HCC : Un nouveau bureau consensuel et moult avis au gouvernement

0

La 1re session ordinaire de l’année 2018 du Haut conseil des collectivités (HCC) s’est déroulée du lundi 7 mai au mardi 5 juin 2018. Durant un mois, plusieurs textes soumis par le gouvernement pour avis ont été examinés par les conseillers nationaux. Un nouveau bureau consensuel est également mis en place durant les travaux.

Les travaux de la 1re session ordinaire statutaire du Haut conseil des collectivités (HCC) ont pris fin ce mardi. La cérémonie de clôture s’est déroulée au siège de l’institution en présence de Mme Diarra Raky Talla, ministre du Travail et de la Fonction publique chargé des Relations avec les institutions, représentant le Premier ministre, Mamadou Satigui Diakité, président du HCC, des présidents d’institution et plusieurs membres du gouvernement.

Pendant un mois, les conseillers nationaux ont examiné et adopté plusieurs projets de textes soumis par le gouvernement “pour avis”. Ils ont aussi renouvelé le bureau de l’institution. Un nouveau bureau consensuel a été mis en place pour un mandat d’un an.

Le président Mamadou Satigui Diakité a déclaré que la session s’est déroulée à un moment charnière de l’histoire de notre pays, en ce sens qu’elle se tient à l’orée de l’élection présidentielle de juillet 2018. “A cet effet, nous prions Dieu que ce scrutin se passe dans un climat apaisé, sécurisé et dans la plus grande transparence. C’est le lieu de féliciter et d’encourager le gouvernement pour toutes les dispositions qu’il a prises et qu’il continue de prendre pour le bon déroulement de cette élection et pour le retour de la paix”.

Le président a signalé les nombreuses avancées du pays sur le plan du développement socio-économique et sur le plan sécuritaire. Parmi ces avancées, il a cité la tenue du Salon international de l’agriculture, le lancement à Sikasso de la zone économique spéciale (Sikobo), l’inauguration de l’interconnexion électrique Mali-Côte d’Ivoire, l’inauguration de l’Usine de produits pharmaceutiques de Sanankoroba et la tenue de la Journée paysanne à Kangaba. Sur le plan sécuritaire, il a salué l’installation et le démarrage des Mécanismes opérationnels de coordination (Moc) à Tombouctou et Kidal.

L’occasion était également bonne, pour lui, d’attirer l’attention du gouvernement sur les deux propositions de textes de lois que le Haut conseil des collectivités lui a adressé. Il s’agit de la Charte de l’environnement du Mali et les conventions locales de gestion des ressources naturelles.

Y. Doumbia

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here