du retour de la stabilité politique?
    C’est la preuve de son irresponsabilité!

  31. L’opposition devrait plutôt changer de combat, les marches et les critiques ne sont point une solution sur tout en ce moment d’état. L’opposition malienne dispose de plusieurs manières de se faire entendre sans passé par les marches pour perturbé la stabilité politique du pays.

  32. De nos jours nous pouvons tous constater que ce sont les opposants qui manquent de responsabilité et font de la fuite en avant en faisant obstacles à tout ce que le gouvernement décide de faire. Il faut que le gouvernement puisse les écarter de la gestion des affaires et faire avancer les choses. Ils rentrent dans la tergiversation car ils n’ont rien à dire.

  33. Je me pose la question de savoir si les leaders de notre opposition réfléchissent un peu?
    Je ne pense pas que OUI sinon ils ne se lanceront pas dans ce genre d’actions. Quand ils disent que le pays est miné par des maux tels que la corruption et autres; je me demande quelle a été leur part de responsabilité dans cette histoire? Ceux qui crient au scandale aujourd’hui sont ceux qui ont vendus le Mali et lui ont fait perdre son honneur. S’ils ne peuvent donc pas aider à construire; qu’ils ne contribuent pas à détruire ce qui est en train d’être sauvé. Le Mali retrouvera son honneur avec ou sans eux!

  34. L’opposition n’est pas inquiète de la situation du pays sinon très sincèrement elle n’allait pas se lancer dans ce genre d’actions. Nous les Africains devons comprendre que nous ne pourrons construire nos pays que lorsque nous arrêterons de nous insurger contre nos états. On peut avoir des points de vues différents cela ne doit pas constituer des obstacles mais nous devons pouvoir les harmoniser pour arriver à construire nos états. Regardons un peu les Blancs sur qui nous voulons toujours copier. Quelques soit leurs divergences; quand il s’agit de la patrie; ils taisent leurs divergences et se mettent ensemble pour le pays. C’est de cela que nous avons besoin.
    Depuis combien de temps n’avons nous pas entendu parler de coup d’état en Europe?
    Ouvrons les yeux et évitons de nous faire manipuler contre nos états.

  35. L'opposition malienne est irresponsable et elle ce cesse de le démontrer.Cette histoire de marche qui serait reportée à cause de l'état de santé du président IBK est fausse.La situation sécuritaire actuelle du pays ne se fie pas à l'organisation d'une marche.L'opposition sera tenue pour responsable de tout ce qui se passera au cours de cette marche que je trouve inutile.

  36. A quelques jours après, à cause de la maladie du président de la république, elle a décidé de reporter sa marche. Une décision qui a été saluée par tout le peuple et même par IBK. Je conseille aux opposants de ne pas se faire haïr par cette marche qui n’est pas fondée.

  37. L’opposition peut entreprendre tout ce qu’elle veut pour déstabiliser notre pays mais elle n’y arrivera pas. Si leur volonté est de mettre ce pays à sang pour s’accaparer du pouvoir qu’ils se réveillent car ça ne passera pas.
    Nous ne sommes plus dupes et nous ne tomberons plus bas. Nous utiliser pour atteindre leurs intérêts mesquins! Plus jamais ça!

  38. Si votre situation est bloquée, si vous voulez débloquer ça, on se jette dans les rues en disant des bêtises, qui n’a aucun rapport avec la gouvernance, on vous a vu dans ce pays la. L’histoire est la, espèce d’affamer de pouvoir que vous êtes.

  39. Le report de la marche est bien, mais le plus salutaire était l’annulation cette marche. La marche est l’un d’être une solution, en plus de cela l’état d’urgence est toujours en cour. Pas seulement pour la santé du président mais le respect des institutions de la République, de l’état ‘urgence et de la stabilité du pays doit être préserver pas l’opposition malienne.

  40. Je pense que ce n’est pas pour une cause que l’opposition malienne a décidé de report cette marche déraisonnable, sinon l’opposition était de bonne foi elle n’allait pas organiser cette marche. Le respect des institutions de la République et la stabilité politique du pays est plus importante que tous cela.

  41. Je ne pense pas l’opposition ait reporté leur marche en cause de la maladie du président IBK.Pour la simple et bonne raison qu’aucun de ces opposants n’a se cœur là.C’est pour des raison de sécurité qu’elle a annulé cette marche et elle doit se tenir à cette idée.

  42. Je pense que nous avons dépassé ce stade de la critique à plus forte raison des critiques insensés et même désavantageux. Le pays a besoin de nouvelles actions, de nouveaux horizons sur le plan politique dans le cadre de la bonne gestion du pays. Les critiques ne sont plus d’actualité.

  43. Je ne pense pas que l’opposition se soucie de l’état de santé du président.C’est pourquoi je crois que le report de cette marche n’a rien avoir avec le président IBK.Elle a d’autres raisons pour avoir reporté cette marche.Cette marche doit être annuler vu la situation sécuritaire du pays.

  44. L’opposition malienne est entrain de faire, sous, leur campagne en faisant des marches par ci , par la, on vous voie venir. Mais on vous entend au tournant.

  45. L’opposition malienne n’est pas une opposition digne de son nom, mais plus tôt une sorte d’association regroupement ambitieuse qui menace toujours la stabilité politique du pays dans le cadre de voir le pouvoir majoritaire échoué.

  46. L’opposition s’acharne sur tous et de rien, il critique tout et finissent très souvent par nous raconté du n’importe quoi. L’opposition n’est pas forcément le rival direct du régime mais c’est un autre organe non gouvernemental qui voit sous un autre perceptive le fonctionnement et qui apporte surtout sa contribution de la manière sensée dans la contribution du pays mais l’opposition malienne est très différente de cela.

  47. Ce report de la marche de l’opposition n’a rien d’une solidarité politique.Parce que la raison pour laquelle elle a reporté cette marche est d’ordre sécuritaire et non la maladie du président IBK.Elle doit s’n tenir à cela et annuler cette marche.

  48. Je demande à l’opposition malienne, l’opposition n’est pas forcement de la banalité. L’opposition se fout de la population malienne, elle nous prend pour qui parce qu’à chaque fois, c’est eux qui viennent nous raconte du n’importe quoi. 💡 💡

  49. Je pense que l’opposition n’appelle pas à la concertation nationale mais plutôt à la haine et à la violence. Le gouvernement ne fait rien sans que la population ne soit imprégner de la situation, nous sommes dans un État démocratique avec le régime le plus démocratique que le pays n’est jamais connu.

  50. Ce ne sont pas la perturbation de la stabilité accompagné des marche qui sera la solution. L’opposition malienne agi chaque d’une manière déraisonnable dans la politique malienne, l’opposition peut se faire entendre sans perturbé la stabilité de ce pays.

  51. L’opposition malienne a reporté sa marche parce que cette marche allait être un échec total.Personne ne se rallie à leur cause.Qu’elle ne dise donc pas que c’est à cause de l’état de santé du président IBK.

  52. L’opposition malienne est devenue une épine dans les pieds du régime en place. L’opposition n’aspire qu’à comment souillé, mettre en cause la gouvernance ou même faire partie le régime en place. L’avenir et la stabilité du pays leur importe peu. Le but, pour eux est comment atterrir au pouvoir coûte que coûte pour ensuite renverser le pays.

  53. Je pense que l’opposition malienne quand elle dit avoir reporté la marche à cause de la maladie du président IBK est pure hypocrisie.Car elle n’a rien à foutre de l’état de santé du président IBK.Qu’elle soit donc honnête cette opposition.Cette marche sera boudée par le peuple malien de toute les façon.

  54. Les circonstances dans lesquelles nous nous trouvons actuellement ne favorisent pas une marche.C’est ce que l’opposition a analysé et reporté sa marche et non par solidarité pour le président IBK.Cette marche doit être annuler carrément.

  55. le président IBK veut un mali unifié, réconcilié pour un développement propice. Ce monsieur a une bonne vision pour le maliba, nous peuple malien se doit de le soutenir car ces opposants ne pensent qu’à leurs intérêts et non pour le pays.

  56. L’opposition malienne joue à la solidarité avec cette histoire du report de sa marche à cause de la maladie du président IBK.Mais je pense que ce n’est pas sincère car c’est par des soucis de sécurité qu’elle a reporté cette marche.Je pense qu’il serait plus responsable d’annuler simplement cette marche.

  57. Solidarité politique dit ce journaliste.Mon œil oui.Depuis quand cette opposition se soucie d’autre chose que son intérêt.La marche qu’elle voulait faire est irresponsable et imprudente car le pays est en état d’urgence actuellement.Et elle sait très qu’il aurait des dérives aux conséquences tragiques.Ce report n’est pas par compassion pour le président IBK.

  58. Le peuple malien aspire au développement et ce développement c’est dans la paix. L’opposition doit savoir que IBK a été élu par le peuple malien et nous avons choisi le régime démocratique donc que l’opposition se prépare pour les élections de 2018, que l’opposition est des arguments pour convaincre les maliens mais pas dans les marches.

  59. que les opposants organisent la marche et nous verrons s’ils ne prendront pas une raclé de la prt du peuple comme celui du CSTM. il faut comprendre que l’heure n’est pas à la marche nous devons nous uni pour construire notre pays et non la détruire.

  60. Je pense que l’opposition doit faire preuve de sagesse nous les maliens ne voulons pas tomber dans des erreurs qui nous coûteront chères. Nous avons élu le président IBK avec 77 % des voix car nous lui faisons confiance et ce monsieur montre ses preuves à gérer ce pays.

  61. Faire de ton ennemie un ami pour pouvoir le vaincre, la violence n’est pas la solution. Il faut dire aussi qu’avec ce régime le mali se porte mieux car il y a la bonne gouvernance tout le monde se permet de dire n’importante quoi et aujourd’hui la corruption a beaucoup baissé. Que le peuple malien fasse la différence pour ne pas retomber dans le chaos car les pays voisin se développement. Courage à vous monsieur le Président.

  62. La marche que l’opposition envisage de faire sera boudée par la population malienne comme celle de Guindo et acolytes.
    L’opposition avait reporté sa marche pour des raisons qui lui sont propres.Ce raport n’a pas été fait par solidarité pour le président IBK.
    L’état d’urgence qui prévaut dans notre pays n’est pas propice à une marche.L’opposition n’est pas très responsable de vouloir tenir cette marche dans ces circonstances.

  63. Les opposants maliens doivent faire preuve de sagesse en respectant les engagements du peuple qui ne veut plus du désordre dans ce pays car le retour de la paix est presque. Seule le dialogue permet de régler des différents donc nous devons nous entendre car tous sommes fils et filles du pays.

  64. on se rend compte qu’il n’est rien d’autre qu’un individu qui cherche à rendre la situation plus difficile, car depuis le temps de MOUSSA TRAORE ce même TIEBILE était dans le gouvernement et depuis a cet époque le pays était dans une situation précaire et plus pire que nous croyons.

  65. On demande à l’opposition de jouer pleinement son rôle dans la situation actuel du pays, on leur demande aussi de ne pas faire des reproches inutiles, car le régime d’IBK est la meilleur et c’est du jamais vu

  66. nous sommes dans un pays démocratique donc si l’opposition veut le pouvoir qu’il passe par les urnes et non par la rue car cela n’est pas démocratique. le peuple malien ne veut plus ces gens de chose. des opposants qui se permettent de financer les terroristes pour déstabiliser notre pays etils trouvent que le président n’est efficace.

  67. Entant qu’un membre d’opposition, il faut réellement se soucis la situation dont le pays confronte actuellement. La question qui doit se posée est de savoir quel a été la contribution de TIEBILE DRAME, au moment de la crise du nord Mali.
    Comme dit les BAMABARAS KABINI NTIGERA NPOROLA A MA KE NSOURAFANAYE.

  68. TIEBILE DRAME n’est qu’un bavard inutile, un vrai dérangeur de cette planète terre, vraiment sait maintenant que l’opposition Malienne a perdu sa crédibilité.

  69. le griot de TIEBILE DRAME, je vous demande de dire un la vérité concernant le mode gestion de l’Etat par IBK, on sait réellement que TIEBILE DRAME et les membres de son parti son des vrais ennemis de ce pays.

  70. l’opposition ne veut un retour à la paix dans notre pays car cette crise il y a des opposants qui en bénéficient pleinement. C’est dans le désordre que d’autres personnes s’enrichissent. il ne faudrait pas se laisser manipuler par des politiciens qui ne pensent qu’à soit et non au peuple malien.

  71. On reconnait que l’opposition Malien est la pire des choses au Mali, la seule chose qu’on demande à l’opposition c’est faire de toute en sorte que le pays puisse avoir la tranquillité. Les pires ennemis du Mali sont des opposants et certains journalistes qui cherchent à rendre la situation plus compliquée.

  72. Un parti ou un groupe de partis mis en minorité (ou n’exerçant pas le pouvoir exécutif) constitue l’opposition.
    L’opposition peut être parlementaire ou extraparlementaire
    L’opposition, c’est un parti ou un ensemble de partis mis en minorité (ou écarté de l’exécutif) par les élections ou la recomposition des forces et rapports de forces politiques.

  73. Marché pacifiquement je ne voie rien de grave dans ça, la constitution malienne nous donne le droit de marché.

  74. l’Opposition politique a le devoir de suivre l’action gouvernementale, de la critiquer de façon objective et constructive.
    L’OPPOSITION MALIENNE FAIT LE CONTRAIRE A CE QUE LES DISPOSITIONS DU STATUS DE L’OPPOSITION DISPOSE.

  75. Au moment ou nous sommes le Mali vient de loin, on a pas besoin de ces genres de marche, la population malienne doit être derrière le président qui ne ménage aucun effort pour la bonne marche de ce pays .

  76. Le sens et le rôle de l’opposition en démocratie sont perçus.
    Quelques droits et devoirs de l’opposition sont connus.
    L’opposition comme facteur essentiel de la démocratie.

  77. De grâce , ses assoiffés du pouvoir peuvent foutre la paix aux maliens , ces 3 cromalins dont leurs images sont affichées ont été tous des ministres dans ce pays , ils ont pris gout à la l’argent des pauvres contribuables maintenant comme ils n’ont ces facilités , ils veulent revenir tout en derangeant le pouvoir en place ,

    Ce qu’il faut noter tous ceux ci ont été des agents de IBK, il les connait très bien , c’est pourquoi ils préfèrent crier sur les toits ,

    C’est la position de Tiéblé qui nous met mal à l’aise , toi qui a été incapable de monter la pante dans ton petit Nioro ( Gavinane ) pour faute de d’acte de naissance digne. Aujourd’hui tu es devenu un grand tocard c’est mieux pour toi de te retirer dans ce combat car c’est fini pour toi d’avoir un gros morceau dans le parage du Grand Maliba.

    Ton parcours est connu depuis l’UNM en passant par ta compagnie ave Yoro DIAKITE,
    nous avons besoin que pays avance, personne n’a plus besoin de vous ,

    La jeunesse réveille toi et barrer la route aux grands commerçants de conscience , ait l confiance en soi , tu peux gérer , il n’y rien de secret , arrête de suivre et voir même de composer ave ces anciens qui s’accroche à toi pour t’empêcher d’être libre , autonome parce qu’ils savent sans toi ils sont avoués à l’échec et ils sont conscients que c’est toi qui peut leur barrer la route.
    Alors fait ta propre lutte et non celle des anciens, ils viennent de récupérer un jeune comme responsable de la jeunesse du parti URD , qui est bien avec beaucoup de potentialités capable de faire bouger les choses mais malheureusement il devrait accepter car il ne sera pas libre , il n’aura plus d’initiative, il sera utilisé comme un citron.
    ALAKA HINEHILA SI NON TU ES GRILLE

  78. L’opposition n’a jamais fais de grâce au président IBK car elle avait rejeté sa marche par parce que le président était malade mais c’est parce que le peuple n’allait pas accepter de sortir dans les rues.

  79. La Cour Constitutionnelle déboutera l’opposition dans cette affaire. C’est dommage pour l’opposition de ne rien faire lors des votes et de prétendre avoir annulation de la loi sur les autorités intérimaires en saisissant la Cour Constitutionnelle pour anti constitutionnalité de cette loi. La constitution n’a pas été violée et ne le sera pas. Le pays souffre vraiment et on ne veut pas de marche pour le moment. Le président vient jute de reprendre les fonctions après une opération chirurgicale.

  80. L’opposition est invitée à faire preuve de bonne volonté et de mettre de côtés ses différences politiques avec les teneurs du pouvoir en travaillant pour le développement et le bonheur du Mali. Organiser une marche en cette situation d’insécurité revient à exposer des vies à des attaques terroristes. De la manière dont elle a pu reporter cette marche, elle peut sans doute y renoncer.

  81. Une opposition digne de ce nom n’est pas celle qui boycotte tout dans un pays. Soumaïla Cissé, le chef de file de l’opposition politique, et ses collègues sont dans une logique de boycotter tout et rien du régime en place. Ils sont en train de mener leur combat pour les élections présidentielles de 2018. Ceci a été de la folie de boycotter la concertation. Malgré tous ses actes bidons, elle veut maintenant aller à une marche, qu’elle avait reportée, pour déstabiliser le pays d’avantage.

  82. J’invite l’opposition malienne à la sagesse et à la responsabilité. Une opposition est avant tout une sorte d’institution politique chargée de certaines tâches dans une république. Elle doit servir de contre-pouvoir mais ne doit pas être une puissance contre le développement du pays. Rendre la tâche difficile au régime actuel revient à rendre le retour de la paix au Mali.

  83. Ces deux jours, l’opposition malienne a été amatrice en boycottant à la fois le vote sur la loi instituant les autorités intérimaires au septentrion malien et le cadre de concertation nationale. Elle pouvait voter cette loi en y opposant un non ou une abstention sans quitter la salle. A quelques jours après, à cause de la maladie du président de la république, elle a décidé de reporter sa marche. Une décision qui a été saluée par tout le peuple et même par IBK. Je conseille aux opposants de ne pas se faire haïr par cette marche qui n’est pas fondée.

  84. Ces deux jours, l’opposition malienne a été amatrice en boycottant à la fois le vote sur la loi instituant les autorités intérimaires au septentrion malien et le cadre de concertation nationale. Elle pouvait voter cette loi en y opposant un non ou une abstention sans quitter la salle. A quelques jours après, à cause de la maladie du président de la république, elle a décidé de reporter sa marche. Une décision qui a été saluée par tout le peuple et même par IBK. Je conseille aux opposants de ne pas se faire haïr par cette marche qui n’est pas fondée.

  85. Soumaïla, Modibo Sidibé et leurs collègues opposants qui ont refusé de voter la loi sur les autorités intérimaires ont tout d’abord fait preuve d’incapacité en quittant la salle lors des votes. Donc de ce fait, je pense que cette opposition incapable ne peut pas dénoncer cette loi jusqu’au point de saisir la Cour Constitutionnelle. Et encore ces mêmes opposants ont boycotté le cadre de concertation ministère de l’Administration territoriale et présidents des partis politiques et veulent réorganiser une marche qu’ils avaient reportée. C’est vraiment dommage pour le Mali.

  86. Cette marche, qui avait été reportée à cause du séjour médical du président en France, n’aura pas lieu. Le pays est secoué par une situation d’insécurité et est en train de retrouver le chemin de la paix et de la réconciliation nationale. S’il faut que l’opposition, qui est censée accompagner le gouvernement avec des critiques et/ou des propositions dignes et loyales, organise des marches contre le régime en place, je crois que cela est un acte irresponsable de sa part.

  87. Le palais de la Cour Constitutionnelle n’a pas son temps à perdre dans cette affaire. Si l’opposition veut que cette loi soit annulée, elle doit d’abord saisir la même cour pour l’annulation de l’accord de paix qui est impossible car celui est déjà en train d’entrer en vigueur. Que dalle cette opposition déplorable que nous avons dans ce pays ! Je pensais même que l’opposition avait renoncé aux pratiques apatrides.

  88. Le report de la marche de l’opposition a été salué par tout le peuple. Ce qui a permis à cette opposition de regagner un peu l’image d’une opposition digne et patriotique qui pense à la nation. Au nom de cette même nation et pour son bien, cette marche ne profite pas au retour de la paix et de réconciliation nationale.

  89. Je pense sincèrement que l’opposition est en train de semer de la panique au sein de la population malienne. La situation dans laquelle se trouve le Mali aujourd’hui ne doit pas servir d’occasion à cette opposition pour l’organisation d’une telle marche. La loi sur les autorités intérimaires est une disposition de l’accord de paix issu du processus d’Alger. Donc je crois qu’elle n’est pas anticonstitutionnelle.

  90. Cette saisine de la cour constitutionnelle sur la loi adoptée par le gouvernement et modifiant la loi sur les collectivités territoriales n’aboutira pas. La constitution malienne de 1992 n’est plus à la hauteur des attentes de la nation. Si Modibo Sidibé et ses collègues pensent que cette loi sera annulée, ils se trompent. Les autorités intérimaires seront mise en place dans le nord. En attendant que la date de la marche soit fixée, il est temps pour ces opposants de rattraper le coup en renonçant catégoriquement à cette marche.

  91. Disez seulement que vous êtes assouffer du pouvoir, on a beau marché pour vous les petits messieurs.

  92. Le Mali bientôt dans l’œil du cyclone? Rien n’est moins sûr. Mieux vaut prévenir que guérir. la balle est dans le camp de ceux qui sont au pouvoir afin d’éviter que le pays ne plonge davantage dans la crise dont il n’arrive pas à s’extraire depuis 4 ans. A bon entendeur salut!

  93. Quand à moi on a assez marcher pacifiquement et ses gents là n’attend rien et ils font comme si le chien aboi la caravane passe. Dans ce cas mon souhait est de passer a la vitesse croisière, au lieu des marches de ce genre passer a la violence pour qu’ils nous entend fort. Les négociations, les dialogues, les pour parlés on est fatigué de tout ça et le Mali na plus besoin de ça. Trop c’est trop passons a autre chose.

  94. Ce pays ira indéniablement vers un soulèvement populaire, ce jour là les commanditaires de ces remues-ménages finiront par regretter leurs actes, car ils seront aussi visés par cette population qui souffre dans sa chaire depuis toujours. Aucun régime depuis la nuit des temps n’a pu assouvir leur soif de bonheur. Qu’Allah le tout puissant aide et protège notre très cher Mali qui est au bord du précipice.
    NB: Il ne faut jamais croire qu’on est avec le peuple en jouant le cinéma, le peuple n’est pas dupe et il sait exactement quels sont les joueurs de cinéma.

  95. Cette marche pacifique est attendue par le peuple malien avec impatience. Nous serons au rendez-vous!

Comments are closed.